Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 8 Août 1973

6 Août 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Mercredi 8 Août 1973

France Dougnac est la vedette du téléfilm "Freya des sept îles", d'après le roman de Joseph Conrad. Même si Catherine Hubeau tourne beaucoup en 73, c'est France qui est l'une des vedettes féminines TV de l'année, trois feuilletons "Pour une poignée d'herbes sauvages" sur la 3, "Le neveu d'Amérique" et "La mer est grande" sur la 2. Sans compter les téléfilms. On la voit même au cinéma cette année-là dans une comédie, "Le concierge". Catherine Hubeau égale le score de France avec trois feuilletons également : "Les fleurs succombent en Arcadie" (premier feuilleton de la 3e chaîne, donc vu par une poignée de privilégiés), "Un homme une ville" (dont un épisode est diffusé ce 8 août 73 sur la Une à 20h20), et "L'hiver d'un gentilhomme".

Muriel hélas qui est dans la même catégorie que France et Catherine, elles sont nées respectivement en 1943 (Muriel), 1951 (France) et 1945 (Catherine) fait en tout et pour tout en 73 la pièce de théâtre "Les quatre vérités" en alternance avec une autre (et pour "Au théâtre ce soir", ce n'est pas Muriel qui a la chance d'être filmée), et deux épisodes de série, "Un curé de choc" et "Contre enquête" ("L'affaire Bernardi de Sigoyer" est le deuxième épisode après "L'affaire Bougrat", il n'y en aura pas de troisième en raison de l'éclatement de l'ORTF).

Tout cela n'est pas juste, Muriel a bien plus de talent que France, mais qui a dit que l'existence était juste, et surtout le métier de saltimbanques ?

Eh puis, le public est ingrat. Loin des yeux, loin du coeur. Alors qu'en 1972, Muriel triomphait sur tous les fronts ("Les rois maudits", "La princesse du rail" rediffusée, "Les dernières volontés de Richard Lagrange" où elle a le premier rôle pendant les trente épisodes, "Allo Juliette" tourné en 1969 qui sort enfin des placards pour une diffusion le 1er avril), 1973 est l'année de la déconfiture, et 1974 sera celle de l'oubli avec trois dernières apparitions dont "La double vie de Mademoiselle de la Faille" qui était terminé depuis janvier 1971.

J'ai trouvé une interview de l'acteur Pierre Le Rumeur, qui joue le mari malheureux de Muriel dans "Mlle de la Faille", je la retranscrirai sur le blog.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article