Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Vendredi 8 décembre 1972

8 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

Je vous parle d'un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître.

Noël arrivait, mais nous n'avions pas dressé le sapin et la crèche car nous devions déménager le samedi 16 décembre.

Cette semaine-là avait été diffusé le jeudi un épisode de "Amicalement vôtre": "Sept millions de livres", série que je viens de revoir en DVD et qui n'a pas pris une ride.

Le vendredi, il y avait le feuilleton italien "Les fiancés" avec la belle Paola Pitagora, puis "Poigne de fer et séduction" (épisode "Les gardes du corps") et le soir sur la Une "Sam Cade" avec Glenn Ford (feuilleton oublié aujourd'hui par manque de rediffusions), l'épisode du soir était "L'infernal".

Depuis deux jours, j'avais en mains le télé poche de la semaine suivante, le N°356, où dans les prévisions programmes était annoncé le jeudi 21 décembre le retour de Muriel Baptiste, attendu depuis six mois, avec le premier épisode des "Rois maudits" dont j'ignorais tout alors.

Nous allions déménager d'un quatrième étage sans ascenseur, au 12 rue Joliot Curie, à Montélimar, à un premier étage au 10, car ma grand-mère, qui vivait avec nous, avait fait deux ans auparavant une crise cardiaque et ne pouvait plus faire d'efforts en montant les étages.

J'ignorais l'âge de Muriel, qu'elle cachait dans la presse.Elle aurait pu être ma mère, si elle m'avait eu à l'âge de seize ans.

Voici une photo, prise après le 16 décembre, qui date de cette année 1972, avec mon chien dont j'avais hérité en juillet 1972. J'étais vraiment un gamin.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article