Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

31 juillet 1972

31 Juillet 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

 

13e et dernier épisode de "La Princesse du rail". Annunciata, le jour de l'inauguration de la ligne, se jette sous les roues de la locomotive conduite par Chambon. La scène finale se déroule en 1967, l'arrière arrière petite fille de Delorme et Céline, jouée par Marie-Claude Mestral, porte le collier d'Annunciata. A Henri Vincenot de "La vie du rail" (co scénariste du feuilleton), qui lui fait remarquer qu'elle a un joli collier, elle répond : "Il est joli n'est-ce pas ? C'est un bijou de famille".

 Puis défile le générique de fin et la caméra s'approche des rails et suit le cours de la voie.

 Ma grand-mère me vit très ému et me dit, ce 31 juillet, "Tu la retrouveras ce soir", en parlant de Muriel Baptiste.

 Et effectivement, le soir, je retrouvais Muriel dans le 24e épisode de "Richard Lagrange". Viviane Lagrange invite pour une réception dans sa propriété Geneviève. Celle-ci y vient avec Jean-Luc, son ex, tandis que Bernard est accompagné de Claudine.

Mais Jean-Luc s'efface et rapproche les amoureux.

 Deux autres programmes ce jour-là : un film policier avec Louis Velle où il joue le rôle de deux jumeaux, "L'inspecteur aime la bagarre" de Jean Devaivre, et le quatrième épisode de "Flipper le dauphin" : "L'hydroglisseur".

 Mais bien sûr, l'émotion me submerge. La fin de "La Princesse du rail" est déchirante, et il n'y aura que celle des "Rois maudits" pour l'égaler.

 C'était la deuxième fois que je voyais cette fin, et à cinq ans de distance, je la ressentais de la même façon.

 J'étais bouleversé.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article