Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Vendredi 1er septembre 1972

31 Août 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

 

Les chansons de septembre 1972 : Michel Fugain "Une belle histoire", Anarchic System "Pop Corn",  Dalida "Parle plus bas" (Le Parrain),  "62 nos quinze ans" (Michel Delpech), "Comme je l'imagine" (Véronique Sanson), "On ira tous au paradis" (Michel Polnareff), "Virages" (Yves Duteil), "Kiss me" (C Jérome), "Sans toi je suis seul" (Christian Delagrange), "Bonsoir Clara" (Michel Sardou), "La Musica" (Patrick Juvet), "Taka Takata" (Joe Dassin), "Qui saura" (Mike Brant).

Je rate le cinquième épisode des "Corsaires".

A Bagnoles de l'Orne, l'une de nos excursions (faite une seule fois) fut le Mont Saint Michel. Il n'était pas ensablé. Nous avons assisté à la marée et à un moment de panique lorsqu'une annonce fut faite que certaines voitures avaient été laissées dans un zône qui allait être recouverte par la marée, et avec des animaux à l'intérieur. Tout se termina bien.

 Moins heureux fut l'encouragement que je fis à ma mère de louer un mini vélo, elle n'a jamais su faire de vélo et tomba, en s'ouvrant le poignet et ayant une hémorragie. Nous dûmes aller aux urgences de l'hôpital d'Alençon où  l'on posa des points à ma mère. Elle n'a jamais plus fait de vélo.

Je louai un mini vélo (c'était la grande mode) pour aller faire des balades.

 Quant à Muriel, elle était toujours omniprésente. Je vivais dans un monde à part. C'était féérique. Pourquoi la vie n'a t elle pas continué à ce train là ?

Septembre 1972 est aussi un grand mois pour la télévision française et les amateurs de fantastique et de frousse : je rentrerai juste à temps pour voir "L'homme qui revient de loin", feuilleton diffusé six lundis en tranches d'une heure. La série, qui sera beaucoup rediffusée dès 1975 et jusqu'en 1996, a été éditée en VHS et ce mois ci en DVD. Curieusement pour le DVD, on a redécoupé le feuilleton en douze épisodes d'une demi-heure alors que lors des quatre diffusions télé en 1972, 1975, 1984 et 1996, il était présenté en six épisodes d'une heure. A noter que la VHS était un coffret de deux cassettes avec 2 épisodes de 3 heures chacun.

Louis Velle, à 46 ans, était la révélation de l'année 1972 avec deux feuilletons, "La demoiselle d'Avignon" et "Le 16 à Kerbriant". "L'homme qui revient de loin", où il tue son frère joué par Michel Vitold, allait montrer une autre facette de son talent.

Cet article a été rédigé grâce au Télé 7 Jours N°644 qui mettait en couverture le champion de course Guy Drut.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article