Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Octobre 2015

5 Mai 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 2015

2 octobre

Après trois pannes d’Internet en quinze jours, un technicien d’Orange s’est déplacé pour vérifier toute l’installation téléphonique. Je me demande comment tout cela pouvait bien fonctionner depuis mon arrivée dans cet appartement en 2003 et ne plus le faire depuis deux semaines.

Ces gens-là finissent par vous inciter à changer d’opérateur. Depuis jeudi soir, j’étais privé d’Internet, qui me sert pour communiquer avec ma fille, gérer mon compte bancaire, payer mes factures, m’occuper de mon blog Muriel Baptiste.

On se doute, quand on me connaît, de l’état d’énervement dans lequel je me trouvais.

5 octobre

Depuis quelques jours, les médias ne parlent que d’une personne : Nadine Morano, qui dans l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché » du 26 septembre : « La France est un pays de race blanche ». Elle dit une évidence, mais qui va à l’encontre du politiquement correct. On se demande, s’ils vivaient aujourd’hui, si Coluche et Pierre Desproges pourraient disposer de la liberté de parole qu’ils avaient dans leurs sketches. On parle du retrait de son investiture aux élections régionales en Alsace-Lorraine, voire carrément de son exclusion du parti UMP devenu « Les républicains ».

6 octobre

J’ai rêvé d’une amie, ma correspondante américaine Cindy depuis 1978. Il s’agit d’un rêve érotique que je ne souhaite pas raconter sur ce journal.

Quelqu’un m’a contacté via le blog Muriel pour me parler de la comédienne.

7 octobre

Celui qui m’a contacté n’est pas un mauvais plaisant, mais comme il me parle de la vie privée de Muriel, la discrétion la plus élémentaire m’empêche d’en dire davantage. Je n’en parlerai donc pas, si ce n’est pour dire que la conversation téléphonique a duré plus de trois heures. Dîner à 22h ce soir donc.

9 octobre

Leny Escudero devait faire un concert pas loin de chez moi, auquel je ne comptais pas me rendre, est mort.

10 octobre

Je n’aime pas Patrick Sébastien mais je regarde « Les années bonheur » où il nous permet de revoir des chanteurs qui n’ont plus droit de cité dans aucune autre émission. Ce soir, par exemple Hervé Vilard, mais l’on y revoit des artistes comme François Valéry, Herbert Léonard. Sébastien surfe sur la nostalgie, il lui arrive de faire revenir quelqu’un dont tout le monde avait perdu la trace et se demandait ce qu’il était devenu.

11 octobre

Toute ma vie, j’ai détesté les dimanches après-midi, car ils annoncent le retour de la semaine. Le vendredi soir, le samedi, procurent une détente incomparable, tandis que le dimanche, surtout en fin d’après-midi annonce la fin des réjouissances.

J’étais déjà comme cela à l’école, aujourd’hui je n’ai pas changé. Quand le jour commence à tomber, je ressens une impression d’angoisse et de vide, et il m’est difficile voire impossible d’y parer. Pourtant, j’ai maintenant 57 ans.

Que se passe-t-il de si affreux en semaine pour que je réagisse ainsi ? Les drames ne choisissent pas leur jour. C’est ancré en moi. Il n’y avait guère que les dimanches d’avril 1973 lorsque Muriel était absente de la télévision pour reparaître le lundi soir dans « Le premier juré » que je devais languir la semaine.

Je me demande si Muriel continuant sa carrière n’aurait pas fini par me décevoir, si elle aurait l’importance qu’elle a dans ma vie aujourd’hui. En quittant les écrans radars en 1974, se fondant dans l’anonymat de la foule, elle n’a plus risqué cela, bien au contraire, je l’ai mise sur un piédestal. Je ne l’ai pas vu vieillir. Je garde d’elle l’image de la jeunesse et de la beauté. Ce sont des questions que je me pose souvent. Mais je n’aurai jamais la réponse.

13 octobre

Dois-je évoquer dans ce journal mes problèmes de rasoir électrique ? Le mien m’écorche plus qu’il ne me rase, mais en plus, son système à trois têtes fait qu’il est très difficile à remonter une fois nettoyé. L’appareil n’est pourtant pas vieux, il date de mars. Il va déjà falloir en changer, prendre un système avec une seule grille et une tondeuse, plus efficace.

« Mentalist » en arrive à la saison 7, la dernière, et n’a plus aucun intérêt. J’aurais bien aimé que l’acteur Simon Baker soit James Bond à la place de l’affreux Daniel Craig, ils sont nés la même année. Ou alors qu’il joue Simon Templar Le Saint. Je crains qu’une fois « Mentalist » achevé, on l’oublie, comme tant d’autres comédiens liés à une série.

Précisément, le nouveau James Bond, « Spectre », sort le 11 novembre. Cette saga qui m’enchantait depuis 1974 lorsque j’ai découvert Roger Moore dans « Vivre et laisser mourir » est devenue moribonde. Intrigues sombres et sans humour, choix catastrophique d’un acteur pour le rôle titre, un blond qui ressemble à Vladimir Poutine, et tandis que c’était un bonheur jadis de voir le nouvel épisode tous les deux ans, c’est presque une déception annoncée à chaque fois. Depuis 2006, avec « Casino Royale », on est reparti à zéro, avec un James Bond qui vient juste d’intégrer les services secrets, du moins à son poste avec son permis de tuer. On ne peut honnêtement comparer un ancien film de la série (avec Sean Connery ou Roger Moore) et la nouvelle version, dite en anglais « reboot » avec Craig.

15 octobre

Ce sont les 70 ans de la sécurité sociale, et l’on diffuse des tracts CGT aux gens par un froid glacial. Après l’affaire Thierry Lepaon et ses dépenses de bureau, le français lambda ne voit aujourd’hui la CGT que par le clash à Air France, l’histoire de la chemise déchirée. Je me demande parfois si la CGT existera encore dans dix ans.

17 octobre

La nouvelle du jour à la radio et à la télévision vient d’un certain Jérome Lavrilleux qui prétend risquer finir comme Robert Boullin, accusant Nicolas Sarkozy. La politique devient un spectacle lamentable.

30 octobre

Demain, c'est Halloween, j'ai acheté des bonbons si des gosses viennent (mais mon imbécile de voisin les a chassé et l'an dernier personne n'est venu). Le soir, je me mettrai sans doute un film d'épouvante, cela fait plusieurs années que pour Halloween, je mets le film "Cubby House", une histoire de maison ensorcelée, un film australien acheté par hasard et vraiment effrayant.

31 octobre

Halloween était un samedi soir, mais aucun enfant n’est venu sonner. Je profite des friandises pour moi seul. Et comme prévu, je regarde le DVD de « Cubby House ». La fête d’Halloween est en perte de vitesse depuis plusieurs années en France après une implantation dans les années 90. Ce n’est pas dans notre culture, et puis cela choque beaucoup de gens car c’est la veille de la Toussaint.

J’ai commandé des fleurs pour les faire déposer demain sur la tombe de Muriel.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article