Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Lundi 7 Janvier 1974

31 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Lundi 7 Janvier 1974

En remplacement des "Nouvelles aventures de Vidocq", la Une propose le lundi "La légende des Strauss", feuilleton qui plaît surtout à mes parents.

Il n'y a que huit épisodes. Je vais y retrouver Jane Seymour, la Solitaire de "Vivre et laisser mourir" dans les derniers épisodes. Mais je n'ai pas encore vu le film ce 7 janvier. Dans la distribution, il y a Anne Stallybrass de "La grande aventure de James Onedin" et Christopher Benjamin qui jouait dans mon épisode préféré de "Chapeau melon et bottes de cuir" : "Interférences".

Sinon, il y a "Un mystère par jour". Soit une journée chiche en bons programmes télé. On ne reçoit pas encore la 3 qui diffuse le western "Johnny Guitare", mais se termine à 22h30, donc je n'aurais sans doute pas pu le regarder.

Bizarrement, j'ai moins de souvenir de janvier 74 que de janvier 73. Pour moi, l'époque était moins passionnante. Mais c'était encore l'époque Muriel. La voici dans "Zoé".

Lire la suite

Dimanche 6 Janvier 1974

30 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Dimanche 6 Janvier 1974

A 14h30 sur la 2, un film d'aventures avec Alan Ladd "L'or du hollandais".

5e épisode du "Ranch L" sur la Une à 17h15 : "Une vente symbolique".

Jacques Fabbri devait recevoir Joe Dassin et Annie Cordy dans "Tutti Fabbri" mais l'émission est annulée en raison des grèves, tandis que Drucker a invité Claude Lelouch. Fabbri sera loin d'avoir le même succès qu'Henri Salvador qu'il remplace. Il aura davantage de succès en héros de la série "Schulmeister, l'espion de l'empereur".

Le film du dimanche soir finit trop tard ("La chatte sur un toît brûlant") pour que je puisse le regarder, et il n'y a rien sur la 2.

Je me souviens que ce début 1974 aurait dû ressembler au début de l'année précédente. Mais une espèce de magie s'était enfuie, en raison de la trop longue absence de Muriel. Je pensais qu'elle se dédiait au théâtre, alors qu'elle ne faisait plus rien.

Bien entendu, j'étais toujours aussi amoureux d'elle. La voici dans "Un curé de choc".

Lire la suite

Samedi 5 Janvier 1974

29 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Samedi 5 Janvier 1974

Onzième épisode de "L'homme de fer" : "L'émeute" que j'ai peut être regardé si en face sur l'autre chaîne aucune série intéressante n'était en même temps diffusée dans "La Une est à vous".

Dans "Place au théâtre" de Lise Elina à 18h45 sur la 2, il est question des pièces en cours à Paris et l'on y parle des comédiens qui y participent. Mais Muriel à ce moment là ne jouait plus, et il était un peu tard pour s'inquiéter des pièces présentées à Paris.

Après "Un mystère par jour", la soirée est assez monocorde : Le Top à Paul Meurisse est annulé en raisons des grèves et remplacé par du jazz avec Michel Legrand, suivi du septième épisode d'Arsène Lupin" : "La demeure mystérieuse" et de Bouvard qui reçoit Jacques Chazot, François Périer, Jean-Claude Brialy et Peter Ustinov.

Muriel va avoir sa petite actualité le 9 février lorsque l'ORTF va enfin se décider à diffuser "Mlle de la Faille" tourné depuis quatre ans. Pierre Le Rumeur, qui joue son mari dans la dramatique, aura les honneurs d'une longue interview dans le supplément télé du "Parisien libéré", que je viens de mettre sur ce blog. Comme "L'affaire Bernardi de Sigoyer", diffusé en semaine le 6 mars, passera inaperçu, c'est véritablement le 9 février que l'on va parler une dernière fois de Muriel dans la presse. Alors que mes parents ne voulaient pas me laisser regarder la Une, j'achèterai quand même tous les magazines télé de cette semaine là.

Muriel dans "Tilt magazine".

Lire la suite

Vendredi 4 Janvier 1974

28 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Vendredi 4 Janvier 1974

L'évènement de ce vendredi est l'arrivée de "Banacek" avec George Peppard sur la Une à 20h35 remplaçant donc "Madigan". Le premier épisode "Les traces fantômes" est une merveille. En plein désert, sur une autoroute du Texas, un camion blindé chargé d'or disparaît alors qu'il était suivi et précédé par des gardes. Thomas Banacek est un Sherlock Holmes spécialiste des disparitions impossibles. Le vendredi suivant, nous le verrons expliquer comment un wagon au milieu d'un train en marche a disparu. C'est du David Copperfield avant l'heure. Banacek va nous prouver que rien n'est impossible, et concernant le camion blindé, il a été... enterré avec l'or dans le sable! Aux côtés du héros, qui demande 10% du prix des objets disparus que lui paieront les compagnies d'assurance, une rivale, Carlie Kirkland (Christine Belford) qui elle travaille pour la compagnie et doit trouver et éviter que l'on paie sa prime à Banacek. Elle a tourné en dehors du pilote la saison 2, mais l'ORTF n'a acheté que sept épisodes de la saison 1, ce ne sera donc que sa seule apparition.

Ce feuilleton formidable tourné de 1972 à 1974 donne un coup de vieux aux séries classiques comme "L'homme de fer" dont le dixième épisode "Vengeance en différé" tourné en 1967 est diffusé à 15h15. On commence donc l'année 1974 sur les chapeaux de roues. Dès les premières images, j'ai adoré cette série. George Peppard (1928-1994) aura beaucoup plus de succès avec "Agence tous risques" où il est Hannibal, ce qui est injuste car "Banacek" est cent fois mieux. Les histoires semblent de la science-fiction, mais il y a toujours une explication logique que seul le héros trouve à chaque fois. Les épisodes durent 90 minutes et évoquent plus des films de cinéma qu'un feuilleton policier.

Il y aussi "Un mystère par jour" à 19h45. Pas de nouvelles de Muriel par contre. La voici dans "Témoignages : un grand peintre".

Lire la suite

Jeudi 3 Janvier 1974

27 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Jeudi 3 Janvier 1974

Je n'ai pas vu le neuvième épisode de "L'homme de fer" étant au collège.

A 19H45, "Un mystère par jour", et ensuite Jacques Martin continue "Taratata", Guy Lux lui succédera quelques semaines plus tard reprenant sa place.

Je n'ai pas eu la permission de voir "Le secret des flamands" à 21h40, feuilleton tourné en 1971 avec Isabelle Adjani.

1974 est commencé et j'attends avec impatience le retour de Muriel.

La voici dans "Quelle famille".

Lire la suite

Mercredi 2 Janvier 1974

27 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Mercredi 2 Janvier 1974

D'après quelques recoupements, j'ai eu la 3ème chaîne dès février. En effet, j'ai vu le premier épisode de la saison 2 de "Cannon", diffusé le 27 février, "Gardez-moi de mes amis".

Peut-être avant ? Mais là je ne m'en souviens pas. Ce 2 janvier, il n'y a rien en soirée : sur la Une un opéra "Addio Garibaldi", sur la 2 "Lucien Leuwen" dont c'est le troisième épisode et que je ne vais pas prendre en cours de route, la 3 proposait le documentaire "Destins du siècle : la mode".

A 15h15, "Les Bannis" remplace "Le cheval de fer". Je connais la série pour en avoir vu quelques épisodes début 71 sur la 2 lorsque nous avons changé de poste TV. A 16h25, premier épisode d'une rediffusion de "Tarzan" : "Le jour où la terre a tremblé", à 19h45 "Un mystère par jour".

On apprend la mort du chanteur-acteur Giani Esposito.

Je pense qu'en Janvier 74, même si elle ne devait jamais plus tourner, Muriel pensait que sa carrière continuait. Elle allait être sollicitée par Télé Poche pour une interview à l'occasion de la diffusion de "Mademoiselle de la Faille" et poser pour une photo. Son nom était encore bien inscrit dans la tête des téléspectateurs. Mais l'absence de tout nouveau tournage le premier semestre 1974 (même si on la voit trois fois durant cette période à la télévision) est révélatrice. Le public passe à autre chose. Muriel se retrouve dans la situation de début 1968 sauf que cette-fois, ce ne sera pas une traversée du désert mais l'oubli.

Muriel dans "Plainte contre X".

Lire la suite

Mardi 1er Janvier 1974

26 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Mardi 1er Janvier 1974

L'année 1974 commence avec deux programmes qui m'intéressent : à 13h30 sur la Une, "Les aventures de Nick Carter", avec Robert Conrad, le héros de la série "Les mystères de l'ouest".

C'est un pilote sans suite. Il a été tourné en 1971 et diffusé aux USA le 20 février 1972. Robert Conrad prendra sa revanche en tournant plusieurs autres séries en vedette : "L'homme de Vienne", "Les têtes brûlées", "Colorado", "Sloane agent spécial".

A 18h30 sur la 2, c'est le quatrième et dernier épisode de "D'Artagnan": "Le masque de fer".

Pour moi 1974 est l'année de l'espoir de retrouver Muriel. Depuis juillet 1972, j'attends "La double vie de mademoiselle de la Faille", et j'espère alors que cette année 1974 va me la ramener souvent pour m'éblouir.

La voici dans "Par mesure de silence".

Lire la suite

Lundi 31 Décembre 1973

26 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Lundi 31 Décembre 1973

Je me souviens de deux programmes du 31 décembre que je n'ai d'ailleurs jamais revus : le troisième épisode de "D'Artagnan" à 18h30, "Le vengeur", d'après le roman "Vingt ans après" d'Alexandre Dumas. Denis Manuel y incarne Mordaunt, le fils de Milady.

Le film du réveillon est "Pouce" avec Guy Bedos et Sophie Daumier. Je l'avais trouvé assez mauvais. Mon seul souvenir concerne la scène de la maternité où l'on tombe dans la satire. Une infirmière indique à toutes les mamans : "1, 2, 3, lavez les bébés!". Ce film de Pierre Badel était sorti au cinéma en 1971 sans aucun succès et il est complètement oublié.

Le 31 décembre 1972, je regardais "Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages", et le même jour de 1974 le faux James Bond "Casino Royale" avec David Niven, parodie de la saga cinématographique avec Sean Connery et Roger Moore.

Mon propre bilan de cette année 1973 est ce merveilleux printemps avec Muriel dans "Le premier juré", simultanément à la diffusion des derniers "Amicalement vôtre" et de la rediffusion de "Chapeau melon et bottes de cuir". Je retiens aussi la diffusion du film "Les risques du métier", la photo en couleur de Muriel dans Télé Poche à cette occasion, et le vendredi 16 mars où j'ai découvert le livre grand format "La reine étranglée" avec Muriel en couverture. Dans la foulée de "La Princesse du rail", "Les dernières volontés de Richard Lagrange" et "Les Rois maudits", je pensais que 1973 serait une année Muriel Baptiste. Passé le mois d'avril, on ne peut pas dire que ce fut le cas.

Muriel dans "Maigret aux assises".

Lire la suite

Dimanche 30 Décembre 1973

26 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Dimanche 30 Décembre 1973

Dernier "Dimanche Salvador" qui sera la semaine suivante remplacé par "Tutti Fabbri" avec Jacques Fabbri. Il a invité Sylvie Vartan, Claude François, Moustaki, Nicoletta, Bécaud.

"Le Sport en fête" a pour invités vedettes Jean-Claude Killy et Sergio Leone.

Sur la 2, à la place d'un western, nous avons un documentaire de Christian Zuber "Laissez-les vivre" sur les espèces animalières en voie de disparition.

Le dimanche soir, "Les chevaliers de la table ronde", l'histoire de Lancelot mais pas dans la version avec Muriel, est long (fin à 22h45) mais en vacances, j'ai le droit de regarder. Je ne me souviens pas de cette version de 1953 dans laquelle Robert Taylor joue le chevalier. Apparemment, le personnage d'Hélène Peles (que joue Muriel en 1970) n'y est pas.

1974 va commencer et j'ai l'espoir de revoir enfin Muriel.

La voici dans "Lucide Lucile".

Lire la suite

Samedi 29 Décembre 1973

26 Décembre 2015 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Samedi 29 Décembre 1973

"La Une est à vous" voit l'arrivée de "Columbo". A l'époque, l'ORTF a bricolé un générique noir et blanc avec la musique que l'on entend dans l'épisode "Une ville fatale". Cette présentation ne concernera que les treize premiers épisodes pour les deux premières diffusions. Dès l'arrivée de la saison 2 fin 1974, il n'y aura plus de générique commun et la présentation sera celle d'aujourd'hui. "Columbo" triomphe facilement de ses concurrents policiers : "L'aventurier" et "Cannon". Autres séries : "Schulmeister, l'espion de l'empereur", "Les évasions célèbres" (feuilletons historiques), "Les mystères de l'ouest", "Hondo", "Chaparral" (Western) "Fooly foot", "Le roi des celtes" (Pour les jeunes). Je ne zappe pas sur la 2 puisqu'à 15h15, c'est le dernier épisode de "Pinocchio".

Le soir, à 20h35, sixième épisode d'Arsène Lupin : "L'écharpe de soie rouge". La série comporte treize épisodes comme "Les gens de Mogador" dont six programmés durant les vacances de Noël, les sept autres passent ensuite jusqu'en février. On a utilisé le même schéma de programmation. "Lucien Leuwen" par contre ne comportait que quatre épisodes, pas six comme "Les Rois maudits". Après Lupin, "Top à Alexis Weissenberg" avec en invités Bécaud et Paul Mc Cartney.

Nous allons bientôt passer en 1974.

Muriel dans "Les sultans"

Lire la suite
1 2 3 4 > >>