Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance

14 Janvier 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #MATCH CONTRE LA VIE

En raison du tournoi des cinq nations, Pays de Galles-Angleterre, "Match contre la vie" au lieu d'être diffusé à 15h10 l'est à 14h50. Ce vingt et unième épisode, "La seconde chance", en VO "The face of the antagonist", 49e épisode sur NBC et 19e de la saison 2, raconte l'histoire de Vince Murdoch (Aldo Ray), ancien policier chassé pour violences. Il aide Paul attaqué par quatre voyous. Aussi vient-il en aide au même Murdoch lorsque ce dernier est accusé du meurtre de sa femme. Paul parvient à l'innocenter et à faire coincer le vrai coupable : le propre chef de Murdoch quand il était en activité, le capitaine Swain (Richard Anderson, le chef de l'homme qui valait trois milliards). Mais une fois que Murdoch l'apprend, il s'approche du meurtrier et l'abat d'une balle de pistolet.

 

Voici le résumé détaillé de l’épisode :

 

En route pour New York, Paul s'arrête dans la ville de Medbury. Sortant d'un cinéma, il découvre un pneu crevé à sa voiture, et est ensuite attaqué par un groupe de jeunes, ceux qui ont détérioré sa voiture. Murdoch, un ancien policier, arrive sur ces entrefaites, met en déroute les jeunes, conduit Paul dans un bar et téléphone à un garage pour faire réparer le pneu. Il lui présente le barman, Hank Kellogg, qui est un de ses amis.

 

Paul lui raconte qu’il est lui-même un ex-avocat. Murdoch en rentrant chez lui trouve sa femme frappée à mort avec un chandelier et est  surpris par un policier qui le considère comme le principal suspect, Murdoch étant connu pour son tempérament violent. Il a par le passé commis une bavure en blessant un jeune voleur.

 

Sachant qu'il a un alibi pour le moment du meurtre, Murdoch est confiant, pensant qu'il sera disculpé rapidement. Paul apparaît au poste de police, et  raconte que lui et un barman se trouvaient avec Murdoch au moment du crime, et il évoque aussi le fait que Murdoch l’a sauvé des jeunes agresseurs.

 

Le capitaine Swain rejette Paul comme témoin, et ajoute que Kellogg, étant un ami proche du suspect, n’est pas un témoin valable. D’ailleurs, Kellogg change son témoignage et dit qu’il n’a pas vu Murdoch depuis plusieurs jours.

 

Paul va voir Murdoch en prison, et lui dit que quelqu’un essaie de lui mettre sur le dos le meurtre de sa femme. Murdoch lui donne le nom d’un des jeunes voyous.

 

Le lendemain, le capitaine de police Paul Swain dit qu’il s’est rendu chez l’un des jeunes qui a attaqué Murdoch. Le père du garçon, Buzzie Gillman,  a déclaré que son fils a reçu un appel téléphonique d’un mystérieux inconnu et suite à cela est sorti précipitamment.

 

Paul dit qu'il veut porter plainte contre ses assaillants, et demande au capitaine de rassembler tous les jeunes délinquants de la ville pour une confrontation. Cependant, elle ne donne rien.

 

Paul demande un acompte de 5000 dollars en espèce à Murdoch et va voir le père, Buzzie Gillman, lui proposant de lui acheter des informations. Il donnera 500 dollars au père et 4500 au fils.

 

Quand Paul entre dans sa chambre, il est assommé, ligoté, on lui bande les yeux, et son agresseur lui dit de quitter la ville immédiatement. Dès que l’homme est parti, Buzzie téléphone à Paul et lui demande de se rendre dans une station service où un autre appel l’attend.

 

Une voiture noire stationne dans la nuit, elle est conduite par l’agresseur de Paul, le capitaine Swain. Paul, pendant ce temps, comprend qu’il n’obtiendra rien de Buzzie Gillman.

 

Paul semble avoir quitté la ville, à la satisfaction du conducteur - Le Capitaine Swain - mais il s’est rendu à une rencontre avec les jeunes qui l’ont attaqué.

 

Le lundi suivant, une audience préliminaire de l'affaire Murdoch a lieu dans le tribunal local. Kellogg témoigne que seul Paul était dans son bar la nuit du meurtre.

 

L'avocat de Murdoch demande alors qu'un témoin de la défense soit entendu pour contredire le témoignage de Kellogg. Le juge approuve, et Buzzie et ses deux amis viennent à la barre. Buzzie raconte comment Paul a été agressé et que Murdoch l’a sauvé.

 

Ils disent avoir vu Paul et Murcoch se rendre au bar, contredisant ainsi le témoignage du barman Hank Kellog. Ce dernier est alors rappelé à la barre et le juge lui rappelle les sanctions qu’il risque pour parjure.

 

Il déclare que Murdoch était bien dans son bar avec Paul à une heure du matin. Quand il a fermé son bar, il a reçu un appel téléphonique menaçant lui demandant de ne pas mentionner leur présence, même devant une cour de justice. Il a été menacé car il purgé une peine de prison dans un autre état il y a des années, et le fait que cela se sache lui aurait fait fermer son bar.

 

L’homme en question est le capitaine Swain, qui était l’amant de la femme de Murdoch. Le juge acquitte Murdoch, tandis que Swain est arrêté. Murdoch s’arrange pour s’approcher de Swain et vide son révolver, tuant le meurtrier et amant de sa femme.

Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance
Samedi 20 janvier 1973 Match contre la vie : La seconde chance

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article