Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 28 février 1974

24 Février 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Les familiers de ce blog savent qui est France Dougnac, comédienne qui a connu la gloire avec des feuilletons télévisés à partir de 1973 (« Le neveu d’Amérique », « La mer est grande »), et dont la carrière au cinéma lui a permis de jouer avec Brigitte Bardot (« Les pétroleuses ») ou Patrick Dewaere (« Coup de tête »). En 1980, elle était la vedette avec Guy Marchand de la série policière « Opérations trafics » sur TF1.

Samedi dernier, à la cérémonie des césars a été annoncé son décès en 2018. Elle ne tournait plus depuis 1988 et le film « Juillet en septembre ». Née en 1951, elle était mariée au réalisateur Louis-Pascal Couvelaire et vivait avec lui à Corbon dans le Perche au manoir de la Vove. D’après les renseignements recueillis sur Facebook, elle serait morte le 4 juillet 2018. Aucune annonce n’a été faite dans les médias, il est vrai, que comme Muriel Baptiste, elle est aujourd’hui oubliée. Peu de réactions sur Internet, on ne connaît pas les causes du décès. Avec elle, disparaît encore une des petites fiancées des téléspectateurs de l’ORTF, comme l’on désignait Paloma Matta, Muriel Baptiste, Yolande Folliot, Christine Delaroche. Je pensais qu’elle avait fait une carrière plus longue, mais elle ne compte que 36 rôles de 1970 à 1988, contre 21 pour Muriel de 1964 à 1974. J’ai bien sûr appris sa mort avec beaucoup de tristesse.

Revenons au 28 février 1974.

Jour J moins 6 avant le retour de Muriel.

L’anecdote du jour : Muriel a reçu en cadeau le tableau qui la représentait dans « La double vie de mademoiselle de La Faille ». J’ignore ce qu’elle en a fait et si ce tableau existe encore. Peut-être l’a-t-elle vendu lorsqu’elle était fauchée à partir de 1974 ne trouvant plus de rôles ?

A « Miditrente », Herbert Pagani reçoit Guy Bontempelli.

Etant au collège, je rate le troisième épisode de « Arsène Lupin » : « Arsène Lupin contre Herlock Sholmes : Le diamant bleu ».

A 19h45, je retrouve Paul Barge (Numa dans « Les gens de Mogador ») et Françoise Dorner (l’une des filles du couple héros du « Temps de vivre, le temps d’aimer ») dans un feuilleton soporifique : « Les enfants des autres ». Françoise Dorner a tenté par la suite de changer de registre avec « Madame et ses flics », en 1985-86, mais arrivant trop tôt dans un registre qui a porté bonheur à Véronique Genest (« Julie Lescaut ») et Corinne Touzet (« Une femme d’honneur »).

Paul Barge a un rôle bien plus sympathique que dans « Mogador », retrouvera un rôle de salaud intégral dans le feuilleton « Docteur Erika Werner » en 1978, où il laisse sa maîtresse jouée par Leslie Caron aller en prison pour le meurtre d’une femme qu’il a commis. Il a fait une carrière plus discrète que je le croyais. On le retrouve dans le feuilleton « Les chevaux du soleil » en 1980 que je n’ai pas regardé. Au cinéma, il n’a qu’un film qui ait connu le succès « Sous le signe de Monte-Cristo » en 1968.

Jacques Martin présente sa dernière émission de « Taratata » avec Pierre Perret, Dalida, Jacques Dutronc, Claude François et Jane Birkin. On peut dire que sa succession de Guy Lux n’aura pas duré longtemps, il prendra sa revanche lorsque son rival sera écarté en 1976 pour des raisons que j’ai mal comprises, Martin prenant alors la tête des variétés le dimanche avec « Bon dimanche ». Puis avec la mise à l’écart de Guy Lux à l’arrivée de la gauche au pouvoir. Jacques Martin un peu avant commença « Dimanche Martin » qui dura dix-huit ans, jusqu’à son AVC le 21 mars 1998.

Puis, étant au combe de la rêverie romantique, je regarde le 5e épisode de « La demoiselle d’Avignon », pensant à ma chère Muriel. Il est bien dommage que je  lui ai jamais dit à quel point elle m’a fait rêver, battre mon cœur, un peu comme une vraie princesse.

Jeudi 28 février 1974

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article