Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Vendredi 28 Décembre 1973

25 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Vendredi 28 Décembre 1973

Je me souviens ne pas avoir regardé la fin de "L'île mystérieuse" sur la première chaîne qui m'indifférait, mais "Maigret et la jeune morte" sur la 2. C'est le 24e que tourne Jean Richard. Michèle Watrin, la fiancée de Robert Hossein, y tourne son dernier rôle. Le 2 août 1974, tandis que je suis en vacances pour la troisième fois à Bagnoles de l'Orne, l'actrice de la série "La mer est grande" trouve une mort horrible à Valence, sur l'autoroute, brûlée vive dans un accident de voiture dont réchappe par miracle son fiancé Robert Hossein.

Des comédiennes au destin tragique, il y en a d'autres que Muriel Baptiste, mais en ce temps-là, il me semblait que Muriel était immortelle. Il ne me venait pas à l'idée qu'un jour j'aurais à la pleurer.

Pourtant, tant de destins sont injustes : Patricia Viterbo, le 10 novembre 1966, qui refuse de se faire doubler pour une banale scène en voiture au bord de la scène durant le tournage du film de Pierre Sisser "Le judoka agent secret". C'est Henri Garcin qui conduit, la voiture dérape, Garcin en réchappe, Patricia se noie. Elisabeth Alain, l'héroïne du feuilleton "Le 16 à Kerbriant" en 1972 avec Louis Velle a l'idée stupide de prendre un bain de minuit dans le port de Brindisi et se noie le 26 juin 1974.

Muriel dont je serais à jamais inconsolable dans "Les rois maudits".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article