Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 27 août 1973

22 Août 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

La dernière semaine commence. Tout à une fin, et je ne connaîtrai plus d’étés comme celui-là. Il est bien dommage que je n’ai pas connue Muriel Baptiste pour lui en parler, elle aurait été étonnée.

A l’époque, je n’écrivais pas aux acteurs, j’ai commencé dans les années 80, il semble que jusqu’en 1982, j’aurais pu la joindre. Ce sera le regret de ma vie.

Je ne rate rien à la télé à part le 9e épisode de « Fortune ».

Deux années encore, nous nous rendrons à Bagnoles de l’Orne, soit les étés 1974 et 1975. Mais je ne retrouverai pas la saveur de cet été 1973. Il faut dire que j’étais sur un petit nuage, très loin de la réalité.

Certaines choses me sont restées en mémoire, qui ne doivent plus exister, comme cet immense château d’eau à l’entrée de la zone industrielle d’Alençon, où nous allions de temps en temps. On pourra dire que ce sont des souvenirs de gamin. Des choses anecdotiques. Dans mon souvenir, tout cela est resté lié à Muriel Baptiste. Je regrette cette insouciance, ce véritable bonheur. Je n’en étais pas conscient, car je trouvais tout cela naturel, et surtout, je pensais que cela n’aurait pas de fin.

D’ailleurs, j’avais fortement inquiété un camarade de classe dont je peux citer le nom tellement il est courant, Emile Gomez. Il trouvait ma passion pour Muriel Baptiste dangereuse. Il se faisait, à ma place, du souci pour moi pour « plus tard ». Autant vous dire que je lui ai parlé de Muriel une fois et pas deux, à la différence de Francis. Je me souviens qu’Emile adorait Brigitte Bardot.

Lundi 27 août 1973

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article