Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Muriel en Rosine Boromès

17 Juin 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #CARRIERE DE MURIEL

La première scène du "Mois le plus beau" nous montre Muriel en Rosine Boromès, aux côtés d'Yves Rénier qui incarne Bruno Besson. Dans cette scène, il y a aussi leur enfant, un nourrisson.

Sur ces entrefaites arrive Cyprien Boromès (Georges Géret), plus bourru que méchant, qui fait un scandale somme toute assez sobre. Sa fille a fauté durant sa mobilisation (nous sommes en 1940).

Tourné en mai juin 1967, Muriel est devenue une comédienne sûre de son métier, et qui se révèle impeccable face à ses partenaires dans un film où, à la différence des "Risques du métier", nous allons la voir durant tout le métrage jusqu'à la fin.

Le tournage fut sans doute épique. Dans ses mémoires, Michel Galabru raconte ne pas avoir touché de cachet pour tourner, il eut juste le gîte et le logis. De plus, Georges Géret avait amené sur le plateau sa maîtresse, une jeune hippie qu'il venait de rencontrer, dont l'hygiène laissait à désirer. Galabru fut également arrêté par la gendarmerie pour une broutille, puis reçut des excuses. Il semble que le tournage se soit passé dans la bonne humeur. Curieusement, le regretté Christian Marin, chaque fois que je lui parlais de ce film, ne s'en souvenait plus!

Magali Noel n'est pas à son avantage dans le rôle de Claudia. C'est le scénario qui veut cela. De ce fait, nous n'avons d'yeux que pour Muriel qui d'un bout à l'autre fait une prestation éblouissante. Nous allons y revenir dans les jours qui viennent sur ce blog.

Bien que cela se déroule durant la guerre, le ton est à la comédie. Ainsi, Boromès dit au curé (Jean Bouise) : "Ma fille, si elle n'est plus pucelle, je vous assure qu'elle va entendre des voix". Georges Géret et Michel Galabru sont censés être ennemis mais vont vite faire la paix.

Les occasions de voir Muriel en couleur sont rares, elle a tant tourné en noir et blanc ("La princesse du rail", "Richard Lagrange", "Le premier juré", "Un curé de choc") que la voir en couleur nous rend indulgent sur la qualité du film, une comédie sans prétention, mais pas idiote.

Muriel en Rosine Boromès

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article