Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 1er octobre 1973

27 Septembre 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Rika Zaraï, invitée de la semaine de Danièle Gilbert, reçoit les compagnons de la chanson.

Les oisifs à 14h25 peuvent voir sur la Une le film « La main qui venge » avec Charlton Heston, de 1950.

Après « L’homme du Picardie » (qui en est déjà au 20e épisode) et « Les Mohicans de Paris », c’est le 4e épisode du Baron de Trenck, « Le Pandour ».

Une journée d’automne télévisuelle 1973 ennuyeuse. Je me morfonds à penser à quelqu’un que je ne reverrai pratiquement pas. Muriel Baptiste fait ses derniers tournages et ne le sait pas. Bientôt, elle ne sera qu’un souvenir, à attendre derrière son téléphone qu’un réalisateur l’appelle.

C’est encore « son époque », mais le déclin. Je me pose parfois la question de l’utilité de ce blog. Elle est morte depuis si longtemps, oubliée de tous, seuls des sexagénaires peuvent maintenant se rappeler qui elle est. Et encore.

J’arrive à la soixantaine et tout cela me semble bien loin. J’ai l’impression de pleurer sur mon enfance perdue. En 2018, je pense beaucoup moins à Muriel. J’ai fait mon deuil, après avoir appris son décès en 2005. Je sais que je ne la reverrai jamais, et que ce que je raconte ici a vraiment un parfum d’inutile. « Avec le temps, va tout s’en va » chantait Léo Ferré. « Le cœur, quand ça bat plus, c’est pas la peine d’aller chercher plus loin ». Que la vie est courte, et triste.

Muriel Baptiste aimait beaucoup la vie.

Lundi 1er octobre 1973

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article