Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 21 Mars 1973

19 Mars 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973 Janvier Avril

Mercredi 21 Mars 1973

Ce jour-là, j'achète Télé Poche qui en couverture met Sheila et Ringo. La photo recto est consacrée à la série "L'homme de fer" où toute l'équipe pose. Je feuillette tranquillement et je tombe en arrêt page 110.

Muriel !

Elle est la vedette d'un nouveau feuilleton, le premier après "Les Rois maudits", et sera tous les soirs sur la Une. "Le premier juré".

Comme à chaque fois, c'est un choc. Coeur qui se met à battre la chamade, incrédulité heureuse, on pourrait presque dire que je suis transporté dans une autre dimension.

Depuis "La reine étranglée", je ne l'ai vue que le 4 février, et brièvement, dans "Les risques du métier".

Le commentaire de Télé Poche, qui accompagne la photo de son nouveau personnage, la journaliste Pierrette Vanier : "On reverra bientôt Muriel Baptiste ( Marguerite de Bourgogne dans "Les Rois maudits") dans "La double vie de Mlle de la Faille").

Marguerite, c'est devenu sa carte de visite. Il n'y a qu'une photo d'elle, tandis que Télé Poche propose les résumés des trois premiers épisodes.

Tout le reste n'existe plus. C'est un nouveau compte à rebours qui commence comme celui de décembre, cette-fois jusqu'au mercredi 28 mars. Ce mercredi 21, c'est J moins sept avant le bonheur et l'extase de la revoir. Mais disons plutôt avant le début du feuilleton "Le premier juré", car Muriel n'arrivera que dans le quatrième épisode, soit le lundi 2 avril.

Il va de soi que je me fiche comme de l'an quarante des programmes de ce 21 mars. Le 21 au fait, c'est le Printemps. Et le printemps 1973 sera le plus beau de ma vie.

Je me souviens par coeur de la réplique de Muriel/Marguerite à Maubuisson dans "Le Roi de fer" :

Et moi j'ai eu le Printemps

La chaleur d'un homme, son odeur

C'est bon tu sais un corps de garçon sur le sien

Demandes-le à Edouard que tu as chassé du lit des femmes

La reine Marguerite de Bourgogne n'est pas morte étranglée à Chateau Gaillard, Annunciata princesse de Bohême ne s'est pas jetée sous le train, ce sont des personnages, et leur interprète est là, bien vivante, elle va avoir trente ans.

Un nouveau feuilleton, du genre policier cette-fois, où elle a le premier rôle féminin, ce qui n'était pas le cas dans les rois. Son partenaire, Michel Le Royer, est le beau Nicolas de Coursic des "Corsaires" qui fut le tout premier feuilleton que j'ai vu en 1966 et dont j'ai tant râlé de rater la rediffusion en août.

Je sais déjà que tous les soirs, je serai à 20h15 devant le poste en noir et blanc, et au premier plan. Je sais que mon coeur battra à chacune de ses apparitions. Je crois qu'en cet instant, je suis conscient d'avoir atteint le bonheur. Rien ne peut me rendre plus heureux.. Dès le lendemain, j'en parlerai à mon meilleur ami Francis, qui sait la passion que je voue à Muriel Baptiste.

Ce 21 mars, je n'ai carrément pas regardé la télévision. "Voyage au fond des mers" en est à son douzième épisode, "L'homme au bras de fer", et après le premier opus, je n'ai plus regardé la série

"Anna et le roi" n'est pas au rendez vous pour cause de foot. Reste le onzième épisode des "Messieurs de Saint Roy" que j'ai du voir distraitement.

On ne pouvait pas imaginer pire soirée. Documentaire "La bataille d'Allemagne" sur la Une, Football en Eurovision sur la 2 Bayern de Munich/Ajax d'Amsterdam.

Je n'ai pas accès à la 3 mais je ne l'aurais pas regardée : deux documentaires : "Images de la Russie" et "L'évasion du Général Giraud".

Incapable de me concentrer sur quoi que ce soit d'autre que Muriel, s'il y avait eu un bon programme, je l'aurais suivi distraitement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article