Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 23 octobre 1972

21 Octobre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Sacha Distel est l’invité de la semaine de « Miditrente ». En 1972, il arrivait au bout de son contrat Pathé Marconi et malgré quelques belles chansons comme « Ma première guitare » allait connaître une baisse de régime avant de repartir de plus belle en 1975 lors de sa signature chez Carrère. Avant Pathé Marconi, il avait débuté chez Philips (où il sortit « Scoubidou ») puis RCA (« La belle vie »). Pathé Marconi, racheté par la firme EMI, lui permit de sortir des titres comiques (« L’incendie à Rio », « Scandale dans la famille ») et en 1970 le sublime tube « Toute la pluie tombe sur moi » du film « Butch Cassidy et le kid ».

L’évènement est bien entendu la conclusion de « L’homme qui revient de loin », un feuilleton qui hantera longtemps ma mémoire, et qui fut l’une des plus grandes réussites de la télévision française. Enfin, le voile du mystère se lève. André n’était pas mort, mais à moitié fou, tenu prisonnier et manipulé par son rival en amour le notaire Saint Firmin.

Dans le rôle du journaliste Darbois, qui aide Fanny à élucider le mystère, on découvre Jean-Paul Tribout, l’un des futurs héros des « Brigades du tigre », où il incarnera Pujol.

La fin d’un des meilleurs feuilletons jamais vus laisse une immense frustration, en particulier quand la première chaîne vous colle la semaine suivante « Les évasions célèbres ».

Cette fin qui explique tout enlève tout mystère, c’est presque dommage. C’est ce que l’on appelle « le fantastique expliqué » qui fait que « L’homme qui revient de loin » relève plus du genre mystère que du genre fantastique.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article