Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Du mercredi 27 au samedi 30 juin 1973

28 Juin 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

 

A « Miditrente », Mireille Mathieu reçoit Claude François. On remarque que Danièle Gilbert avait un peu toujours les mêmes invités. Sheila, Mireille Mathieu, Sacha Distel, Nana Mouskouri, Claude François, Dalida.

A 15h15, 13e et dernier épisode de « Daktari » : « Le voleur d’éléphant ».

Je me souviens le soir avoir regardé la dramatique « L’enlèvement » avec Marie-Christine Barrault. MC Barrault est une religieuse qui enlève un enfant. Une autre religieuse lui fait un reproche : « Moi aussi, j’aime Dieu, et je ne me mets pas dans des états pareils », ce à quoi l’autre réplique « Vous aimez Dieu comme vous aimez la soupe aux choux ».

Pourtant, ce téléfilm est ennuyeux au possible, et il est bizarre que j’ai retenu cela.

 

Jeudi 28 juin

 

Il est certain qu’à cette date, les cours étaient terminés au collège.

Cela signifiait une séparation de trois mois avec Francis comme l’été 1972. A la différence de l’année précédente, je n’aurais rien d’extraordinaire à lui raconter à la rentrée 1973. Il savait que j’aimais Muriel Baptiste, mais elle était aux abonnés absents depuis la fin du « Premier juré ».

Chez Danièle Gilbert, Mireille Mathieu reçoit Demis Roussos et Michel Chevalier.

A 15h15, 3e épisode de « Maya », « Contrebande ».

En soirée débute une troisième série de « L’odyssée sous-marine de l’équipe Cousteau » avec comme premier sujet « Pieuvre, petite pieuvre ».

Même sans Muriel présente à la télévision, j’étais heureux car j’espérais son retour.

 

Vendredi 29 juin

 

A « Miditrente », Mireille Mathieu reçoit Michel Delpech.

En dehors du 4e épisode de « Maya », série qui ne m’a jamais passionnée, et dont l’épisode s’intitulait « Le colonel », l’essentiel des programmes était pour moi le 2e épisode de « Haute Tension », « Le monde n’est pas si triste ».

Aux USA, c’est un épisode de « Haute Tension », « Rapture at Two-Forty », qui a donné l’idée de faire la série « Match contre la vie ». Les fidèles de ce blog verront en novembre 1972 que chez nous, l’épisode fut diffusé comme le quatrième de la série, sous le titre « Vivez dangereusement ».

Je suis l’un des rares de ma génération à me souvenir de « Haute Tension », anthologie qui fut vite oubliée après 1975.

C’est de la télévision d’autrefois qui n’a plus sa place sur les ondes et dans les grilles des programmes.

Juin se terminait sans que j’ai revu Muriel Baptiste, mais à l’époque, je n’avais pas compris qu’elle n’était pas une grande vedette, et pour moi il était impensable que sa carrière s’arrête. Raison pour laquelle j’allais passer un été merveilleux à chanter « Comme si tu devais mourir demain » de Michel Fugain et le Big Bazar en rêvant à elle dans les forêts domaniales de Bagnoles de l’Orne.

 

Samedi 30 juin

 

En couverture, Télé Poche montre Raymond Poulidor au milieu des coureurs du tour de France. La page 2 montre une photo de Lawrence de Monaghan, actrice née en 1954 qui a tourné 17 rôles de 1970 à 1979, soit fait une carrière plus petite que celle de Muriel.

« Les Indiscrétions d’Aglaé » parlent d’Isabelle Weingaten, de Vania Vilers, du tournage du feuilleton « Le pain noir » avec Jean Benguigui.

A « Miditrente », l’invité du jour est Sacha Distel.

A 15h15, 5e épisode de « Maya », « L’anniversaire du prince ».

Le soir commence « Jeux sans frontières » à Senigalia en Italie, suivi du premier épisode d’une nouvelle série du « Virginien », « La liste ». Je le croyais palpitant, mais je l’ai revu récemment en DVD et j’ai été assez déçu.

Bouvard est en vacances.

Un an plus tôt, c’était la fête avec « La princesse du rail » et « Richard Lagrange », un an plus tard, les programmes de l’été 73 ont un air de disette et Muriel Baptiste me manque cruellement.

 

Du mercredi 27 au samedi 30 juin 1973

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article