Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 4 avril 1973

2 Avril 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Michel Delpech ce 4 avril 1973 à « Miditrente » recevait Nicoletta et Guy Mardel.

Mais je suis très heureux de retrouver la série « Daktari » à la place de « Voyage au fond des mers », avec le premier épisode, « Reportage à Wameru ».

Dans le 3e épisode du feuilleton « Le temps de vivre », Mathilde assiste à un séminaire de Wilson (Henri Guisol). Elle veut rentrer à Genève et ne pas assister au dîner de Wilson. Sa meilleure amie dans la série est jouée par Perrette Pradier, dans le rôle de Sylvie. Finalement, entre son métier et son marie, elle choisit sa profession de peur de déplaire à Wilson et d’être licenciée. Pierre Doris dans l’épisode incarne l’ancien directeur, nommé Marchand. L’entreprise est déficitaire. Wilson lui offre le poste de directrice, ce qui va l’obliger à s’organiser côté vie de famille.

Jean et les enfants ont pris à la légère les craintes de Mathilde quant à son avenir. Malgré le temps passé avec son mari, Mathilde continue à se faire du souci. Au séminaire, elle fait la connaissance de ses collègues qui travaillent à l'usine de Châtenay : Guimet, Lorget, Rabut et de Santi. L' usine doit être rattachée au nouveau groupe. A la suite d'une réunion, Wilson invite Mathilde et Sylvie à dîner à sa table. Mathilde préférerait rentrer à Genève retrouver sa famille, mais Sylvie parvient à la convaincre de rester. Wilson s'intéresse de près aux compétences de Mathilde et lui annonce qu'elle va devoir passer des tests et que son mari est invité à la réception de clôture du séminaire.

Muriel est là dans le 6e épisode de son feuilleton, ce qui suffit à remplir ma journée.

Les jurés déjeunent copieusement. Chacun échange son point de vue. Le Roy défend Nicole Roman. Le procès reprend et les témoins viennent à la barre. Le Roy prend son rôle de premier juré très au sérieux pour défendre Nicole. Il questionne les témoins. Laurence Meunier, une voisine de l’accusée, est un témoin accablant.

Il n’y avait rien à voir le soir, mais quelle importance ? Une fois que l’on a vu Muriel… C’était le temps du bonheur, le plus beau printemps de ma vie. Muriel n’a qu’un rôle secondaire, même si c’est le premier rôle féminin, dans la série. Une histoire policière qui se déroule à Genève sur fond de procès d’une femme accusée à tort de meurtre.

Muriel apporte une touche de gaité, de brio, dans son interprétation. Pierrette Vanier n’a jamais la dimension dramatique d’Annunciata et de Marguerite.

Mercredi 4 avril 1973

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article