Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 4 Octobre 1973

29 Septembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Jeudi 4 Octobre 1973

J'ai fait une erreur en disant que le télé poche suivant (6 octobre 1973) avait Salvador en couverture, c'est celui du 13. Celui du 6 est consacré au dixième anniversaire de la mort d'Edith Piaf.

Ce jeudi là, je rate l'un des épisodes les plus effrayants des "Envahisseurs": "Cauchemar", étant au collège jusqu'à 17h. Mais comme je me suis inscrit au judo, ma mère m'obligera à y aller et je raterai "Les envahisseurs" samedi 6.

Sur la 3, "Témoignages" est réalisé par Roger Burkhardt et réunit Henri-Jacques Huet et Michel Le Royer après "Le premier juré", il était donc inévitable que Muriel un jour où l'autre joue dans la série, où d'autres de ses partenaires de "Richard Lagrange" (Bernard Lapp, Françoise Eger, Marcel Imhoff) l'entoureront dans "Un grand peintre".

Le soir, j'aurais bien regardé le deuxième épisode de "La mer est grande", mais en raison de l'heure tardive (après Jacques Martin), mes parents ne m'ont pas donné l'autorisation.

Après toutes ces années, je me souviens des programmes dont j'ai été privé : deux fois des "Envahisseurs", en février 1972 l'épisode "L'étau", car celui de la semaine précédente, "Embargo sur le rêve", m'avait traumatisé, et comme je l'ai dit mais pour une autre raison "A l'aube du dernier jour" pour sa deuxième diffusion le 6 octobre 1973.

Sinon, ils ne voulaient pas céder et me laisser regarder "Mademoiselle de la Faille" le 9 février 1974 car il y avait Joe Dassin et Arsène Lupin en même temps sur la 2. Une grève providentielle me permettra de voir Muriel.

Partant en vacances sans télé, à deux jours près, je raterai la dernière apparition de Muriel dans "Un curé de choc" le 26 juillet 1974.

En juin 1975, en vacances chez mon oncle et ma tante, ils ne me laisseront pas voir "Les sultans" car c'est un film "pour adultes seulement". Je ne découvrirai ce film rare que lors de son édition en DVD des années après la mort de Muriel.

Souvent pour des questions d'horaires tardifs, j'ai été privé de séries : "Mannix" saison 3 en 1972, "La mer est grande", mais je parviendrais à voir "Molière pour rire et pour pleurer" sous prétexte que c'est intéressant pour mon éducation, et "Le soleil se lève à l'est" au printemps 74. La plupart du temps, mes parents cédaient, et j'ai pu voir, en deuxième partie de soirée et en semaine "Les envahisseurs" et "Amicalement vôtre". J'étais tout de même gâté.

Muriel dans "Par mesure de silence".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article