Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Vendredi 31 août 1973

28 Août 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Comme chaque vendredi, « Opération vol » était diffusé. L’épisode s’appelait « Le roi des voleurs ».

Ce fut la dernière fois que cette série fut programmée dans la soirée, elle a été oubliée, puis il y a trois ans éditée en DVD. Elle a pris un sacré coup de vieux.

La deuxième chaîne proposait trois pièces de théâtre : « Le médecin malgré-lui », « Les Boulingrin » et « Lidoire », tandis sur la troisième, il y avait le magazine d’actualité « 52 ».

C’est la fin de vacances enchanteresses dont Muriel Baptiste l’inspiratrice n’aura jamais rien su. Et finalement, c’est bien dommage, cela l’aurait étonné mais sans doute ému et fait un peu sourire. Elle aurait su que son travail était reconnu, que son talent immense était bien perçu par moi.

Seulement, et je le regretterai toujours, je ne lui ai pas écrit. Quand j’y pense, cela m’évoque la chanson de Daniel Guichard « Mon vieux », lorsqu’il dit « Mais quand on a juste quinze ans, on n’a pas le cœur assez grand, pour y loger toutes ces choses-là, tu vois ». Je rajouterai en paraphrasant Guichard « Maintenant qu’elle est loin d’ici, en pensant à tout ça je me dis, j’aimerais bien qu’elle soit près de moi, Muriel ».

Quand j’ai voulu la contacter, entre 1987 et 1990, la cherchant dans la France entière, elle avait quitté le métier depuis longtemps et ma quête fut vaine. J’ignorais qu’elle s’appelait Yvette Baptiste et non Muriel. Je pense aussi qu’elle ne voulait plus voir personne.

En 1973, c’était le temps du bonheur, et ni Muriel ni moi ne savions ce que l’avenir allait lui réserver. Elle était belle comme le jour et avait toute la vie devant elle, elle méritait une carrière grandiose après son rôle de Marguerite. Mais la vie est injuste, et rien ne s’est passé comme je le croyais.

Voici le message que j'ai reçu aujourd'hui sur fans de muriel baptiste eklablog (copie de ce blog)

 

Claude Mann
Hier à 21:25   Supprimer le commentaire
 

Bonjour, comme je ne sais pas si vous me lirez un jour, je serais bref. Je suis touché par votre parcours.

Vous êtes un personnage romanesque, tout droit sorti du grand Meaulnes...

Je viens de passer 3 semaines pour essayer d'améliorer le rendu de "La Princesse du rail".

La version achetée il y a quelques années à l'INA est foue, et compressée à mort. C'est honteux de vendre ça.

Ils devraient le donner gratuitement...

Quoiqu'il en soit, j'ai stabilisé, débruité, mis en sépia, mais on ne peux pas faire de miracle.

Pour vous dire que je viens de passer 3 semaines avec Muriel Baptiste. I y a beaucoup de jolies choses

dans ce feuilleton, qui m'avait aussi frappé, à l'époque... Mais j'étais plus âgé que vous... 

Bonne continuation et de baux rêves;

Claude Mann

Vendredi 31 août 1973

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article