Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Le film qui ne méritait pas la présence de Muriel

5 Mai 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #CARRIERE DE MURIEL

Si dans sa carrière, Muriel aurait pu se dispenser de figurer au générique d'un film imbuvable, c'est bien "Le corso des tireurs".

Inspiré d'un roman d'un collaborateur et tortionnaire, Ange Bastiani, qui a échappé on se demande pourquoi à la peine de mort à la libération, ce film, qui prend quelques libertés avec le livre, est d'une fadeur, d'un ennui, que l'on se demande ce que Muriel vient faire dans cette galère.

On la voit beaucoup, et c'est notre consolation, dont une scène légèrement sexy (rare dans sa carrière) en Bunny girl. Mais l'ensemble est indigeste et raté. Diffusé en mai 1968, Ange Bastiani se félicitait quelques années plus tard, en 1973, que personne ne l'ait vu.

Il n'empêche qu'elle méritait cent fois mieux que cette purge. On s'ennuie  à mourir d'autant qu'il y a deux parties. Le téléfilm fut tourné au carnaval de Nice en 1967 et conservé pour une diffusion en couleurs.

Mauvaise pioche donc, et dernière participation à une réalisation de Philippe Ducrest. Je me demande, tellement l'histoire est longue et rasante, si Muriel ne s'est pas ennuyée pendant le tournage.

A voir pour la scène de la réception au château, à la fin de la deuxième partie. Mais si elle n'avait pas perdu son temps avec cette daube, comme à cette époque elle tournait en continu, elle nous aurait offert autre chose de plus consistant.  Il est difficile en effet d'imaginer pire.

Le film qui ne méritait pas la présence de Muriel

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article