Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 30 Janvier 1974

19 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Mercredi 30 Janvier 1974

Le mercredi 30, je vois dans les prévisions programmes que le samedi 9 sur la Une sera diffusé "La double vie de mademoiselle de la Faille" que j'attends depuis que Muriel en a parlé dans son interview de Télé Poche en juillet 1972. J'apprends cela dans le Télé Poche ayant George Peppard/Banacek en couverture. Et c'est la catastrophe : le film avec Muriel est programmé le samedi sur la Une. Mes parents ne regardent jamais cette chaîne ce soir-là, ils détestent les dramatiques, et adorent Les Carpentier

En effet, c'est programmé à la même heure que le "Top à Joe Dassin" et du douzième épisode d'Arsène Lupin et dès que j'en parle à mes parents, à ma mère notamment, refus catégorique. Je vais rater le retour de Muriel!

C'est l'année de mes quatorze ans et l'idée me vient d'acheter un petit poste TV portable. Mais la télé était un luxe à l'époque et je ne l'aurais qu'en octobre 1975.

Je ne fais pas durer le suspense, grâce à une grève, je pourrai voir Muriel, mes parents furieux s'enfermeront dans la cuisine. Ce n'était pas les conditions idéales pour mes retrouvailles avec Muriel. Vive les grévistes de l'ORTF, après tant de mois sans Muriel, sans eux, je l'aurais ratée.

Un compte à rebours commence, dans l'incertitude. J moins 10. Ce jour-là, il y a "Les bannis", cinquième épisode "Je me nomme Jemal". Rien le soir : sur la Une, un magazine d'actualité, "74", sur le Royaume-Uni, et sur la 2 une dramatique avec Etienne Bierry, "Taxi de nuit". Je ne sais plus si on captait enfin la 3.

La fin de carrière de Muriel se déroule donc dans la contrariété de la manquer.

La voici dans "Tilt".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article