Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 23 et Jeudi 24 janvier 1974

22 Janvier 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Mercredi 23 janvier

 

L’anecdote du jour : Muriel était petit rat de l’opéra au Châtelet, mais un accident de ski à 13 ans mit fin à son rêve de devenir danseuse.

Joe Dassin invite à « Miditrente » le groupe Crazy Horse et Isabelle Aubret.

Ce n'est évidemment pas le quatrième épisode des "Bannis": "Les héros", qui reste pour moi mémorable ce 23 janvier 74 mais la découverte au cinéma de "Vivre et laisser mourir". Je me rends le soir à la séance avec ma mère. Bien que des deux héros de "Amicalement vôtre", mon préféré soit alors Tony Curtis, je suis enchanté par la vision de ce premier James Bond avec Roger Moore, acteur qui peu à peu supplantera l'interprète de Danny Wilde. C'est comme un super épisode d'Amicalement vôtre, avec des moyens que l'on ne peut pas avoir à la télévision. Jusque là, je préférais nettement le petit écran au grand, mais tout va changer avec ce film.

Mon émerveillement est si grand que lorsque le deuxième James Bond avec Roger Moore sortira moins d'un an plus tard, j'irai le voir deux fois de suite. Le samedi suivant, je me fais offrir la musique du film composée par George Martin et qui comporte une chanson de Paul Mc Cartney. J'achète aussi un poster de l'affiche du film, des diapositives avec petit appareil pour visionner et livret, et le roman de Ian Fleming réédité pour l'occasion avec en couverture le visuel du film.

 

Jeudi 24 janvier

 

L’anecdote du jour : Muriel a failli renoncer à son rôle de Marguerite de Bourgogne et demander à Claude Barma l’annulation de son contrat.

Chez Danièle Gilbert, Joe Dassin reçoit Gilles Olivier et le groupe Arc en ciel.

Je rate le quatrième épisode des "Champions": "Trafic d'armes".

Le soir, Jacques Martin reçoit Reggiani, Maxime Le Forestier, Carlos, Régine, Catherine Sauvage.

Pas vu le dernier épisode du "Secret des flamands". Reste les deux feuilletons "Un mystère par jour" et "Maurin des maures".

Le lendemain de la découverte de "Vivre et laisser mourir", le petit écran me semble bien étroit. Francis ne l'a pas vu ou pas encore. Je sais que quasiment toute la classe alla le voir.

Mercredi 23 et Jeudi 24 janvier 1974
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article