Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin

8 Février 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #MATCH CONTRE LA VIE

 

Ce match repousse à 16h35 le trentième et dernier épisode de "Match contre la vie" : "L'assassin". Aux USA, sur NBC, c'est le 53e épisode, "The assassin", 23e de la saison 2. C'est une formidable conclusion pour la version française. Paul apprend par le docteur Mason, qui a diagnostiqué sa maladie, qu'un autre homme est atteint de la même affection rare : un certain Bill Dagen (Arthur Hill). Il veut tenter un traitement. Mais Dagen n'a qu'une idée en tête : tuer Phil Colby (Harold Gould) qu'il hait depuis des années. Celles du collège. Colby et des amis ont bouclé hors de sa chambre Dagen. Ce dernier, en voulant réviser, a tenté de rentrer dans sa chambre par l'extérieur mais fait une chute qui l’a laissé handicapé. Il devient invalide et ne peut présenter ses examens. Depuis ce temps-là, il a juré de tuer Colby. La police et Paul vont réussir à l'en empêcher juste à temps. Et c'est la dernière phrase de la série : Dagen dit que de toute façon il va mourir, et Paul lui répond : "Oui, mais moi, il me reste une chance".

 

Pourtant, les aventures de Paul Bryan ne sont pas terminées, reste deux épisodes à diffuser, le samedi 9 juin 1973 en soirée avec l'épisode "La princesse", et le 23 juin 1973 "Le scandale". ce seront les toutes dernières apparitions de Paul à la télévision française.

 

Voici un résumé détaillé de l’épisode :

 

 

À San Francisco, Paul essaie de voir Bill Dagen qui ne répond pas lorsqu’il frappe à sa porte. La logeuse dit qu'elle n'a pas vu son locataire depuis un moment, et Paul force la porte, disant qu'il craint que Dagen souffre de dépression, et soit peut-être blessé.

 

L'appartement est vide, mais ils découvrent une cache d'armes à feu. Dagen arrive, et se dispute avec la logeuse au sujet des armes qui, selon lui, sont parfaitement légales, mais elle lui dit de partir.

 

Paul explique qu'il est venu à la demande du Dr Mason qui a découvert que tous deux souffrent de la même maladie incurable. Il dit que le médecin pensait qu'il pourrait aider Dagen et avoir trouvé un remède. Dagen s’en moque, disant que Paul a bien sûr l'argent qui lui permet de profiter du temps qui lui reste. Mais Dagen ajoute que, bien que l’épreuve a été difficile à vivre, il a trouvé un moyen de donner  un sens au temps qu'il lui reste, déclarant qu'il a l'intention de tuer Phil Colby,

 

il ajoute qu'il n'y a rien ou n'importe qui puisse pour l'arrêter. Paul répète à son ami Jim Seaborne, de la police de San Francisco, cette menace, mais Jim déclare que Dagen est un illuminé inoffensif. Il s’adresse alors à la cible de Dagen, Colby.

 

Colby affirme qu’il ne l’a pas vu depuis le collège, mais Dagen continue de raconter une blague d'étudiant où Colby et des comparses l’ont verrouillé  hors de sa chambre avant des examens importants lorsque lui, le meilleur élève, voulait désespérément étudier ses notes.

 

La réaction de Dagen a été d'essayer d'entrer dans sa chambre à travers une fenêtre du deuxième étage, mais une chute de la corniche étroite l’a envoyé à l'hôpital pendant deux ans. Il n'a jamais obtenu son diplôme, et s'est retrouvé avec une invalidité permanente. Colby semble considérer l'événement comme une chose insignifiante dont il n’est pas responsable, et rejette l'idée qu'il soit en danger. Mais lorsque Paul lui parle de l'arsenal de Dagen, Colby est indigné que la police n’aille pas l’arrêter. Jim explique que Dagen niera les accusations, et tout ce que les policiers pourront faire est de l’interroger et de le mettre en garde à vue une journée. Colby affirme qu'il fera l'objet d'une protection privée, et Jim dit que c'est son droit de le faire.

 

Lorsque Paul et Jim sortent de la société de Colby, ils repèrent Dagen attendant à l'extérieur avec des armes dans sa voiture. Jim  le met en garde à propos de toute agression envers Phil Colby avec les armes – dont il reconnaît la légalité - et Dagen admet qu'il ne se souvient que très vaguement du nom de collège où les faits se sont déroulés.

 

Jim et Paul reviennent voir Colby à son bureau. Jim raconte leur expérience dans la rue, et dit à Colby de se protéger en attendant un agent de police qui le raccompagnera chez lui. A la question de Colby, Jim dit le mettre sous protection policière aussi longtemps que possible.

 

Jim dit à Paul qu’un homme qui sait qu’il va mourir n’a plus peur de rien. Il lui demande comment il était au courant de l’existence de Dagen. Paul lui répond qu’il est revenu à San Francisco, cessant de parcourir le monde, le temps de régler cette affaire.

 

Le jour suivant, Paul va voir Dagen pour tenter de le dissuader de tuer Colby. Mais Dagen rappelle qu’il a souffert, passant deux années dans un fauteuil roulant et une année sur des béquilles.

 

Paul parle de l'avancement de la recherche effectuée pour guérir leurs maladies, mais Dagen est indifférent. Paul a décidé de profiter du temps qui lui reste pour vivre toute une vie et voyager, et faire davantage que ce qu’il a vécu auparavant.

 

Dagen dit que c'est assez facile à faire avec deux bonnes jambes, mais Paul l’interrompt. Même s’il avait été handicapé, il aurait espéré jusqu’au bout vaincre sa maladie.

 

Puis, dans la suite de la conversation, Paul propose à Dagen de le rejoindre sur le bateau d’un ami à New York et d’aller ensemble à Long Day.

 

La méfiance est la première réaction de Dagen, Paul demande si l'idée de la police de l’expulser de la ville n’était pas la meilleure solution. Mais Dagen est intéressé par le voyage en bateau, au point même de s'inquiéter d’avoir le mal de mer.

 

Mais lorsqu'ils sortent du restaurant Dagen et Paul sont attaqués  par trois malfrats tandis qu'un détective en civil surveille Dagen dans une voiture en stationnement. Il s’agit d’un des hommes de Jim Seaborne.

 

L'un des malfrats menace Dagen en lui demandant de quitter la ville en le menaçant de nouvelles violences contre lui. Paul se bat avec un autre des voyous et les met en déroute, les faisant prendre la fuite.

 

Le policier en civil fait son rapport par radio et appelle une ambulance, puis va à offrir de l'aide.

 

Jim et Paul aller voir Colby à son domicile, mais il nie avoir engagé les malfrats.

 

Jim répond que s'il arrive quelque chose à Dagen, il arrêtera Colby. Sans admettre quoi que ce soit, Colby demande si Jim connaît une meilleure façon de se protéger de  Dagen, et Paul dit que cinq minutes avant l’agression, Dagen  était prêt à oublier sa rancune envers Colby.

 

Colby insiste  et dit que Dagen est un obsédé.

 

Mais Paul lui dit que Dagen avait accepté de mettre le cap sur Hawaï avec lui, et il y aurait bénéficié d’une semaine seul avec l'homme perturbé pour le ramener à la raison.

 

Jim informe ensuite Colby qu’il retire  l'équipe de surveillance à la suite de l'attaque, et lui dit de quitter la ville et de rejoindre sa famille en vacances dans l'Oregon.

 

Colby à son tour menace de créer une mauvaise publicité pour la police, puis envoie promener  Jim et Paul.

 

Le lendemain Dagen va jusqu'à la toiture d'une structure de stationnement, et tire sur Colby.

 

Dagen s'échappe et abandonne sa voiture, mais prend ses armes avec lui. Paul s'étonne qu'il ne se soit pas rendu, mais Jim lui dit que Dagen a vu Colby ramper sous sa voiture, et sait qu'il est toujours vivant.

 

Lorsque Dagen va dans la salle de repos d'un garage pour assembler son arme de service, un homme arrive, voit les armes et court pour prévenir la police. Dagen est épuisé, et lorsque l'homme au téléphone avertit  ses collègues, un mécanicien essaie de l'arrêter, et Dagen le tue.

 

Dagen s'introduit dans une maison vide pour se cacher, mais lorsque l'occupant arrive, Dagen le prend en otage. À la radio il entend que Colby a succombé à ses blessures, et il lui dit, "un mort vient de vous sauver la vie."

 

Peu après, Dagen est repéré par un agent qui patrouille. Il prend alors une femme en otage. Il se rend ensuite volontairement à la police. Quand Jim et Paul arrivent sur les lieux, Dagen est autosatisfait. Mais ils lui annoncent alors que la nouvelle de la mort de Colby est fausse et qu’il est seulement blessé.

 

Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin
Samedi 10 février 1973 Match contre la vie : L'assassin

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article