Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Du 22 au 28 juin 1974

22 Juin 2019 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Samedi 22 juin

 

L’anecdote du jour : Muriel à partir de 1974 n’est plus partie en vacances l’été. Auparavant, elle aimait se rendre à Perpignan.

Télé Poche met Johnny Hallyday en couverture et Télé 7 jours Guy Lux.

En photo couleur page 2, Monique Lejeune qui jouait la reine Clémence de Hongrie dans « Les rois maudits ».

« Les indiscrétions d’Aglaé » parlent de Véronique Jannot et du journaliste Claude Maydieu.

Télé 7 jours consacre six pages à Tino Rossi qui publie ses mémoires. Les autres articles sont dédiés à Catherine Deneuve, France Roche, Jean Renoir, Sidney Poitier, Gabriel Cattand, Lyne Chardonnet, le PDG de l’ORTF Marceau Long, Senta Berger, Francis Blanche, Michel Wyn. Francis Blanche a réchappé d’un malaise dû au diabète, mais il va mourir le 6 juillet d’une crise cardiaque ayant négligé son traitement.

Muriel Baptiste à cette époque n’intéresse plus personne.

A 14h45, sur la 2, cinquième épisode de « La brigade des maléfices », « Les dents d’Alexis ».

Dans « La Une est à vous », on peut choisir entre les séries suivantes en appelant SVP 11 11. « Mission Impossible » ou « Les mystères de l’ouest », « Les nouvelles aventures de Vidocq » ou « Les évasions célèbres », « Le tribunal de l’impossible » ou « Commandant X », « Le roi des celtes » ou « Flipper le dauphin », « Au nom de la loi » ou « Chaparral »,  « Mannix » ou « Les règles du jeu ».

Le feuilleton « Valérie » n’a toujours pas commencé en raison des grèves.

Puis, les Carpentier proposent un « Top à Johnny Hallyday », suivi à 21h35 du onzième épisode de « Kung Fu », « Enchaînés ».

Sur le site de l’INA, pas de « Samedi soir » de Philippe Bouvard.

 

Dimanche 23 juin

 

L’anecdote du jour : A compter de 1974, Muriel Baptiste est restée chez elle au 24 rue Pigalle à Paris, sortant le moins possible car elle ne trouvait plus de rôles et ses finances étaient en péril.

Le film de la 2 à 14h20 est « Libre comme le vent » (« Saddle the wind ») datant de 1958. Il s’agit d’un western réalisé par Robert Parrish avec Robert Taylor.

Pierre Cangioni pour deux semaines remplace Michel Drucker comme présentateur du « Sport en fête » dont l’invité vedette est Just Fontaine.

Rien d’intéressant l’après-midi. Je ne sais plus si nous avons regardé le film du dimanche soir « La chasse à l’homme » d’Edouard Molinaro avec Jean-Paul Belmondo et Jean-Claude Brialy.

 

 

Lundi 24 juin

 

L’anecdote du jour : Muriel est restée inscrite dans l’annuaire des comédiens jusqu’en 1982 et percevait une petite allocation chômage.

A « Miditrente », Carlos est l’invité de la semaine de Danièle Gilbert. Il reçoit Claude François.

Les oisifs peuvent voir Fernandel à 14h30 dans « Uniformes et grandes manœuvres ».

A 19h45 était prévu « Valérie », en raison des grèves, impossible avec les magazines télé de vous dire l’épisode vu, d’après Télé 7 jours, ce serait le troisième. D’après le site de l’INA, le feuilleton n’a commencé que le mercredi 26 juin.

Je retrouve sur la Une à 20h30 le troisième épisode de « Deux ans de vacances ».

Puis c’est la dernière émission du « Défi », sur la 2 à 21h35, programmée le 27 mai et non diffusée. Les invités sont Jacques Faizant et Jean-Marie Proslier.

On dirait que la télévision a déjà pris ses quartiers d’été pour les vacances.

 

Mardi 25 juin

 

L’anecdote du jour : Muriel Baptiste s’est un jour rendue voir la comédienne Marianne Comtell pour lui demander des conseils.

A « Miditrente », Carlos reçoit David-Alexandre Winter.

Je pense avoir vu à 15h15 sur la 2 le film d’espionnage « La blonde de Pékin » avec Mireille Darc.

Il me semble que les cours au CES des Fourches étaient terminés. J’ai obtenu mon brevet (BEPC).

« Valérie » n’a toujours pas commencé, nous regardons « Les dossiers de l’écran » avec le film « L’homme de Kiev » et un débat sur les juifs en Russie. L’émission avait été interrompue le 2 avril par l’annonce de la mort du président Pompidou.

 

Mercredi 26 juin

 

L’anecdote du jour : Muriel n’est jamais parvenue à se faire un « nom », qui lui aurait permis d’être connue par le public. Sa popularité était liée à la diffusion de tel ou tel feuilleton et retombait ensuite.

A « Miditrente », Carlos reçoit comme invité son grand copain Joe Dassin.

A 15h15 sur la 2, c’est le troisième épisode des « Monroe », « La nuit des loups ».

A 19h45, premier épisode d’un nouveau feuilleton quotidien passionnant, « Valérie », avec Sylvie Milhaud, qui fit une carrière encore plus éphémère que Muriel Baptiste. Il y a 40 épisodes et je n’ai vu la fin, des années après, il me semble en 2018 (ou 2017 peu importe), que grâce au site de l’INA

Il n’y avait rien le soir à la télé, à part la coupe du monde de football et un western sur la 2, « La bataille de la vallée du diable ».

 

Jeudi 27 juin

 

L’anecdote du jour : à partir de 1975, on ne verra que de rares rediffusions de feuilletons ou films avec Muriel. « Les rois maudits » et « Les sultans » en juin 1975, « Zoé » en 1977, « Les chevaliers du ciel » en 1979, il faudra attendre 1987 et 1990 pour revoir deux fois « Les rois maudits ». Muriel a sombré dans l’oubli.

A « Miditrente », Carlos reçoit Bernard Sauvat.

A 15h15 sur la 2, sixième et dernier épisode de « La brigade des maléfices », « Le fantôme des HLM ». Je l’ai revu récemment, c’est le moins bon de la série.

Après le 2e épisode de « Valérie », à 20h35, Guy Lux termine son émission « Domino » par un coup de chapeau à Charles Aznavour, où il a invité aussi Gigliola Cinquetti, Mireille Mathieu et Michel Fugain.

 

Vendredi 28 juin

 

L’anecdote du jour : Après 1974, il n’y a plus eu qu’un seul article de presse sur Muriel Baptiste, le 1er juillet 1977 par « Le Parisien Libéré », à propos de la rediffusion de « Zoé », où elle parlait d’un projet de pièce de théâtre en octobre qui n’a pas vu le jour.

A « Miditrente », Carlos reçoit Gigliola Cinquetti.

A 19h45, je retrouve mon feuilleton, « Valérie » dont c’est le 3e épisode.

A 20h30, quinzième et dernier téléfilm de la série « Suspense », « Alerte sur le Wayne » avec Leonard Nimoy, l’une des vedettes de « Mission Impossible ». Série qui reviendra le vendredi suivant.

Du 22 au 28 juin 1974
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article