Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

8 mars

8 Mars 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #2017

8 mars

C’est la journée de la femme. Il y a longtemps, ce jour-là, nous donnions, la déléguée syndicale CGT Arlette D. et moi une rose à midi, à la sortie. C’était un autre temps car nous avions des horaires fixes. Nous étions Arlette et moi au PCF.

Aujourd’hui, sortant vers 11h57 de mon bureau, j’ai surpris un voleur essayant de regarder à travers une fenêtre du rez de chaussée. De loin, l’homme pouvait passer pour un ouvrier avec un sac de plâtre, ce qui était plausible. Il y a beaucoup de travaux en ce moment. Mais en m’approchant, j’ai vu que le « plâtre » était un sac de supermarché, en plastique blanc. Le jeune homme portait un survêtement avec une capuche, un maghrébin, et dès qu’il m’a vu, il a détalé. Il y a eu des vols d’ordinateurs et de divers objets. J’ai signalé l’incident et les personnes compétentes vont surveiller.

Hier, il faisait dix degrés, cette après-midi seize, ce qui annonce le printemps. En sortant, j’ai fait quelques courses et me suis attablé pour boire un demi à la fraise, comme je le fais parfois à la belle saison. Une façon de me poser, d’échapper au stress. J’ai appris cela il y a une dizaine d’années auprès de la part d’un professeur de yoga : prendre un moment dans la journée pour se faire plaisir.

Je pense à mars 1973, qui marqua l’apogée de ma passion pour Muriel Baptiste.

Qu’y avait-il donc à la télévision le jeudi 8 mars 1973, moi qui me plains de la désespérance des programmes actuels ? Eh bien, pas grand-chose ! « Le Saint » l’après-midi, mais à une heure où j’étais au collège. Et le soir, « Cadet Rousselle », une émission de variétés de Guy Lux, dont l’invité d’honneur était Salvatore Adamo. Je remarque la présence de Julio Iglésias alors inconnu en France. Il ne sera connu qu’avec « Manuela » en 1976. Mais bon, Muriel Baptiste sortait du succès des « Rois maudits » et il me semblait qu’elle allait faire une carrière phénoménale, je l’attendais donc dans de nouveaux programmes.

En 1973, même au printemps, ce n’était pas tous les soirs fête à la télévision, aujourd’hui, ce n’est jamais le cas.

Tout cela pour dire qu’après une période morose, je pense à nouveau constamment à Muriel Baptiste.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article