Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mardi 10 octobre 1972

8 Octobre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Télé 7 jours consacre un long article à Tino Rossi pour ses 39 ans de carrière, et qui chante "Parle plus bas", la chanson du film "Le Parrain", honneur qu'il partage avec... Martine Clémenceau, Marie Laforêt et Dalida. C’était encore l’époque où un tube était repris par plusieurs interprètes, phénomène qui disparaîtra progressivement.

L’après-midi, à 15h10, après « Aujourd’hui Madame », un vieux film, « Un milliard dans un billard », datant de 1965 avec Claude Rich, Elsa Martinelli, Jean Seberg et Pierre Vernier. Mais le mardi, je sortais à 17h00 du collège.

« Aujourd’hui Madame » reflète une époque où beaucoup de femmes ne travaillaient pas et restaient à la maison. C’est un magazine de débats qui est présenté par Valérie Manuel et produite par Armand Jammot. L’émission passe chaque jour sauf le dimanche et le lundi. Elle commença le 19 mai 1970 et prit fin le 15 janvier 1982. Le mardi, elle était suivie d’un film, les autres jours d’un feuilleton, le mercredi une série particulièrement réservée à la jeunesse (« Les globe-trotters »).

D’après le site de l’INA, il n’y a pas eu de « Cadet Rousselle » ce soir-là, Télé Poche annonce un « coup de chapeau à Dalida ». Je vois qu’il y a une émission le 26 septembre, et la suivante le 18 octobre.  Chose confirmée par le Télé Poche du 21 au 27 octobre où dans la page « Télé Critiques », il est mentionné que l’émission du 10 octobre a été remplacée par un show déjà enregistré d’Enrico Macias.

Le 2e épisode de "Amicalement vôtre" est diffusé à la suite, mais je ne sais toujours pas ce que c'est puisque mes parents n'ont pas voulu, étant donné l'heure tardive, que je le regarde. Je découvrirai cette histoire, "L'enlèvement de Lisa Zorakin", lors de la rediffusion en 1974.

"Pont Dormant" en est à son 5e épisode. J’étais loin de me douter à l’époque que j’aurais un jour au téléphone sa vedette, Anne Vernon, et qu’elle me dirait du mal de ma chère Muriel qui était sa partenaire dans « Richard Lagrange ». J’ai évoqué cela dans la biographie « La vie, quelle gifle ! » sortie en 2014. Elle a tout arrêté côté comédienne en 1972 et est devenue peintre à Cogolin sous le nom d’Edith Prouteau. Lorsque je lui ai téléphoné, elle me soutenait n’avoir jamais joué dans « Richard Lagrange », me disant que je confondais avec « Pont Dormant », mais lorsque j’ai mentionné Jean Claudio, elle s’est souvenue de Muriel en disant « Ah oui, la jeune première ! ». On a beau chercher dans toutes les interviews, Muriel n’a jamais dit de mal ni d’elle, ni de qui que ce soit.

A 20h30 sur la première chaîne, édition spéciale de « 24 heures sur la une », à l’occasion du 59e salon de l’automobile qui se déroule du 5 au 15 septembre. A 22h00, l’émission musicale « Un ton au dessus » a lieu en direct de l’Espace Cardin. Il s’agit de musique classique.

Muriel à cette époque-là (mais comme quasiment tout le temps) est au centre de toutes mes pensées.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article