Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Samedi 17 novembre 1973

17 Novembre 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Richard Widmark/Madigan fait la une de télé poche et Danièle Lebrun celle de télé 7 jours. Muriel aura droit à une photo couleur bientôt dans télé poche. A ma plus grande joie.

La photo couleurs page 2 de Télé poche est consacrée à Danièle Lebrun. « Les indiscrétions d’Aglaé » nous présente la dramatique « Le charivari de Jeanjoie » avec Jacques Sempey, la série « A dossiers ouverts » (qui sera diffusée début 1974, j’en parlerai sur le blog), la pièce Pétrus avec Amarande, Liliane Montevecchi et Arlette Didier, la série « Etranger d’où viens-tu ? » avec Janine Vila et Jean-Pierre Andréani, une autre intitulée « Le dessous du ciel » avec Marie-Georges Pascal qui se suicidera jeune et oubliée (en 1985), Louis Velle et Mireille Audibert pour « L’auberge de l’abîme ».

Télé 7 jours parle  de Robert Party, Françoise Christophe, Yves Montand et Jean-Claude Averty, Catherine Lafond, Ada Lonati, Philippe Bouvard, Claude Autant-Lara, Mouloudji, Diana Ross, Jean-Pierre Darras, Caroline Cellier, Henri Salvador, Gail Fisher l’assistante de « Mannix », Noël Roquevert et Marc Allégret qui viennent de mourir, Marie-Georges Pascale (qui mourra jeune en se suicidant à 39 ans le 9 novembre 1985).

20e épisode de « Ton amour et jeunesse ».

Hélène vient surprendre Bertrand sur le point de partir avec Diane. La scène est pénible. Ce sont des adieux déchirants.

Bertrand remet sa démission. Le président Rougères décide de garder la lettre trois jours. Je trouve que le feuilleton s’étire en longueur. Le roman est plus court, et l’on aurait pu faire vingt au lieu de vingt quatre épisodes.

Françoise Petit qui n’a fait qu’une courte carrière avait un rôle de noble qui aurait convenu à merveille à Muriel Baptiste.

C’est de ce vingtième épisode qu’est tirée la scène du générique que l’on voit à chaque épisode présentant Daniel Sarky.

On comprend que Diane et Bertrand ont fait l’amour quand ils se réveillent à la chambre d’hôtel et que l’actrice Françoise Petit cache son corps dans les draps. Ils se sont réfugiés à Simours.

Petit évènement : le retour de Bouvard avec son "Samedi soir" qui durait depuis 1971 et n'avait pas été reconduit à la rentrée 73. Ce soir-là, il accueille Johnny, Delon et Jane Birkin. Je ne l'aimais pas mais il faisait parfois scandale et mettait de l'animation, eh puis le samedi j'avais le droit de regarder la télévision tard le soir. Durant cette saison 73-74, il y aura un face à face mémorable entre Guy Bedos et Guy Lux.

Cela se passe après "Mannix" dont la saison 4 est inégale : l'épisode "Rêves" (en VO "Déjà vu") est un chef d'oeuvre. Mais la semaine d'avant ("Maldonne") et celle d'après ("Des dettes et des jeux") ce sont de mauvais épisodes.

"La Une est à vous" propose des nouveautés, "Cannon" dans la rubrique "Policier" (La série diffusée sur la 3e chaîne à partir de février 73 le dimanche soir ne sera quasiment jamais choisie"). Bizarrement, en policier, "Des agents très spéciaux" et "Les incorruptibles" seront vites oubliés pour "Columbo" dont les treize épisodes programmés de décembre 72 à mars 73 seront tous rediffusés. "La Une est à vous" va vite passer de deux à trois choix possibles. Aucun programme avec Muriel ne sera jamais proposé : "Les chevaliers du ciel" offriront la saison 3 (Muriel est dans la Une) et "Le Tribunal de l'impossible" sera diffusé une seule fois pour l'épisode avec Bulle Ogier "Un esprit nommé Katie King" et une rediffusion de "La double vie de Mademoiselle de la Faille" qui pour le moment n'a pas été programmé une première fois le soir ne sera pas à l'ordre du jour).

Dans le "Top à Pétula Clark", il y a beaucoup de vedettes : Claude François, Gainsbourg, Sylvie Vartan, mais c'est Sacha Distel qui retient mon attention : il vient de sortir son deuxième 33t de l'année, "La musique et l'amour" avec le tube "Accroche un ruban" mais aussi "Comme les enfants" qu'il interprète ce soir-là. Aujourd'hui, un chanteur sort un album tous les trois, quatre ou cinq ans, alors qu'à l'époque, c'était deux par an!

J'imagine tous les personnages féminins de série que l'on voit à l'époque s'ils avaient été joués par Muriel : en baronne de Saint Gély dans Vidocq, en Hélène Rougères dans "Ton amour et ma jeunesse". Muriel a vraiment fait une pause car elle est absente depuis un moment, mais pour moi l'important est qu'elle revienne.

Samedi 17 novembre 1973

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article