Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Du 4 au 6 novembre 1973

4 Novembre 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Dimanche 4 novembre

 

Comme pour "Les Monroe" la saison précédente, les épisodes du "Ranch L" sont diffusés au compte-goutte. Apres ceux des dimanches 9 septembre et 7 octobre, troisième épisode seulement : "Les trois fugitifs" à 17h15 sur la Une.

Auparavant l'après-midi sur la 2, à 14h25, un film de science-fiction de 1958, "Planète interdite" (« Forbidden planet ») de Fred McLeod Wilcox, avec Anne Francis.

Henri Salvador a invité à 12h30 Demis Roussos, Chris Montez, Gérard Lenorman, Alain Barrière, Les frères Jacques, Pierre Perret, Georgette Lemaire. Le couple Chabrol-Stéphane Audran est invité chez Drucker.

Comme les vacances de Toussaint sont terminées, je n'ai pas la permission de regarder le film du dimanche soir "L'express du colonel Von Ryan", qui finit à 22h45. Il n'y a rien sur la 2, comme chaque dimanche soir. Là c'était un ballet de Chostakovitch, "La demoiselle et le voyou"... sans façon.

Généralement, je lisais quand il n'y avait rien à la télé. J'ai lu et relu les 20 ou 21 premiers "Michel" de la bibliothèque verte, signés Georges Bayard. Un jour, le prof de français, Monsieur Martin, m'a dit que j'étais bien trop grand pour cela.

Un dimanche pas vraiment exaltant. Je me languis beaucoup de Muriel et regrette l’année d’avant, l’attente des « Rois maudits ». Il me semble d’ailleurs que d’une manière générale, les programmes de l’automne 73 sont moins bon que celui de 72.

 

 

Lundi 5 novembre

 

10e épisode de « Ton amour et ma jeunesse ». Hélène a rendez-vous avec Bertrand Rainans. Elle lui parle de son frère Albin, qui souvent rentre chez lui ivre. Elle se demande s’il est tout à fait normal.

En quittant Hélène, Bertrand aperçoit Diane de Rouvres dans une voiture avec un vieil homme. Carol vient voir le juge pour discréditer Paul Fortin.

Raoul Puiseux vient déranger en pleine nuit le bâtonnier qui défend Jeanne Levet. Il veut retrouver le mystérieux chasseur. Quant à Jacques Carpentier, il n’a trouvé aucune trace de Diane de Rouvres.

Puis, deuxième épisode de "Vidocq": "Les assassins de l'empereur".

C'est une soirée maigre en matière de programmes TV. "Vidocq" est mieux que le baron de Trenk ou les évasions célèbres, mais moins bien qu'Amicalement vôtre ou Madigan.

En novembre 1973, malgré une absence persistante, Muriel Baptiste occupe encore toutes mes pensées. Elle fait partie de ces êtres uniques, irremplaçables, qui peuvent susciter la passion. Lorsqu'en juillet 2006, je me retrouvai au cimetière de Pantin, j'avais dans les oreilles le thème triste des "Rois maudits". Cela faisait un trait d'union entre les fêtes de Noël 1972 et trente-quatre ans plus tard dans le futur, après toute une vie, un amour sincère et toujours vivant.

Entre 1973 et 2006, le monde a changé. La télévision, de qualité à l'époque, est devenue l'esclave de l'audimat. Au fil des décennies, c'est la médiocrité qui s'est installée au détriment de la création. Au lieu de progresser, la chanson, la musique, le cinéma, les séries télé et même les idéaux de société sont devenus moches.

Il n'est donc pas si étonnant que Muriel soit restée gravée dans ma mémoire. Elle représente le vert paradis de l'enfance.

Cette semaine-là sort un très beau film avec Gabin et Delon "Deux homme dans la ville", "Le train" avec Romy et Trintignant, "Lucky Luciano" avec Gian Maria Volonté.

 

Mardi 6 novembre

 

Sacrée ORTF! Lorsqu'elle n'avait pas un film pour illustrer "Les dossiers de l'écran", elle en bricolait un. Ainsi ce mardi-là, afin d'illustrer le sujet "Pour ou contre la bombe atomique française", nous avons droit à un documentaire du ministère des armées, évidemment favorable à la bombe. Sur la Une, un autre documentaire : "La fin d'un mythe: les loups" de Barrie Howells. Pour un mardi soir, veille de jour de congé scolaire, c'est quand même bien pâlot.

Paradoxalement, c'est la 3 qui propose les meilleurs programmes, avec le dixième épisode de "Jean Pinot, médecin d'aujourd'hui", le téléfilm "Fantasio", d'après Alfred de Musset, suivi d'une émission de la série "Jazz" consacrée à Fats Domino.

Dans "Fantasio", il y a Françoise Burgi, Philippa de Hainaut dans le dernier épisode des "Rois maudits". Elle tournera encore "Le mouton enragé" au cinéma l'année suivante et disparaîtra dans la nature. Plus de nouvelles depuis. Combien d'artistes ont un jour décroché sans jamais plus paraître nulle part, avec des destins parfois heureux, parfois non.

En 1973, le jeune public n'avait pas comme moi l'habitude de voir Muriel Baptiste depuis longtemps, et la génération qui arrivait allait la résumer au rôle de Marguerite de Bourgogne. C'est ainsi que l'on est un jour en haut de l'affiche et un autre oublié.

Du 4 au 6 novembre 1973
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article