Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Samedi 13 Octobre 1973

8 Octobre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Samedi 13 Octobre 1973

Ce samedi-là, j'ai obtenu gain de cause et ne vais pas au judo, je peux donc voir l'épisode des "Envahisseurs": "Le mur de cristal". Ne me demandez pas pourquoi mais le titre français écrit est "Le cristal mystérieux", tandis que la voix de l'annonceur, dans la VF, annonce "Le mur de cristal". Il en est de même avec un autre épisode de cette série où il est écrit "Guerre Subversive", et la voix annonce "Le rideau de lierre".

Je passe sur la Une où "Des agents très spéciaux" est diffusé dans "La Une est à vous", ce sera à ma connaissance la seule fois dans l'émission. "L'aventurier", "Les mystères de l'ouest", "Les évasions célèbres" figuraient aussi dans l'émission.

Après le 31e épisode de "L'homme du Picardie", les Carpentier donnent le "Top à Daniel Gélin", suivi du troisième épisode de "Mannix": "Une journée de ténèbres".

Je me demande souvent comment et de quoi Muriel vivait n'ayant pas eu accès à l'ADAMI. André Falcon m'avait indiqué que l'organisme qui rémunère les acteurs lors des rediffusions avait perdu la trace de Muriel et ne lui versait donc rien. Mais une fois son cachet perçu, et dans la mesure où sa cadence de tournage s'était considérablement ralentie en 1973 pour s'arrêter ensuite définitivement, il faut bien constater que les rediffusions de ses films étaient rares. "Les rois maudits" sera reprogrammé en juin 1975, et ensuite, comme rediffusions, il faut attendre "Zoé" le 1er juillet 1977 et "Les chevaliers du ciel" l'été 1979. Dans cette dernière série, elle ne joue que dans deux épisodes de la première série, le 6 et le 7, ce qui ne devait pas lui rapporter une fortune.

J'ai découvert il y a quelque temps que son imprésario était l'agence Cinearte. Lors d'un entretien téléphonique en décembre 2005 avec Pierre Tchernia (qui ne connaissait pas Muriel mais voulait bien m'aider dans mes recherches), ce dernier m'avait dit "Il faudrait que vous découvriez qui était son imprésario".

Aujourd'hui, avec les droits des éditions vidéos (Il existe quand même plusieurs oeuvres d'elle disponibles dans le commerce : "Les sultans", "Les risques du métier", "La Princesse du rail", "Maigret aux assises", "Les rois maudits", et sur le site de l'INA en VOD ou gravure à la demande "Lancelot du lac", "La double vie de mademoiselle de La Faille", "L'affaire Bernardi de Sigoyer"), elle toucherait des droits. A noter que l'INA depuis la nouvelle présentation de son site, si vous tapez "Muriel Baptiste", ne vous propose désormais que "La princesse du rail". Pourtant, les autres titres sont toujours disponibles, mais l'ancienne version du site était plus pratique et vous permettait, si vous ne saviez pas dans quoi Muriel avait joué, d'obtenir la liste complète des films disponibles.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article