Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Samedi 29 Juillet 1972

29 Mai 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Deux photos de Muriel, une dans Télé 7 jours, une dans Télé Poche.

 

C'est l'avant-dernière fois où Muriel sera deux fois par jour à la télévision.

 

Pas grand chose à regarder à part çà si ce n'est Cousteau sur la 2 en deuxième partie de soirée.

 

Encore une journée mémorable pour moi en ces temps où le magnétoscope n'existait pas.

 

12e-episode-TTJ.jpg

 

23E-EPISODE.jpg

Lire la suite

Vendredi 28 Juillet 1972

28 Mai 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

A part le troisième épisode de "Flipper le dauphin", à 19h30 sur la 2, rien à voir en dehors des deux apparitions de Muriel.

 

Onzième épisode de "La Princesse du rail" (eh oui, on approche déjà de la fin!), et vingt-deuxième épisode de "Richard Lagrange".

 

Olga Georges-Picot, qui ne m'a personnellement jamais intéressée, mais a joué avec Muriel dans "Le Premier juré" en dehors de Richard Lagrange, a plusieurs points communs avec ma muse. Tout d'abord, son mari, Jean Sobieski,  également premier mari de Dalida (et seul homme de la vie de la chanteuse à ne pas s'être suicidé, cf Luigi Tenco, Lucien Morisse, Richard Chanfray comte de Saint Germain), a joué avec Muriel dans "Les Chevaliers du ciel". On le voit dans la photo ci-dessous.

 

Mais surtout, deux ans après Muriel, Olga s'est elle aussi suicidée, en se jetant du cinquième étage de son appartement parisien.

 

 

 

 

22e-episodeA.jpg

 

vlcsnap-2011-08-21-17h52m43s105.png

 

Muriel dans le rôle de "Muriel" (eh oui) et Jean Sobieski dans celui du lieutenant Larrafieu dans l'épisode 7 de la saison 1 des chevaliers du ciel.

 

Lire la suite

Jeudi 27 Juillet 1972

27 Mai 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Enfin une belle photo à mettre, que Télé 7 jours propose ce 27 juillet, avec le comédien Jean-Luc Bideau alors débutant, et qui connaîtra la gloire en 1979 au cinéma avec "Et la tendresse bordel".

 

Dixième épisode de "La Princesse du rail" et vingt et unième de "Les dernières volontés de Richard Lagrange".

 

Le rêve Muriel continue. En soirée, "Aventures australes" avec l'épisode "Le dernier des barreurs", série anglaise de 1969 achetée à bon compte et qui fera long feu.

 

 

 

21e-EPISODE.jpgAVEC-JEAN-LUC-BIDEAU-NOUVEAU-SCAN-copie-1.jpg

 

 

 

Lire la suite

Mercredi 26 Juillet 1972

26 Mai 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Neuvième épisode de la princesse, vingtième des dernières volontés.

 

En dehors de ces deux rendez vous avec Muriel, RAS question programmes télé.

 

Je l'ignorais, mais à cette époque là, Muriel ne faisait rien, elle se reposait du tournage éprouvant des Rois maudits.

 

Elle ne reprendra le chemin des studios qu'en octobre en Suisse pour "Le Premier juré".

 

J'ai un peu de mal en ce moment à me replonger dans ce merveilleux été 72, n'ayant pas prévu que le printemps 2013 me verrait tomber amoureux (à 53 ans, je n'y croyais plus du tout).

 

Pas de photos des feuilletons de Muriel ce jour là ni dans télé poche, ni dans télé 7 jours.

 

Alors retrouvons Muriel en 1972.

 

Nouveau scan Muriel dans un pré

Lire la suite

Mardi 25 Juillet 1972

25 Mai 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

8e épisode (ne vous fiez pas à la photo qui a été mise car Muriel y est présente) de "La Princesse du rail" et 19e épisode des "Dernières volontés de Richard Lagrange".

 

Je suis toujours, à l'époque, aux anges.

 

J'ai souvent regretté de ne pas avoir été plus vieux, de ne pas être né avant, bien que tout ne fut pas rose au début des années 60, je pense entre autres à la guerre d'Algérie.

 

Mais vivre les débuts de Muriel au théâtre, voir à leur sortie les premiers "James Bond" avec Sean Connery, assister à l'ascension des Beatles, aurait nécessité que je naisse bien avant 1959.

 

Arrivé trop tard parce que trop jeune pour Muriel. On n'est jamais content de son sort, si j'étais après, je n'aurais pas connu Muriel, en revanche M est née plus tard et quelque part, je suis arrivé trop tard parce que trop vieux.

 

Le soir du 25 juillet, le fan de science fiction que j'étais, qui adorait "Les envahisseurs", fut comblé avec l'épisode de "Mardi Soir": "La dernière victoire" qui a fait l'objet d'une édition vidéo aux usa sous le titre "The love war". Deux races d'extra terrestres s'affrontent pour l'invasion de la terre. Ils disparaissent quand ils meurent comme dans les aventures de David Vincent, mais ici, ils ont sur le corps une sorte de petit volant miniature qui, s'il est tourné, entraîne la désagréagation du cadavre. Angie Dickinson est la vedette de ce téléfilm.

 

Une "dernière victoire" qui m'a marqué car je parle de mémoire, cela n'a jamais été rediffusé.

 

6e-episode-TELE-7-JOURS.jpg

LA-DERNIERE-VICTOIRE.jpg

Lire la suite

Lundi 24 Juillet 1972

24 Mai 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

En ce temps-là, le temps n'était pas détraqué et il y avait des saisons, l'été il faisait chaud, le printemps était ensoleillé.

 

Aujourd'hui, la couche d'ozone, la pollution, le réchauffement de la planète provoquent des printemps avec des inondations.

 

Les fameux doubles apparitions de Muriel à la TV n'ont duré que 12 journées (puisqu'elle est absente du 2e épisode montage 26 minutes de "La Princesse du rail", soit dans le DVD les épisodes 3 et 4 montage 13 minutes). Cela peut sembler long, mais dura finalement très peu de temps.

 

Muriel, qui détestait se voir à l'écran, et disait en riant qu'elle n'allait plus pouvoir regarder la télévision, allait vite être délivrée de ce tourment, pauvre de nous ses fans.

 

Lundi 24 juillet, 7e épisode de la princesse et 18e de Richard Lagrange.

 

A part cela, rien à se mettre sous la dent en dehors du premier épisode d'une ultime saison d'inédits de "Flipper le Dauphin".

 

La série Flipper a été stoppée net par la mort du dauphin Suzy qui l'incarnait, chose qui ne risquait pas arriver à "Daktari" puisque plusieurs guenons se relayaient pour incarner Judy.

 

18e-episode.jpg

Lire la suite

Dimanche 23 Juillet 1972

23 Mai 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

A part le 3e épisode de "Quentin Durward", rien à voir ce dimanche.

 

 

Voici la présentation Télé Poche des épisodes du samedi de "la princesse du rail" et des "dernières volontés de Richard Lagrange".

 

6e-episode.jpg17e-episode-tele-poche.jpg

 

 

Lire la suite

Samedi 22 Juillet 1972

22 Mai 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Et de deux, Muriel après avoir fait la couv' de télépoche fait celle de télé 7 jours.

 

Muriel était partie pour faire une carrière en or.

 

L'annonce est à nouveau faite du retour prochain de Muriel dans "Les Rois maudits".

 

Ce samedi 22 juillet 1972, Muriel est encore présente deux fois par jour. A 12H30, 6e épisode de "La Princesse du rail", où l'on annonce, dans télé poche, un prochain rôle de Jacques Santi, "La révélation" avec Olga-Georges Picot.

 

Croyez vous aux coincidences ? Eh bien moi pas. Muriel, qui vient du gaelique Muirgheal qui signifie "Mer radieuse" ou "Mer étincellante", et Muriel l'était, est un vague dérivé du prénom Marie.

 

Au printemps 1973, comme je l'ai raconté sur ce blog, Muriel faisait battre mon coeur à tout rompre.

 

Même si Muriel s'appelait Yvette en réalité.

 

Faisons maintenant un bond dans le temps, quarante ans plus tard,  nous passons de mars 1973 à mars 2013.

 

Le 21 et le 22 mars 2013 un coup de foudre est arrivé alors que je n'en attendais franchement plus.

 

Or, il s'agit encore d'une M...

 

D'un côté, il y a quarante ans d'amour pour Muriel et plus.

 

De l'autre une femme qui sans le savoir captive toutes mes pensées depuis plus d'un mois.

 

Je me plais à penser que Muriel, de là où elle est a envoyé cette flèche de Cupidon en constatant mon immense tristesse depuis que j'ai appris sa mort .

 

Muriel télé 7 jours 7217e-episode.jpg

 

 

 

 

Lire la suite

Vendredi 21 Juillet 1972

21 Mai 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

La seule chose d'intéressante ce vendredi fut les deux feuilletons de Muriel.

 

"La Princesse du rail" m'intéressait nettement plus que "Richard Lagrange", Muriel y a un rôle dramatique, l'histoire d'amour entre la petite gitane et le chauffeur de locomotive Antoine Delorme est passionnée, tandis que celle de Geneviève et Bernard est mollassonne.

 

Et puis Annunciata fille rebelle et torturée ressemble plus à Muriel que Geneviève.

 

Annie Sinigalia donne la réplique à Muriel dans la pièce "Zoé" en 1971 puis dans Richard Lagrange. Pour l'avoir contactée plusieurs fois, c'est une personne peu chaleureuse. Je ne l'embêterai d'ailleurs plus jamais.

 

Si Christian Marin était devenu un ami, et André Falcon mis en quatre pour m'aider, on ne peut pas en dire autant d'Annie. Après deux échanges téléphoniques en 2006, lorsque j'ai voulu la recontacter en 2010, elle a différé plusieurs fois un point téléphonique pour me dire finalement qu'elle vivait au présent, et ne pensait à Muriel que quand elle passait devant le 24 rue Pigalle.

 

Elle a de l'été à l'automne 2010 dit d'abord qu'elle faisait des travaux chez elle jusqu'au 19 juillet 2010, de la rappeler le 20, puis s'occupait de sa soeur qui avait eu un accident le 20, enfin lors d'un troisième contact  (novembre) qu'elle veillait sur sa mère.

 

Durant les années qui séparent Marin de son décès (premier contact en juillet 2006), je l'ai peu contacté mais nous nous sommes écrit, c'était un type merveilleux, mais bien qu'ayant tourné deux fois avec Muriel : "Les chevaliers du ciel" et "Le mois le plus beau", il ne savait pas grand chose sur elle.

 

André Falcon était la même gentillesse, il nous a quittés en juillet 2009, et Christian Marin en 2012. Mais Annie elle a connu l'intimité de Muriel, et aurait pu parler davantage.

 

16e-episode.jpg

Lire la suite

Jeudi 20 Juillet 1972

20 Mai 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Deux fois Muriel par jour, et le soir deux séries policières en même temps : sur la Une, "Aventures australes": "Le piège", sur la 2, "Maigret" avec Jean Richard et l'épisode "Pietr le Letton".

 

41 ans plus tard, je suis incapable de dire si nous avons regardé la une ou la deux.

 

Les Maigret ont été édités en DVD, et avant cela rediffusés sur la Cinq, la chaîne de Berlusconi dans les années 80.

 

"Aventures australes" n'aura qu'une seule rediffusion, chaque vendredi sur la 2 ORTF à partir de septembre 1974.

 

Bernard Golay dans "La Une est à vous" proposera plusieurs fois l'épisode "Le sang du capitaine", mais il ne sera jamais choisi par les téléspectateurs à SVP 11 11.

 

Par contre, j'ai beaucoup de souvenirs de juillet 1972. L'émerveillement de revoir le feuilleton "La Princesse du rail" avec cette fois des yeux d'adolescent, plus à même de comprendre l'intrigue déjà tant aimée en 1967.

 

Dans le 15e épisode (déjà la moitié, les bonnes choses passent trop vite!), le détective Adrien Le Tort emmène Geneviève et Bernard à Orléans.

 

Quelques extraits de l'épisode.

 

- Je vous remercie Monsieur Rousseau. Grâce à vous, ma mère n'est plus pour moi tout à fait une inconnue. Demain quand j'irai sur sa tombe, je pourrai au moins l'imaginer vivante.

 

Lorsque Geneviève entra dans le cimetière de Cosne sur Loire le lendemain, Bernard et Monique marchaient discrètement derrière elle. La jeune fille avait souhaité se recueillir longuement , elle se sentie muette et glacée. "La présence des morts ne se retrouve pas dans les cimetières, pensa t elle, mais dans lieux où ils vécu et aimé."

 

Une heure après, Geneviève leva des yeux implorants sur Bernard :

 

- Cela vous compliquerait il le trajet si, en regagnant Saint Julien, nous passions à la Motte Bevron ? Ma mère est née dans ce village.

 

- Je suis à votre disposition Geneviève, pour vous faire accomplir tout votre pélérinage.

 

 

15e-EPISODE.jpg

 

Lire la suite
1 2 3 > >>