Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mercredi 10 avril 1974

7 Avril 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Muriel ne savait pas avant de tourner ce que Claude Barma allait lui demander de jouer, mais étant Marguerite de Bourgogne, je m’étonne qu’elle n’ait pas lu les romans de Maurice Druon.

A « Miditrente », Gigliola Cinquetti reçoit Christian Vidal, un chanteur à minettes de l’époque. Il est aujourd’hui bien oublié. Son seul tube fut « Angélique » en 1973. L’année 1974, il a sorti 3 45 tours. Né le 16 décembre 1950, il a continué à sortir des disques durant les années 70 avant de se tourner vers le théâtre en 1980. On l’a revu ensuite dans « La chance aux chansons » de Pascal Sevran. Je pense que quelqu’un qui parlerait en 2019 de Christian Vidal n’aurait guère plus de chance de parvenir à ce que l’on sache de qui il s’agit que s’il parlait de Muriel Baptiste. En 1973, il a pourtant vendu un million d’exemplaire de sa chanson « Angélique ».

A 15h15 sur la 2, septième épisode de « Daktari » : « L’épreuve ». Rappelons que la saison 2 de cette merveilleuse série est enfin sortie en France en DVD cette année.

A 19h40, c’est le sixième épisode de « Cannon », « Chantage au divorce », avec la belle Stefanie Powers. Je me souviens bien de l’épisode (revu depuis) où le fils de Stefanie (enfin son personnage) enfourche une petite moto électrique. Je connaissais Stefanie pour la série « Annie, agent très spécial », dont j’ai parlé sur le blog en novembre 1973. Je lui trouvais beaucoup de charme, pas dans le genre de Muriel. On n’employait pas le terme à l’époque mais on dirait aujourd’hui qu’elle était sexy. Elle a aussi joué dans un autre feuilleton, « L’amour en héritage ». C’était avant qu’elle devienne l’insupportable cruche Jennifer de « Pour l’amour du risque », « Jonathan et Jennifer, les justiciers milliardaires », où elle m’a bien déçu.

Je pense que l’on a dû regarder Gilbert Bécaud sur la Une, en tout cas pas le western de la 2, « Les cavaliers de l’enfer » avec Audie Murphy.

En avril 1974, on ne voyait plus Muriel Baptiste et plus personne ne parlait d’elle. Il fallait faire avec. J’étais loin d’imaginer à l’époque qu’elle ne reviendrait pas de cette traversée du désert.

Voici Stefanie Powers à l’époque.

Mercredi 10 avril 1974

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article