Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

du 8 janvier au 6 avril

1 Avril 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #Les forêts de Normandie Journal 1972

Montélimar, 8 janvier

C’est le premier épisode de « La demoiselle d’Avignon ». Je connais bien la ville puisque mon oncle Emile, son épouse Renée et leur fils y habitent depuis janvier 1971.

Ce feuilleton était peut-être le signe qu’une année romantique allait commencer pour moi.

Toutefois, à la télévision, ce qui me passionne, au point de me rendre malade par excès, c’est la série américaine « Les envahisseurs », que mes parents me laissent regarder le jeudi soir fort tard, à 21h40, après l’émission de Guy Lux. C’est la seconde sélection de 13 épisodes choisis par la France, mais pas une passion nouvelle pour moi, mes parents m’ont déjà donné la permission de voir les 13 premiers épisodes du jeudi 4 septembre au 27 novembre 1969.

Je ne suis pas parti en vacances depuis plusieurs années, 1968 exactement. En janvier, je l’ignore mais je vais découvrir la Normandie en Août.

Mon parrain Emile, adjudant-chef, part à l’île de la Réunion, après avoir fait une mission semblable de 1964 à 1966 à Tahiti. Son épouse et son fils le rejoindront six mois plus tard, en juillet.

Depuis la rentrée de septembre 1971, j’ai un très bon copaini, Francis. On le verra dans ce journal, il va avoir une grande importance dans ma vie. C’est plus qu’un copain, un ami.

Montélimar, 25 janvier

Un incident assez grave arrive ce soir-là, je suis traumatisé par « Les envahisseurs » dont le neuvième épisode, « Embargo sur le rêve », est vraiment effrayant. Ce qui entraînera l’interdiction de voir l’épisode de la semaine suivante, le dixième, « L’étau ».

Mes parents réalisent que ce programme télévisé me perturbe. Mais ils me laisseront regarder les trois derniers épisodes : « Mission de vie », « Inquisition » et « Contre-attaque ». Trouvant que cela me fait coucher trop tard, ils seront inflexibles et ne me laisseront pas voir « Mannix » dont l’ORTF a la mauvaise idée de programmer la troisième saison à compter du mardi 29 février, toujours en deuxième partie de soirée. Or, je vais au collège le mercredi matin.

Montélimar, 1er avril

Une comédie sur la première chaîne avec Danièle Evenou, « Allo Juliette », fort désopilante. Le samedi, mes parents regardaient d’habitude les Carpentier. Cette dramatique, qui ressemble à du théâtre filmé, est une suite savoureuse de quiproquos. Dans un petit rôle, il y a Muriel Baptiste.

Montélimar, 2 avril

Ma mère est alitée, très malade. Je me souviens que ce jour-là est diffusé l’après-midi « Le comte de Monte Cristo », version avec Pierre-Richard Willm. J’ai rarement vu ma mère malade. Elle sera obligée de retourner travailler le mardi 4. Triste week-end pascal pour elle.

Montélimar, 6 avril

Visite de mon demi-frère André et de ma belle sœur Gisèle, laquelle s’offusque que mes parents me laissent regarder le deuxième épisode de la très belle série américaine « L’immortel », avec Christopher George : « Le dernier voyage ».

Gisèle trouve ce programme très violent. Malgré cela, je regarde mon film.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article