Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 5 octobre 1972

3 Octobre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Je rate l’épisode des « Saintes Chéries » : « Eve et sa beauté », dixième de la première série de 1965.

Ais-je eu raison, ais-je eu tort ? Je n'ai pas regardé le feuilleton "Pont Dormant", sans raison particulière. Il y avait Pierre Michael, le héros du feuilleton "Fortune. Il y avait aussi Anne Vernon, qui jouait avec Muriel dans "Les Dernières volontés de Richard Lagrange".

Je n'ai pas regardé non plus "Les Boussardel" avec Nicole Courcel, mais c'est un peu mes parents qui ont choisi "Sam Cade" avec Glenn Ford. Ce soir-là, c'était le deuxième épisode "Requiem pour Miss Madrid", tandis que la famille Boussardel commençait son périple sur la 2 à la même heure.

"A bout portant" était programmé tard sur la Une à 22h20, mais l'émission était consacrée à Nicoletta, ce qui fait que je n'ai rien perdu.

Si c'était à refaire, je crois que je regarderai "Pont Dormant", car la 2 va nous sortir une calamiteuse coproduction franco-roumaine, "La révolte des Haïdouks", sans aucun intérêt, avant le journal télévisé.

On peut regretter l'absence d'articles et d'interviews sur Muriel Baptiste à cette époque pré Rois maudits. Elle avait encore de l'actualité à évoquer, c'est à dire le tournage du "Premier juré" que je vais découvrir sans crier gare en mars 1973. Pas d'allusions non plus à sa pièce "Les Quatre vérités" de Marcel Aymé.

Je chéris cet automne, car celui de 1973 sera sans Muriel et une attente sans fin. J'aimerais revivre indéfiniment ce "timewrap" (faille temporelle) qui va de juillet 1972 à juin 1973, période où Muriel n'a jamais été autant présente mais qui est aussi un chant du cygne et non un commencement.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article