Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

LUCIDE LUCILE suite

24 Janvier 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #CARRIERE DE MURIEL

J'ai rêvé de Muriel cette nuit, ce qui me met toujours de bonne humeur pour la journée... Voici la suite de "Lucide Lucile"

 

Lucile et Agnès sympathisent. Tandis qu’elles se retrouvent seules à seules, Agnès confie à Lucile que son frère est fou d’elle. Le seul problème est que Marc Cassot n’est pas crédible en frère de Muriel Baptiste, il serait plutôt son père. Quelle drôle d’idée pour la distribution.
Agnès/Muriel joue un petit morceau au piano, mais cela sonne vraiment amateur.
Lucile reçoit une lettre de Jean Marc qui la supplie de renouer leur liaison. Elle déchire la lettre et lui raccroche au téléphone.
Le docteur Menesson (on ne sait pas encore son prénom ) et Lucile sortent ensemble, mais à l’issue de la soirée, la jeune femme a une crise de pleurs. Menesson met cela sur le compte de la double mort de sa sœur et sa mère.
Menesson demande Lucile en mariage : Agnès compte « Dans 36 jours exactement vous serez mariés ».
C’est alors qu’Agnès raconte avoir rencontré un garçon qui est fou d’elle. Elle en parle avec passion.
Menesson se moque gentiment de sa sœur qui a déjà « fondu » pour un Thierry puis un Arnaud. Mais le nouveau s’appelle Daniel. Mais un quatrième garçon chevalier servant vient chercher Agnès. Olivier (Jean Pierre Lamy).
A noter que dans cette scène, Muriel Baptiste porte une jupe plissée façon Sheila et des socquettes qui ne sont pas du meilleur effet.
Jean Marc n’a pas renoncé et un jour il force la porte de Lucile. Yvette, la bonne, a beau essayer de tout faire pour l’en empêcher, il entre. Il lui dit l’aimer, avoir été nommé directeur des ventes de son usine de soda et s’être acheté une Jaguar, sans l’argent de Lucile. Il la demande en mariage.
Lucile lui répond qu’elle va épouser Pierre Menesson, nous savons donc enfin son prénom. Mais sûr de lui, Jean Marc la nargue et l’embrasse. Elle se laisse faire. Puis Jean Marc s’en va en la traitant d’enfant insensible et gâtée.
Elle rejoint Pierre mais n’est plus sûre d’elle. « Encore une semaine et nous serons mariés » dit le médecin.
Daniel Sola est fabuleux en salaud absolu. Quand à Muriel Baptiste, elle est évidemment toujours aussi belle, et on la voit beaucoup maintenant (par rapport au début).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article