Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 12 avril 1973

10 Avril 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Sans doute en raison d’une retransmission de l’Assemblée Nationale, pas de « Chapeau melon et bottes de cuir ». Télé Poche annonce pourtant un épisode, « Meurtre à épisodes ». Or, ce 12e épisode sera programmé en mai 1973 un samedi.

Dans "Le temps de vivre, le temps d’aimer", Mathilde (Pascale Roberts) a du mal à remettre de l'ordre à l'usine et trouve un ancien ami de son père, Fourassié (Marcel Vidal) qui lui explique que la mort de son père n'est pas étrangère à l'hostilité qu'elle rencontre à l'usine et en ville.

Le souvenir que je garde du feuilleton est qu'il est meilleur au début qu'à la fin. Mathilde va devoir à travers ses parents affronter son passé. L'histoire est dynamique et dense dans les premiers épisodes, mais elle va s'étioler vers la fin.

A Châtenay, la première chose à faire pour Mathilde étant d'assainir l'usine, elle a liquidé Coudray. A l'auberge, Jérôme n'a pas pu s'empêcher de lui rappeler qu'ils avaient été fiancés autrefois et de lui faire grief de leur séparation. Parmi ses collaborateurs, Mathilde a trouvé un ancien ami de son père, Fourassié qui lui annonce son prochain départ en retraite. Il lui explique aussi que sa brouille avec son père et la mort de celui-ci n'est peut-être pas étrangère à l'hostilité qu'elle rencontre à l'usine et en ville. Comme Mathilde débordée de travail ne peut se rendre à Genève, Jean et François viennent passer le week end avec elle à Châtenay. Jean pose à Mathilde quelques questions qu'elle élude au sujet de Jérôme.

Sur la 3, dixième opus de  "Témoignages", "Divorce", à 19h45. Comme l'indique Télérama, c'est un nouveau format non utilisé sur les deux premières chaînes.

Muriel est là dans le 12e épisode de son feuilleton, quel bonheur journalier ! Je suis de plus en plus amoureux. Je trouvais cela normal, mais le bonheur est fugitif. Pour moi, il allait durer éternellement, et à l’époque, Muriel Baptiste pensait continuer sa carrière sans problèmes, même si elle devait ressentir déjà le peu de retombées sur sa carrière de sa performance dans « Les Rois maudits » et en être vraiment déçue.

Les frères et la femme de la victime sont appelés à la barre des témoins. Patrick Leroy tente de prendre la défense de Nicole Roman, mais il reçoit un coup de téléphone menaçant sa fiancée Michèle Florin (Olga Georges-Picot).

Juana Bardini, la veuve de la victime, vient à la barre. Pierrette et Jean-Louis tentent de communiquer avec Patrick Le Roy. Antonio Bardini, appelé par le président, remarque Pierrette et comprend qu’elle est de mèche avec le premier juré. La journaliste choisit de le narguer et lui fait son plus beau sourire. Antonio explique que son frère étant son aîné, il ne se mêlait pas de ses affaires. Les Bardini surveillent Le Roy, Pierrette et Jean Louis à la sortie du tribunal. Le Roy reçoit un coup de téléphone anonyme : Michèle est en danger à Vaison La Romaine.

Hugues Aufray chez Danièle Gilbert reçoit Lucas, chanteur qui vient de gagner le grand prix Edith Piaf, et Katia et Marielle Labecque.

L’INA a conservé « Cadet Rousselle » où Guy Lux donnait ce soir-là un coup de chapeau à Pierre Perret. Il y avait aussi Yvan Rebroff, Marina Vlady, Dani, Mireille Mathieu, Mathias et enfin Herbert Pagani.

Jeudi 12 avril 1973
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article