Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 4 Février 1974

23 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Lundi 4 Février 1974

L'attente continue. Les journaux pour l'instant ne sont pas sortis, et je vais me précipiter mercredi chez le buraliste. En plus de Télé Poche et Télé 7 jours, je vais prendre d'autres revues dont "Télémagazine".

Le film de l'après-midi s'appelait "Situation désespérée... mais pas sérieuse". Je ne l'ai pas vu, mais il me sert à illustrer ce que je pensais alors avec cette dramatique qui tombait en face du top des Carpentier.

Il n'y avait à voir que "Maurin de Maures" et "La légende des Strauss" ce jour-là. C'est étrange mais je repense avec tristesse à cette époque, alors que le printemps 73 n'évoque en moi que du bonheur.

Pourtant, personne ne savait que la carrière de Muriel était terminée. Elle était en plein coeur de sa jeunesse, avait trente ans, et semblait-il tout le temps devant elle.

Je me souviens avoir dit à mon ami Francis que Jane Seymour, découverte dans "Vivre et laisser mourir" et qui joue dans "La légende des Strauss" était bien jolie. Il me répondit : "Tu te lasses vite". Mais par la suite, cette actrice devait devenir célèbre avec "Docteur Quinn, femme médecin". C'est Muriel qui m'a marquée et que j'aime encore aujourd'hui, si Francis a cru que j'allais changer de muse, il s'est bien trompé.

D'après Télé Poche, certains écoliers étaient en vacances cette semaine là, du moins lundi et mardi. Je n'en ai pas le souvenir, la France étant alors découpée en trois zônes.

Nous sommes J moins 5 avant le retour d'une Muriel dont les lecteurs de ce blog savent que je vais bel et bien la voir.

La voici dans "Gigi".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article