Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Dimanche 31 décembre 1972

31 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

La troisième chaîne est inaugurée, mais pour une poignée de privilégiés. J'ai vu sur la Une le film "Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages" de Michel Audiard, pour passer de 1972 à 1973, totalement insensible aux charmes de Marlène Jobert et trouvant le film absurde. Sur la 2, dans un "Top à 1973", Marthe Keller et Louis Velle reprirent pour une séquence leurs personnages de "La demoiselle d'Avignon", le succès du début d'année. Je n'ai rien dû regarder d'autre, perdu dans les rêves de l'adolescence, dans l'amour fou et somme toute bien innocent pour Muriel Baptiste.


Lire la suite

Samedi 30 décembre 1972

30 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

Pas grand chose à voir ce samedi 29, si l'on compare avec tous les bons programmes depuis le début des fêtes. Il est évident cependant que les programmes télé de 1972 étaient cent fois mieux que ceux de 2016.

Passant du dimanche au samedi, "Les Monroe" à 14h20 sur la Une. C'est le sixième épisode, "Dans le silence de la nuit".

A 15h10, douzième épisode de "Match contre la vie" : "La fugitive", avec la jeune actrice prodige, Kim Darby, vedette du film "Des fraises et du sang". Si comme dans "Le crime d'Alex", il n'y a pas d'action, l'histoire elle est fantastique. Paul rencontre  dans un autocar Tina, une gamine qui s'est sauvée de chez ses grands-parents pour rejoindre à Albuquerque son père et sa belle-mère.

En soirée, il y a le deuxième épisode des "Thibault" sur la Une (feuilleton que mes parents n'ont pas suivi), mais absolument rien sur la 2, ni Les Carpentier, ni une série. On a droit à un opéra comique "Les mousquetaires au couvent" toute la soirée. Je pense que le soir nous n'avons rien regardé et j'ai dû rêver à Muriel Baptiste tout éveillé.Celle-ci donne une interview à Télémagazine qui l'illustre par cette photo.


 

Lire la suite

Vendredi 29 décembre 1972

29 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

Lendemain de grand bonheur, il faut redescendre sur terre et c'est difficile.

A 15h10, onzième épisode de "Match contre la vie", "Le crime d'Alex". Je n'avais pas aimé l'épisode et je me souviens pourquoi. L'histoire s'étire en longueur au sujet d'un des personnages récurrents, Alex Ryder (joué par Bruce Dern, un comédien assez célèbre) et de son épouse Molly (Anne Helm). Molly est la soeur de la fiancée qu'avait Paul quand il a appris sa maladie, elle l'a sauvé des griffes du shérif dans "Les tyrans" mon épisode préféré que j'ai raconté ici. Paul apprend que Molly est devenue veuve, son mari Alex venant de mourir dans un accident d'automobile. En réalité, Alex veut escroquer l'assurance.

A 20h30, c'est le sixième épisode des "Gens de Mogador", qui marque la fin du cycle "Julia" et des épisodes programmés pendant la période des fêtes. Il faudra attendre le jeudi 4 janvier pour voir le septième avec le début du cycle "Ludivine" interprétée par Marie-France Pisier. On découvre cette dernière dans le sixième épisode, ainsi que l'affrontement final entre Julia et sa belle-mère qui après la mort de Rodolphe revient en croyant pouvoir tout régenter. Après avoir perdu son fils Cyprien et son mari, Julia a la douleur de voir mourir sa fille Amélia de la variole.

Bien évidemment, sous le choc du film de la veille avec Muriel, je regarde tout cela avec un peu de distance, car je réalise que la mort de Marguerite me prive de la présence de mon actrice bien aimée pendant le reste de la série des Rois maudits. Une Muriel Baptiste dont je suis follement amoureux plus que je ne l'ai jamais été auparavant, mais dont je ne sais quand je vais la revoir. 

Aujourd'hui, tout cela est à la fois très loin et très présent, c'est comme si c'était hier.

Lire la suite

Jeudi 28 décembre 1972

28 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

A 15h10, le dixième épisode de "Match contre la vie" (bien que tourné dans les studios Universal) est à nouveau "exotique". "A l'est de l'Equateur".  L'histoire est passionnante et se déroule au Brésil. Carolyn Willins , une amie de Paul, est la veuve du peintre Jeffrey Willins . Ensemble, ils visitent une galerie de peinture à New York et tombent sur un tableau, "A l'est de l'Equateur". Carolyn est persuadée qu'il s'agit d'une oeuvre de son défunt mari. L'auteur du tableau est un certain Da Silva. Jeffrey Willins a disparu à bord d'un bateau dans une tempête, mais l'on n'a jamais retrouvé le corps.

A 20h30 débute le deuxième épisode des "Rois maudits" : "La reine étranglée", qui est le dernier avec Muriel. Son nom est premier au générique. Ma mère, qui a raté le premier épisode, s'est jointe à ma grand-mère et moi pour le regarder. J'essaie de résumer l'intrigue mais comme parlant de Marguerite je mentionne "la princesse du rail", ma grand-mère s'énerve : "La princesse du rail n'a rien à voir là-dedans".  Muriel n'a jamais été aussi belle et elle crève l'écran. Elle donne la réplique à Jean Piat, Catherine Hubeau et Bruno Balp. Comme pour Annunciata, le personnage de Marguerite a un destin tragique et Muriel excelle dans ce registre. En cette fin 72, tous les espoirs étaient permis pour sa future carrière.

 

Lire la suite

Mercredi 27 décembre 1972

28 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

A 15h10, le neuvième et sans conteste le plus dramatique épisode vu en France de "Match contre la vie" en 1969 et 1972 : "Le guide".  Aux USA, "Le guide" est le 14e épisode de la saison 1 et s'intitule "Journey into Yesterday".

Pour retrouver un ami perdu dans la jungle africaine, Doug Haynes, dont il se révélera à la fin qu'il a été tué par la tribu des Bosavis, Paul loue les services d'un guide, Car Hague (James Forrest). Ce dernier tente de dissuader Paul d'entreprendre un tel voyage qu'il considère comme très dangereux. Paul ne vient rien entendre, car il a promis au père de Doug, un juge en retraite, de retrouver le fils contre une forte somme d'argent.

Au cours du voyage, Carl blesse accidentellement un indigène. Paul essaie de lui donner les premiers soins. Mais voici que toute l'équipe est bientôt capturée par les membres de la tribu sauvage dont le blessé est originaire. Carl Hague est condamné à mort...

Après cette dramatique histoire de "Match contre la vie", 12e épisode de "Poigne de fer et séduction" : "Une vieille histoire" avec l'inquiétant Derren Nesbitt, c'est le seul de la série dont je me souvienne.

Le soir, cinquième épisode des "Gens de Mogador" fort triste, dans lequel Rodolphe Vernet/Jean-Claude Drouot trouve la mort. L'épisode raconte la guerre de 1870 et les morts qui sont annoncées l'une après l'autre à Mogador. 

Le lendemain, nous allons retrouver Muriel dans le deuxième épisode des "Rois maudits".

Lire la suite

27 décembre

27 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

Cela fait deux nuits de suite que je rêve à Muriel, des songes situés dans le passé, à des moments où elle était au chômage, en 1968 après « Le corso des tireurs », en 1974 après « L’affaire Bernardi de Sigoyer ». Des rêves tristes, qui me laissent un goût amer au réveil.

Lire la suite

Lundi 25 décembre 1972

25 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

Le 25 décembre 1972, il n'y avait pas grand chose à voir, enfin si, "Les gens de Mogador", et dans la mesure où j'avais commencé à le regarder, cela me privait du téléfilm "Les témoins", avec Louis Velle sur la Une, le grand triomphateur de l'année ("La demoiselle d'Avignon", "Le 16 à Kerbriant", "L'homme qui revient de loin").

L'après midi, le film "Le roi et moi" avec Yul Brynner ne me disait rien, je ne savais pas qu'aller débarquer quelques semaines plus tard le feuilleton "Anna et le roi", avec le même Brynner, et me faire découvrir la belle Samantha Eggar.

Mais, on le sait, je n'avais d'yeux que pour une seule, dont j'attendais le 2ème épisode des "Rois maudits" le 28 décembre.

Voici le mug précieusement conservé dans ma bibliothèque, qui m'a été offert hier soir.

Lire la suite

Dimanche 24 décembre 1972

24 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

Mon plus beau cadeau de Noël 1972, c'était bien sûr la présence à la télévision, les 21 et 28 décembre, de Muriel Baptiste. Je ne me rappelle plus du tout ce que le "père Noël" m'apporta cette-année là.

La télévision était en fête. A 14h00, la 2 proposait le film "Aventures en Floride" qui a inspiré la série "Flipper le dauphin" et ceci dans le cadre de "dossiers de l'écran des jeunes" consacrés aux dauphins. Sur la Une, à 17h30, il y avait le film "Le voleur de Bagdad" avec Sabu. Le soir, la veillée commençait avec "Les aventures de Pinocchio" dont c'était déjà le troisième épisode, et sur lequel je jetais un oeil distrait, puisqu'avec les séries de la 2, je ne pouvais la suivre. Ce qui m'est resté de cette série, c'est la ritournelle obsédante de Fiorenzo Carpi. Nous avons suivi le programme de la Une qui proposait des variétés, "L'arche de Noël" animées par Georges Brassens et Nana Mouskouri. Je me souviens très bien ensuite du film "Le milliardaire" avec Marilyn Monroe et Yves Montand, jamais revu depuis, mais dont une scène m'a marqué : Montand se fait passer pour un type fauché alors qu'il est milliardaire, or il a acheté une "histoire drôle" originale à un humoriste. Ce dernier est furieux. Cet incident risque d'éventer sa supercherie. Inutile de dire que ma Marilyn à moi, c'est Muriel Baptiste, alors le film m'a intéressé, mais sans plus. Puis c'était la messe de minuit retransmise en direct depuis l'Autriche.

Il y avait trop de bons programmes en 1972, et l'on ne pouvait tout voir. Je raterai par exemple le lendemain "Les témoins" avec la star télé de l'année Louis Velle (et Marianne Comtell) car en face il y avait le quatrième épisode des "Gens de Mogador". Deux fictions populaires destinées au même public face à face.

Le soir de Noël, la 2 proposait l'opéra-bouffe "Barbe bleue" avec Jean Le Poulain, une émission humoristique avec Poiret et Serrault, et un film avec Mickey Rooney, "Ma vie est une chanson".

Cette année 2016, ma fille m'a offert un mug illustré par trois photos de Muriel Baptiste que je vais précieusement conserver.

Lire la suite

Samedi 23 décembre 1972

23 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

Deux jours ont passé depuis l'éblouissant retour de Muriel que j'attendais tant. Sur la Une débute ce soir  là le quatrième grand feuilleton des fêtes après "Les Gens de Mogador", "Les aventures de Pinocchio" et "Les Rois maudits".Il s'agit de la série "Les Thibault" avec Charles Vanel. Malheureusement, je ne l'ai pas vue à l'époque, et un remake avec Jean Yanne en 2003. De ce fait, si rediffusion ou édition DVD il y a, ce sera la version moderne avec Yanne."Les Thibault" était diffusé face aux Carpentier et à la série policière du samedi soir, que mes parents regardaient.

Huitième épisode de "Match contre la vie" : "Contrebande de bijoux" à 15h10, série toujours aussi passionnante, vous trouverez sur ce blog un résumé détaillé avec photos de l'intrigue.

En face des "Thibault" sur la Une, nous avons une niaiserie des Carpentier "A la manière de 1937" avec Roger Pierre et Jean Marc Thibault.

A 21h30, vingtième épisode de l'excellente série "Les enquêtes du commissaire Maigret" avec Jean Richard : "Maigret en meublé". Le 16e épisode avait eu pour vedette Muriel ("Maigret aux assises".

De bons programmes donc ce 23 décembre, de quoi attendre le 28 pour revoir Muriel.

En 2017, il va encore être question de Muriel, encore et toujours. Cet été, je vais visiter l'Auvergne et les lieux de tournage de "La Princesse du rail", afin d'en ramener des souvenirs, d'y faire des photos, et de tout raconter dans un livre "Sur les traces de Muriel Baptiste, ma Princesse du rail", que je proposerai à Publibook.

Dans quelques jours, nous passons en 2017 et Books on Demand sera sollicité pour publier la suite de mon "Journal 2016" : Août décembre. Le volume 1 est disponible depuis août. Dans ces journaux, que je fais depuis 2015, il est évidemment beaucoup question d'elle, comme si elle était là.

Lire la suite

Vendredi 22 décembre 1972

23 Décembre 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #SOUVENIRS

Complètement émerveillé, j'aborde le lendemain de fête encore sous le choc d'avoir revue Muriel.Ce vendredi là, la 2 diffusait le 3e épisode des "Gens de Mogador". On y retrouvait Lyne Chardonnet tentant de voler à l'héroïne son mari.

Belle actrice au destin tragique, comme Muriel. Un cancer du foie l'a foudroyée en décembre 1980 à 37 ans.

L'épisode parle des disputes, des hauts et des bas du couple Julia-Rodolphe.Après l'épisode, je passe sur la Une voir la fin de "Tom Jones" avec Albert Finney.

Je suis complètement dans les nuages avec Muriel Baptiste. Suspendu entre deux nuages, j'attends Noël. Et surtout le 2e épisode des "Rois maudits".

Le feuilleton de l'après midi de la 2 "Les fiancés" se termine, je vais enfin retrouver "Match contre la vie".

Le bonheur est trop éphémère, le film de la veille m'a ébloui, mais le temps passe inexorablement. Les lendemains de jours de bonheur, on se sent vidé.

Le temps passe et chaque année m'éloigne de ce merveilleux Noël. Comme le dit Lord Brett Sinclair dans l'épisode de la série "Amicalement vôtre" : "On ne peut jamais revenir en arrière, tout passe, tout évolue de façon définitive".

Lire la suite
1 2 3 > >>