Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 26 juillet 1973

25 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

La série « Les aventures de M. Pickwick » continue à 12h30.

La seule chose intéressante à voir est en soirée sur la 2 « L’Odyssée sous-marine de l’équipe Cousteau ». Ce cinquième volet s’intitule « Hippo ! Hippo ! ».

Juillet 1973 ne restera pas mémorable au niveau télévisuel. Fort heureusement, cet été-là, je me passais du poste de télévision. Je rêvais à ma chère Muriel Baptiste, dont je ne doutais pas un instant que j’allais la revoir à la rentrée. Je m’imaginais qu’elle était une plus grande vedette que ce qu’elle était dans la réalité. Penser à l’époque qu’elle serait oubliée après 1974 était une chose inimaginable. Pour moi, une grande aventure commençait, dopée par la performance de Muriel en Marguerite de Bourgogne.

Yvette Baptiste dans la vraie vie était loin d’être une star, mais avec mes yeux d’adolescent, je ne réalisais pas qu’elle manquait de notoriété. C’est après l’été qu’en cette année 1973, j’allais me rendre compte que la carrière de ma bien aimée princesse du rail battait de l’aile. Or, cette femme est unique, irremplaçable. Encore aujourd’hui, 45 ans après, elle me manque et a laissé un grand vide.

En 1979, éloignée du métier depuis six ans (ses derniers tournages datent de 1973), elle fut hospitalisée à Paris, et voici ce qu’elle voyait de sa chambre. Le lieu, l’hôpital Saint-Louis, est classé monument historique et resté tel quel, sauf que Muriel hélas, n’y est pas et ne reviendra pas.

Jeudi 26 juillet 1973

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article