Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mardi 27 février 1973

25 Février 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

A « Miditrente », Line Renaud invite Adamo.

Rien dans les émissions pour les enfants, c'est-à-dire ni « Zorro », ni « Tarzan », ni « Skippy le kangourou », ni « L’autobus à impériale », ni les clowns Les Barios qui me faisaient tordre de rire.

J’ignore tant d’années après si j’ai regardé le vieux film que la 2 proposait à 15h15, « Alerte au sud ».

Le soir sur la Une, quelqu’un de bien oublié aujourd’hui, Fernandel, pour une soirée hommage, « A la rencontre de Fernandel ». Très vite, au fil des ans, les hommages à Fernandel, comme à Bourvil, deviendront rares.

« Les dossiers de l’écran » n’ont pas dû avoir beaucoup de spectateurs avec le film polonais « Abel, ton frère », face à Fernandel.

Ce comédien représentait toute une époque, même si je voyais ces films à la télévision. C’est un peu comme Muriel Baptiste à la télévision. Le temps du bonheur.

On ne peut imaginer à quel point j’ai pu rêver à elle, elle a pu occuper mon esprit, même lorsqu’à partir de mai 1973, on ne la verra plus à la télévision. Je la voyais partout, un peu comme si je vivais dans une dimension parallèle à la réalité, laquelle n’aurait servi que de décor. Cette euphorie allait grandir et prendre des proportions impensables.

J’étais amoureux comme jamais je ne fus ensuite dans ma vie. Muriel avait quelque chose d’indéfinissable qui la rendait unique, irremplaçable.

Mardi 27 février 1973

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mélina 25/02/2018 15:27

Bonjour. très bel article. très intéressant. un beau blog. Vous pouvez visiter mon univers naissant. lien sur pseudo. à bientôt. bises