Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Vendredi 18 Janvier 1974

8 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Vendredi 18 Janvier 1974

Aucun souvenir du troisième épisode des "Champions" : "Douze heures à vivre". La belle Alexandra Bastedo connaîtra ce seul titre de gloire en héroïne de cette série. Dans le trio, il y a William Gaunt qui faillit succéder à Sean Connery dans le rôle de James Bond avant que Roger Moore soit choisi pour "Vivre et laisser mourir".

C'est le soir de "Banacek" mais le troisième épisode, "Une collection impressionnante" n'a rien de sensationnel. Un camion escorté par la police et contenant des tableaux arrive vide à destination. Ceux qui sont à l'intérieur sont complices et escamotent les tableaux en les cachant dans des doublures en métal de la carcasse, puis un autre comparse lance la police, une fois le forfait découvert, sur la piste d'un second camion en tout point similaire au premier qui s'est engouffré dans un entrepôt. Histoire tiré par les cheveux. Curieusement, j'ai retenu de cet épisode que l'actrice invitée vedette Penny Fuller posait nue pour un peintre (la nudité à la télé en 74 était rarissime) et ma mémoire m'a trahi comme je l'ai constaté lors de la réédition en dvd. Penny Fuller est tout le temps habillée d'un peignoir.

Bref, après le camion blindé enterré dans le sable et le wagon au milieu d'un convoi détaché et envoyé sur une voie de garage en plein trajet, cette enquête de Banacek quitte la science-fiction pour redescendre sur Terre le temps d'une intrigue policière classique.

Muriel dans tout cela attend ses derniers passages télé, persuadée cependant que le téléphone va sonner et que les metteurs en scène lui offriront d'autres rôles.

Muriel dans "Le premier juré".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article