Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Dimanche 5 mai 1974

5 Mai 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

L’anecdote du jour : Muriel n’a jamais compris les raisons de l’arrêt brutal de sa carrière en 1974.

Le film de la 2 à 14h30 est « Notre-Dame de Paris » de Jean Delannoy avec Gina Lollobrigida et Anthony Quinn. Gina jouait déjà (avec Muriel) dans un film de Jean Delannoy « Les sultans ».

L’invité vedette de Michel Drucker au « Sport en fête » est Georges Descrières, alors tout auréolé de la gloire de « Arsène Lupin », rôle qui lui collera à la peau.

Mais ce que j’attends avec impatience, à 17h20 sur la Une, c’est le deuxième épisode de « L’homme de Vienne », « Annalisa ». Robert Conrad y confirme sa belle prestation en agent secret propriétaire d’un bar dans la capitale autrichienne, Jake Webster. Dans cet épisode, il retrouve une ancienne fiancée, Annalisa, interprétée par une actrice que je ne connaissais pas, Rosemary Forsyth. Elle n’a pas fait malgré 83 rôles une carrière éblouissante. Je cherche dans quoi j’ai pu la revoir ensuite, « Mannix », « Columbo », « Drôles de dames ». Pour moi, elle reste surtout associée à son rôle dans « L’homme de Vienne ».

L’épisode est un mélange d’action, d’espionnage, de suspense et de romantisme. A la fin, notre héros regarde partir en avion vers les USA son ancienne dulcinée, depuis l’aéroport. On comprend que derrière cet homme dur, Jake, se cachent des fêlures. Il est bien dommage que Robert Conrad n’ait tourné que huit épisodes de « L’homme de Vienne ».

La soirée, sur les trois chaînes, est consacrée au premier tour des élections présidentielles qui voit se qualifier Giscard et Mitterrand.

Dimanche 5 mai 1974
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article