Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Du 21 au 24 mai 1974

19 Mai 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Mardi 21 mai

 

L’anecdote du jour : Le tournage de « Un curé de choc » a eu lieu à l’automne 1973, ce qui est vague, et ne permet pas de savoir si ce fut tourné avant ou après « L’affaire Bernardi de Sigoyer ».

A « Miditrente », Michel Delpech reçoit Dick Annegarn.

Je pense que ce mardi-là, nous avons regardé la première chaîne avec « Les grands moments de Dimanche Salvador », et non le film des « Dossiers de l’écran », « Louis II de Bavière ».

En cette période de fin de carrière de Muriel, j’avoue que je peine à trouver des souvenirs ou anecdotes.

 

Mercredi 22 mai

 

L’anecdote du jour : j’ai cru un jour voir Muriel Baptiste à la télévision dans la bande annonce d’un film à sortir, « Salut l’artiste », avec Jean Rochefort. Plus tard, j’ai vite su que je me trompais, c’était Evelyne Buyle. Je peux dire que ce jour-là, mon cœur s’est mis à battre à tout rompre pour rien au final. Je voyais Muriel partout.

A « Miditrente », Michel Delpech reçoit Didier Marouani.

A 15h15, douzième épisode de « Daktari », « Judy et le vautour ».

Seul autre programme intéressant, sur la 3, à 19h40, le douzième épisode de « Cannon », « Secret professionnel ».

Le soir, il y avait « Le grand échiquier » (Une), le film « La fureur des hommes » (deux), « Les dossiers noirs » (trois).

 

Jeudi 23 mai

 

L’anecdote du jour : Muriel Baptiste a passé beaucoup de temps durant le tournage de « La princesse du rail » à attendre dans une ferme à Brioude où la production la logeait.

A 12h30, Michel Delpech reçoit Joël Daydé, le créateur de « Mamy Blue » repris par Nicoletta.

C’est un jour férié, celui de l’Ascension, et je peux voir le quinzième épisode de « Amicalement vôtre », « Formule à vendre », à 15h15 sur la 2.

Le soir, dans « Domino », Guy Lux donne un coup de chapeau à Mireille Mathieu alors en pleine gloire.

 

Vendredi 24 mai

 

L’anecdote du jour : Après le 24 juillet 1974, jour de diffusion de « Un curé de choc », Télé Poche et Télé 7 jours n’ont plus jamais parlé de Muriel Baptiste.

A « Miditrente », Michel Delpech reçoit la chanteuse allemande Renata.

Puis à 15h15, c’est le seizième épisode de « Amicalement vôtre », « Regrets éternels ».

Dans le onzième épisode de « Suspense », « Les filles de Joshua Cabe », l’actrice Lesley Warren que l’on voyait en 1973 sur la Une dans « Mission Impossible » incarne une prostituée, une fille de saloon, Mae.

Si en 1973, j’étais fou d’un amour platonique pour Muriel Baptiste, l’année 1974 voit arriver l’éveil de mes sens. Lesley Warren n’y est pas étrangère. Par la suite, elle fera carrière sous le nom de Lesley Ann Warren.

L’aguichante Lesley développe en moi des choses différentes de l’amour platonique pour Muriel. Il n’est évidemment pas ici question de passion. La nature a fait son œuvre. Déjà, le dimanche de la semaine dans « L’homme de Vienne », l’actrice Janaire à demi-nue m’avait troublé. Quinze jours plus tard, on pourra le lire sur le blog, je ferai la connaissance d’une troublante cousine que je n’ai vue qu’une fois dans ma vie. Je regrette bien aujourd’hui de n’avoir pas franchi le cap du fantasme à la réalité, ce qui aurait été sans doute possible avec elle, enfin, je ne le saurai jamais.

Du 21 au 24 mai 1974
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article