Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 4 Janvier 1973

30 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973 Janvier Avril

Pas vu comme chaque jeudi pour cause de collège "Match contre la vie" dont c'est le douzième épisode : "Les vagabonds".

 

Après un Cadet Rousselle lamentable entièrement consacré à Johnny Hallyday, "Les Gens de Mogador" commencent  avec le septième épisode le cycle Ludivine.

 

Marie France Pisier, comédienne connue au cinéma, va conquérrir avec le rôle de Ludivine le coeur des français.

 

C'est l'épisode de transition entre Julia/Marie José Nat qui meurt et Ludivine/MF Pisier qui prend les rennes de la saga.

 

Rien de sensationnel ce jour là à part la rentrée scolaire (Eh oui!). Je raconte à Francis ma joie d'avoir vue Muriel. Je me souviens de sa réflexion à propos de la fin du deuxième épisode au sujet du physique de Muriel : "Elle était pourrie à la fin" (Sic!).

 

A un autre copain de classe dont j'ai oublié le nom, je dis mon intérêt pour "Les Rois maudits", et il me répond : "Tu dis que tu aimes ça parce qu'il y a des femmes à poil". Il fait allusion à la nudité de Monique Lejeune dans l'épisode 3 diffusé la veille, et à celle de Claudine Raffali dans le 2.

 

PIERRETTE-VANIER.jpg

Lire la suite

Jeudi 9 Janvier 1964

30 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL POSTHUME IMAGINAIRE

Je me suis reposé aujourd'hui. J'ai fait mes comptes. Ils ne sont pas brillants. Je suis loin de rouler sur l'or.

 

Villalonga m'a demandé hier mon téléphone et j'avais l'air fine de ne pas l'avoir. Il m'a dit que la RTF, ou plutôt l'office maintenant qu'il s'appelle comme cela (L'ORTF) prépare un tournage en forêt de Compiègne et que je pourrai convenir dans l'un des rôles principaux, joués pas deux femmes. Ce n'est pas pour tout de suite, il m'en reparlera.

 

Lundi 13 commenceront les auditions pour le rôle de Gigi. La fille de Colette aura le choix final de l'interprète. Elles auront lieu au Palais Royal. Les inscriptions se sont arrêtées à 80 candidates.

 

Je ferai peut être mieux de contacter José Luis de Villalonga pour le film ORTF à Compiègne.

 

Je suis plongé dans la pièce de Colette tâchant de l'apprendre depuis que j'ai envie de la jouer.

 

J'ai mis la radio et l'ai vite éteinte, il était question d'une émeute au Panama contre les USA. S'il n'y a que cela comme nouvelles...

 

MURIEL-1966.jpg

 

 

Lire la suite

Mercredi 8 Janvier 1964

29 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL POSTHUME IMAGINAIRE

Suite et fin de ma séance de photos. Je suis fatiguée à force de prendre la pose. J'ai terminé la journée en allant avec la petite troupe menée par Anita à la brasserie Bofinger à la Bastille. Il y avait un jeune homme, un beatnick, qu'Anita a rencontré sur les marches du sacré coeur. Elle est sûre qu'il deviendra célèbre. Il s'appelle Michel Polnareff.

 

Nous avons croisé Michèle Giradon au bras de José Luis de Villalonga. D'autres dont j'ai oublié le nom.  Anita n'a fait que parler des Rolling Stones. Cela doit faire rêver notre beatnick.

 

Nous avons terminé la soirée au Golf Drouot sans le beatnick. Nancy m'y attendait et nous avons fait un brin de causette à part.

 

Sophie L.. m'a ramené chez moi tard dans la nuit.

 

NANCY.jpg

Lire la suite

Mercredi 3 Janvier 1973

29 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973 Janvier Avril

"Les Rois maudits" continuent sans Muriel, et la série perd à mes yeux un énorme intérêt, mais il est souvent question de l'assassinat de Marguerite, jusque dans le sixième épisode. Muriel apparaît même en flash back dans le cinquième, "La louve de France".

 

Un nouveau feuilleton remplace "Les Globe-trotters": "Voyage au fond des mers". Mais je peine à regarder en entier le premier épisode, "Le tueur des abimes".

 

Quel dommage de ne pas capter la 3, qui propose ce jour là deux émissions intéressantes. "Un attentat à Marseille", qui raconte l'assassinat le 9 octobre 1934 du roi Alexandre 1er de Yougoslavie, et "En remontant le Mississipi", sur le blues et le Jazz, filmé à la Nouvelle Orléans, avec la présence d'un artiste que je découvrirai...en 2000, lorsqu'il fait un album commun avec Eric Clapton, "Riding with the king".

 

Historia-janvier-73

Lire la suite

Mardi 2 Janvier 1973

28 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973 Janvier Avril

En dehors d'une apparition de Hugues Aufray à "Miditrente", il n'y a que le western présenté aux "Dossiers de l'écran" qui soit intéressant : "Le Train sifflera trois fois" avec Gary Cooper et Grace Kelly.

 

Bonne surprise au bureau de tabac. Un nouveau magazine sort : "Télé Succès". Muriel est dans le numéro 1. Cette revue parle des "Rois maudits" et de "La Demoiselle d'Avignon".

 

Je sens que 1973 va être l'année Muriel. La photo que j'ai dans Télé Succès est la plus grande photo en couleurs que j'ai d'elle.

 

MURIEL-DANS-TELE-SUCCES.jpg

Lire la suite

Mardi 7 Janvier 1964

28 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL POSTHUME IMAGINAIRE

Tout le monde me dit que ce sera très long pour avoir le téléphone : je patienterai.

 

J'ai passé la matinée à l'agence. J'y ai rencontré Anita (Pallenberg) et Zouzou. On m'a proposé une nouvelle série de photos de mode. J'ai demandé à pouvoir me libérer lorsque Bel Gazou fera ses sélections pour "Gigi".

 

J'ai beaucoup de chance en ce moment. En dehors de ce projet dont m'a parlé André Nader, un certain Jean Nocher par connaissances interposées m'a fait savoir qu'il serait intéressé que je joue la fille de la famille Anodin dans une nouvelle version d'un feuilleton qu'll prépare pour la RTF.

 

Cinéma ? Télévision ? Théâtre ? Le mannequinat m'a ouvert bien plus de portes que mon expérience de journaliste. Je suis cependant restée en bons termes avec des gens de Paris Match.

 

Nancy se souvient que j'avais voulu faire un reportage sur elle, et elle m'en est très reconnaissante. Grâce à elle, j'ai déjà pu rencontrer plusieurs personnalités du monde de la chanson que je ne connaîtrais pas sans cela.

 

A midi, j'ai déjeuné avec Sophie L...

 

Au fond de moi, je sens que l'année 1964 va me porter bonheur.  Le projet qui me tient le plus à coeur reste cependant "Gigi".

 

Dans-Telemagazine-23-fevrier-1967.jpg

Lire la suite

Lundi 1er Janvier 1973

27 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1973 Janvier Avril

Tony Curtis, que j'adore dans "Amicalement vôtre", est la vedette du film "La grande course autour du monde" à 13h30 sur la Une.

 

Mais en dehors de cela, les programmes de la journée ne sont pas de mon goût : "Carmen" suivi de "La vie et la passion de Dodin Bouffant" sur la première,  "Le Guépard" de Visconti sur la 2.

 

En 1973, le traditionnel concert du nouvel an à Vienne existait déjà, quasiment à la même heure, et déjà sur la 2.

 

Heureusement, les vacances ne sont pas terminées, demain est encore jour de fête loin du collège.

 

La 3e chaîne est en route, et évidemment la région de Montélimar ne la capte pas. Si Muriel passe sur cette chaîne, je la raterai, ce sera une catastrophe.

 

Heureusement que c'est Muriel que j'aime et non Catherine Hubeau, car cette dernière est dans un feuilleton qui passe justement sur la 3.

 

Les-dernieres-volontes-de-Richard-Lagrange.jpg

Lire la suite

LUNDI 6 JANVIER 1964

27 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL POSTHUME IMAGINAIRE

MURIEL-LE-MOIS-LE-PLUS-BEAU.JPG

 

 

Heureusement que j'ai ma voisine pour le téléphone.

 

J'ai eu la photographe de "Marie Claire", Sophie L..., qui m'a prévenu que Bel Gazou accélère les choses et veut procéder à des auditions pour "Gigi".

 

J'ai fait des cauchemars cette nuit, encore mes angoisses noctures qui m'étreignent depuis l'enfance.

 

Je pressentai que quelque chose allait se passer aujourd'hui. Cette précipitation pour attribuer le rôle de Gigi ne me plaît pas, je n'ai pas fini d'apprendre la pièce.

 

Heureusement que Sophie L... m'a prévenue, Bel Gazou n'attend pas après moi.

 

Entre "Marie Claire" et Catherine Harlé, les entrées d'argent sont aléatoires et j'ai voulu économiser en ne me faisant pas installer le téléphone. Je trouve aujourd'hui que je n'ai pas fait le bon choix.

 

La société italienne Mancori m'a écrit une deuxième lettre. Christine de Rivoyre va publier chez Grasset un nouveau roman "Les Sultans", et dans la foulée écrire une adaptation pour le cinéma.

 

Aussi ais-je trouvé une nouvelle lettre ce matin dans ma boîte aux lettres. On me propose le rôle que je n'ai pas eu il y a un an. C'est le même type qui me cherchait chez Catherine.

 

J'ai pris du poids récemment que je n'arrive pas à perdre, il serait bon que je m'en inquiète si je veux avoir le rôle de Gigi.

 

Il y avait une autre lettre, un mot de Nancy, elle m'invite au Golf Drouot où elle va se produire.

 

Je n'ai pas le permis de conduire ni le téléphone. Quelle drôle d'actrice je fais!

 

 

Muriel-en-voiture-de-sport.jpg

 

 

Lire la suite

Dimanche 31 décembre 1972

26 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL 1972

Voilà le moment de passer de 1972 à 1973.

 

A partir de cette année 72, mes parents me laisseront regarder le programme du 31 décembre qui finit à 1h20.

 

Ce premier film sera "Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages", de Michel Audiard, avec Marlène Jobert, Françoise Rosay et Bernard Blier.

 

Autant dire que j'ai passé le cap de la nouvelle année en regardant ce film d'un oeil distrait, et en rêvant à Muriel.

 

Le réveillon télé n'était pas folichon, tout juste peut on noter, dans le Top à 1973 des Carpentier une séquence assez inédite montrant les héros de l'année, Marthe Keller et Louis Velle, le couple de "La Demoiselle d'Avignon", souhaiter, dans les habits de leurs personnages Koba la princesse de Kurlande et François Fonsalette, l'ambassadeur, une bonne année 1973 aux télespectateurs.

 

Marthe Keller par la suite s'éloignera très vite de ce personnage auquel le public l'identifie et refusera de tourner la suite, "La Nouvelle Avignon", qui restera dans les tiroirs.

 

Je me souviens l'après midi avoir regardé un film ennuyeux, "Qu'est-ce que Maman comprend à l'amour ?".

 

J'ai regardé en début de soirée le dernier épisode de "Pinocchio".

 

J'ai salué 1973 comme l'année Muriel. Je n'avais qu'une hâte, la revoir.

 

vlcsnap-2012-11-22-20h19m27s38.png

Lire la suite

Dimanche 5 Janvier 1964

26 Novembre 2012 , Rédigé par patricks Publié dans #JOURNAL POSTHUME IMAGINAIRE

Je voulais aller saluer ma mère et Jérôme à l'improviste ce dimanche et cherchait un taxi, mais G... m'a prise de vitesse, un bouquet de fleurs à la main.

 

Je n'ai écouté que distraitement ses excuses pour m'avoir posé un lapin.

 

Nous avons été au Vésinet. En y arrivant, j'ai vu tout un attroupement, des caméras, des gens, et j'ai cru reconnaître Juliette Gréco.

 

G... m'a dit que l'on tournait une émission pour la télévision, "Belphégor".

 

Il s'est fait livrer par un traiteur et lorsque nous sommes sortis de sa villa, la nuit tombait.

 

Après l'amour, nous sommes allés au restaurant. Dans le 17e, le Dumas. G... y a retrouvé une connaissance, un homme qui écrit pour le cinéma. G... lui a parlé de mon expérience italienne ratée, et de mon projet de jouer "Gigi". Cet homme qu'il appelait André a semblé interessé. Il est en train d'écrire un film qui sera tourné à partir du mois d'août, et dans lequel il me verrait bien tenir un petit rôle.

 

Je suis méfiante depuis mon histoire avec JP, qui prétendait aussi travailler dans le cinéma, et ne m'a raconté que des bobards.

 

André m'a demandé mon numéro de téléphone et je lui ai dit que je ne l'avais pas, que j'allais faire les démarches demain. Il m'a dit que ce serait long pour l'installer, mais qu'il avait une relation qui pourrait accélerer les choses pour moi. Et c'est lui qui m'a donné sa carte.

 

André Nader, auteur, artiste. Je lui ai demandé ce qu'il avait écrit et il est resté dans le vague. J'ai compris que son projet d'août serait son premier film.

 

Lorsque je suis rentré chez moi pour retrouver ma solitude, après que G... m'ait raccompagnée, je me suis souvenu du titre qu'il comptait donner au film, et cela ne m'a pas paru très sérieux : "Déclic et des claques".

 

Je pense que j'ai nettement plus de chances avec Bel Gazou.Peripherique-Paris-1964.jpg

Lire la suite
1 2 3 4 > >>