Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Dimanche 6 novembre

6 Novembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #HORS SUJET

Cette année, le 6 novembre tombe un dimanche, comme en 2005.

Onze années ont passé depuis ce qui fut le plus triste jour de ma vie.

Après avoir regardé « Chanter la vie » de Pascal Sevran, j’avais mis une cassette vidéo du film « Psychose » l’après-midi. Un des films que je préfère d’Alfred Hitchcock. Je n’ai jamais voulu le revoir depuis.

Ce devait être un dimanche comme un autre, le remake des « Rois maudits » commençait le lendemain sur France 2.

« Ici Paris », auquel est abonné ma mère, avait consacré un article aux « Rois maudits », le magazine avait dû arriver depuis quelques jours, sans doute le jeudi. Mais « Ici Paris » n’est pas un magazine dont je pensais qu’il m’apprendrait quoi que ce soit de nouveau sur la saga de Maurice Druon.

Il y avait une interview d’Hélène Duc et j’ai appris la mort de Muriel Baptiste.

Onze ans ont passé, et le chagrin ne s’est pas estompé. J’avais 46 ans, j’en ai 57, plus que Muriel n’en aura jamais.

Après toutes ces années, je n’attends plus rien. Comme dans la chanson de Michel Jonasz, « Comme quelqu’un qui n’a plus personne, s’endort près de son téléphone ».

Chaque 6 novembre, depuis 2005, je pense très fort à ce jour qui a fait  que dans ma vie il y a un « avant » et un « après ». Je pensais qu’avec le temps, le chagrin s’estomperait. Il n’en est rien.

Muriel était unique.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article