Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Dimanche 29 avril 1973

25 Avril 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Etant à Toulon, je rate la fin du feuilleton « Le jeune Fabre », « Le tunnel rouge », titre qui évoque le nom d’un tableau. Je n’ai sans doute rien raté avec le film de la 2 du début d’après midi, « La première sirène » (« Million Dollar Mermaid ») de Mervyn LeRoy (1952) avec Esther Williams, Victor Mature et Walter Pidgeon.

Treizième et dernier épisode. Après les confidences d'Isabelle, Jérôme s'en va, laissant sa veste et son portefeuille. Un routier l'emmène en stop jusqu'à Dourdan, où il rencontre une jeune  fille (Patricia Lesieur) qui, pour le remercier de l'avoir aidée à porter ses paquets, l'invite à dîner. Puis il retrouve Chadoun qui lui apprend que son père, dépressif, a détruit sa toile presque achevée et a tenté de se suicider. Il est finalement sauvé et Julia est de retour à son chevet. Quelques mois plus tard, Daniel Fabre expose ses tableaux et remporte un grand succès. Isabelle, devenue une jeune vedette traquée par les photographes, fait son arrivée lors du vernissage. Lorsqu’elle aperçoit Jérôme, elle saute à son cou et ils s’enfuient ensemble.

Il me faudra attendre plusieurs années et une rediffusion pour voir cet épisode, le samedi 7 mai 1977 d’après le site de l’INA.

Revenons en avril 1973.

Arrivée à Toulon. Nous sommes chez des amis. Le père me conduit sur le port et nous faisons une inoubliable balade en bateau. La mer est calme.

Le port de Toulon est impressionnant, mais nous flânons aussi dans les boutiques de souvenirs. Elles se situent vers le port de plaisance qui donne accès immédiatement au centre ville. Le port maritime et militaire sont à l'écart mais méritent le coup d'œil.

Je ne me suis pas guéri des "Rois maudits", car en passant devant une boutique, je vois un porte-clefs doré en forme d'éventail, chaque lamelle comporte une photo des environs (Bandol, etc.). Je l'accroche au passant de mon pantalon, et cela me donnera quelque temps l'illusion d'être Philippe d'Aunay avec son aumônière dans "Le roi de fer". Je porte toujours une chevalière de ND de Montligeon où est gravée la lettre M pour Muriel à l'intérieur.

Nos amis qui en reçoivent d'autres en plus de nous n'ont pas allumé la télé. Je ne sais s'ils ont la 3e chaîne, qui m'aurait permis de faire connaissance du détective Cannon pour sa dixième enquête : "Plan de vol".

Les souvenirs  de Toulon valent nettement ceux des dimanches télévisés.

Je suis revenu plusieurs fois à Toulon, la dernière en 2007, j'ai vu ce port, la ville étendue sous le mont Faron, mais les années ont passé. Muriel, comme le monsieur qui m'avait payé un tour en mer, sont morts depuis longtemps.

Le port lui est toujours là, se moquant bien de mes souvenirs d'adolescent.

Le 29 avril 1973, Télérama signalait la sortie du 33 tours de Louise Forestier "Grands succès" dont "Lindbergh" avec Charlebois. Xavier Gélin était en couverture de Télérama.

 Le mois d'avril s'achevait et l'on allait de moins en moins parler de Muriel durant le reste de l'année. Cette-fois, l'attente serait longue puisqu'elle ne reviendra que le samedi 9 février 1974 en mademoiselle de la Faille.

Dimanche 29 avril 1973

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article