Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 8 novembre 1972

6 Novembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Ce mercredi 8 novembre, j'avais en main le nouveau « Télé poche » » dont la couverture était dédiée à Tony Curtis. Il avait comme tout le monde droit à un article de deux pages.

Dans les prévisions programme, toujours pas de Muriel à l'horizon. Il fallait patienter encore un peu.

Enrico Macias reçoit Joe Dassin et Mort Shuman chez Danièle Gilbert.

Pas d’émission de Guy Lux « Cadet Rousselle » ce soir-là si je me fie au site de l’INA. Sans doute encore une grève. A moins que l’émission n’ait pas été numérisée. En regardant les Télé Poche et Télé 7 jours de la quinzaine suivante, les critiques du mercredi 8 ne parlent que de l’émission sur De Gaulle, sans mentionner si Guy Lux fut diffusé ou victime des grèves.

Jour de la diffusion d'un très bon épisode de "Amicalement vôtre", "La Danseuse", dont je raterai hélas la rediffusion  un jeudi après midi en mai 1974. Il me faudra attendre la troisième diffusion dans "La Une est à vous" pour le revoir, à la fin de la même année 1974. Car la série eut tant de succès qu’elle fut rediffusée deux fois la même année, sur la deuxième puis la première chaîne.

C'est bien dommage, car c'est mon épisode préféré avec "Une rancune tenace".

Les programmes de l'après midi commencent à être décevants, avec la baisse de qualité des "Globe-trotters" (l'épisode "Fantôme party" est grotesque). "L'autobus à Impériale" est diffusé mais pour moi c'est un passe temps parce qu'il n'y a rien d'autre à voir. C’est le sixième épisode, « La course infernale ».

 Un nouveau feuilleton remplace "Pont Dormant",  il s'intitule "Le Fils du ciel", j'ignore pourquoi mais je ne le regarderai pas plus que l'autre.

 Il y a à cette époque beaucoup de grèves à l'ORTF (Les mêmes grèves en 1974 entraîneront la disparition de l'office). Or, "Les Rois maudits", programmés pour la fin de l'année, sont sur la table de montage, lequel montage (horreur!) n'est pas terminé.

Il s'en est donc fallu de peu pour que le retour de Muriel soit différé, alors que j'attendais la belle depuis six mois!

Finalement, dans cette passion pour Muriel Baptiste, tout a été affaire de hasard. Mes parents ont achetés leur poste de télévision en novembre 1966 et "La Princesse du rail" a été diffusé en février 1967. Nous sommes partis en vacances en août et non en juillet 1972, ce qui m'aurait privé de la rediffusion de la princesse, et de l'accoutumance née de cette double vision de Muriel par jour avec "Richard Lagrange" n'aurait pas existé.

Il était écrit que je tomberais amoureux d'elle, que je n'apprendrais que le dimanche 6 novembre 2005 sa mort (dix ans après), que je ne réussirai pas à la retrouver malgré une recherche dans toute la France en 1987 lors de la troisième diffusion des rois maudits.

Alors, je souhaite que la retrouver à ma mort dans un monde meilleur est aussi écrit. Le comédien André Falcon m'avait écrit en 2006 "Qu'elle vous protège du haut du ciel pour tant d'amour".

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article