Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Juin-Juillet 1973

7 Avril 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #La passion pour Muriel Baptiste Journal 1973-74

3 juin

Catastrophe aérienne : un Tupolev 144 s’écrase au salon du Bourget. C’est la catastrophe de l’année, reprise par tous les journaux télévisés. Six membres de l’équipage et huit spectateurs au sol sont tués.

20 juillet

Décès de Bruce Lee. Je sais qu’il fait des films de karaté et qu’il est une grande vedette, sans avoir vu aucun de ses films.

Beaune, 31 juillet (Matinée)

Me voilà parti avec mes parents pour la Normandie. Je n'ai que Muriel dans la tête, mais elle n'est plus présente en télé, et hélas, elle va l'être de moins en moins.

On ne peut pas dire que les programmes TV (en dehors de la présence de Bécaud à "Bienvenue" de Guy Béart) soient alléchants, et j'aime mieux être sous le soleil des vacances de la France de 1973 que coincé devant le téléviseur.

Soirée de la chaine 1 : Bienvenue, suivi de "Au pays du roi des rois", un documentaire sur l'Ethiopie. Il y a du jazz à 22h35 dans "Jazz Session" mais avec Charles Toliver et son quartette (connais pas).

La 2 propose les dossiers de l'écran avec la deuxième partie de "Cléopâtre" avec Liz Taylor.

Sur la 3, pour les amoureux de Marie-Hélène Breillat, elle jouait dans le téléfilm " le dialogue dans le marécage".

Les trois feuilletons sont "Les aventures Mr Pickwick" d'après Charles Dickens avec André Gilles (au secours!), "L'éloignement" avec la belle Catherine Sola (16e épisode) et "Un homme une ville" avec Christian Barbier (18e épisode).

Au soleil des routes de France, nous tombons en panne sur l'autoroute avec la Simca à Beaune (Côte d'or), une petite ville paisible.

Mais concernant notre sujet, une durite a lâché sur la Simca et nous voilà tractés vers un garagiste venus nous prendre sur l'autoroute.

Fontainebleau, 31 juillet (soirée)

Après des heures d’immobilisation de la Simca, nous repartons, et arrivons à Fontainebleau assez tard. Nous avions nos chambres retenues, mais n’avons pas mangé. Il est 21h00 ou 22h00.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article