Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Samedi 23 février 1974

21 Février 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Jour J moins 11 avant le retour de Muriel.

L’anecdote du jour : Muriel a failli tourner dans « L’homme de Marrakech » (1966) de Jacques Deray, avec George Hamilton. Elle avait annoncé sa présence et le film s’est fait sans elle. Il a été tourné en Andalousie et est sorti le 24 avril 1966. Le réalisateur Jacques Deray sur le tournage a eu une liaison avec la vedette féminine, Claudine Auger, qui fut en 1964 la première James Bond girl française dans « Opération Tonnerre » de Terence Young aux côtés de Sean Connery.

Télé Poche met en couverture les frères Rouland et Télé 7 jours Steve Mc Queen.

Dans « Les indiscrétions d’Aglaé », Télé Poche parle de Robert Etcheverry, l’écrivain Emmanuel Roblès, le jeune Billy Phillips.

Télé 7 jours parle de Mary Roos, Olivier Hussenot, Roger Lanzac, Ilia et Dominique Rollin, Roger Carel, Antoinette Moya, Steve Mc Queen, Thierry Le Luron avec le couple présidentiel Pompidou, Eric Rohmer et François Chaumette.

Dans « La Une est à vous », le choix est vaste : voici les séries proposées au vote des téléspectateurs : « Chaparral » ou « Hondo », « Fooly Foot » ou « Le roi des celtes », « Flipper le dauphin » ou « Les globe-trotters », « Mission Impossible » ou « Les mystères de l’ouest », et dans la catégorie fiction « Au-delà du réel ».

Je me crois un temps revenu à l’hiver 72-73 lorsque j’attendais Muriel avec frénésie, puisque c’est le cas avec la diffusion de son téléfilm « Sigoyer » le 6 mars.

A cause du rugby, le 2e épisode de « Arsène Lupin », « Victor de la brigade mondaine », qui met en vedette Pierre Massimi héros des « Secrets de la mer rouge », est diffusé à 16h30, en pleine « Une est à vous ».

De bons programmes ce jour-là, d’abord je citerai les Carpentier avec un « Top à Charles Aznavour » lequel reçoit Nana Mouskouri et Guy Marchand.

A 21h35, c’est le premier épisode de la deuxième saison d’une série d’anticipation française, « Aux frontières du possible », avec Pierre Vaneck et Elga Andersen, « Le dernier rempart ». Je n’ai pu voir les six premiers épisodes en octobre-novembre 1971 car ils étaient programmés en semaine tard le lundi soir et que j’allais au collège le lendemain. J’ai revu cette série en 2018 et je trouve que cela a affreusement mal vieilli, alors que j’adorais le feuilleton en 1974.

A 22h35, Philippe Bouvard reçoit Alfred Adam et Alphonse Boudard.

Samedi 23 février 1974
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article