Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds

31 Décembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #MATCH CONTRE LA VIE

 

Voici le 13e épisode de "Match contre la vie" : "Les vagabonds", aux USA "Strangers at the door", le 15e de la saison 1. Je ne l'ai pas vu étant au collège. Paul tombe en panne et sa voiture n'est pas réparable, le garage lui en donne 50 dollars. Il est perdu dans un trou où il n'y a aucun moyen de locomotion, et va en vouloir rejoindre la civilisation en compagnie d'un certain Bret, devenir un quasi vagabond. Il se fait prendre en train de manger un melon qu'il a volé à un fermier. L'homme manque le tuer.

 

Voici un résumé détaillé de l’épisode. 

 

La voiture de Paul tombe en panne au milieu de nulle part, et le mécanicien qui le remorque lui dit que les coûts ne vaudraient pas la réparation s'ils pouvaient obtenir les pièces. Le garage lui donne 50 $ pour garder le véhicule.

Il n’y a apparemment pas de bus ou à la gare de la ville, et le garagiste conseille à Paul de sauter dans un train de marchandises.

Paul suit ce conseil, et parvient à bord d'un wagon avec quatre autres hommes.

Ils ne veulent ni l’aider ni lui parler, mais quand il sort les pommes de terre qui lui ont été données par le mécanicien, l'un des compagnons de voyage devient conciliant, puis indique qu'il va vers l'ouest en direction de Salinas.

Une bagarre éclate et Paul et l’homme sont jetés du train.

Ayant faim et soif, ils arrivent dans une ferme où des pastèques sont empilées. L’agriculteur veut les tuer.

Ils s’échappent et font un campement à proximité. Le compagnon de Paul, Bret, dit qu'il a toujours voyagé seul et n'a jamais eu de famille. Après avoir mangé les pastèques, ils dorment, mais Paul se réveille le matin pour trouver un fusil pointé sur lui.

Ils sont accusés du vol des melons, que Paul propose de payer (un dollar), mais le shérif veut les condamner à un an de prison avec sursis pour vol.

Paul lui dit qu'il ne peut pas se permettre ce temps, non pas six mois ou même six semaines. Avec le fusil pointé sur la tête de Paul, il leur dit d’obéir,  Paul hoche la tête.

L’agriculteur veut les tuer malgré la valeur dérisoire de ses melons.

Ils marchent pendant des heures et ont soif. Quand Paul voit une pompe à eau, il va chercher un verre, mais Bret met en garde, et indique qu'un vagabond pourrait se faire tirer dessus sans sommation.

Ainsi ils entrer dans la cour de ferme, et trouver une croix avec un tendre message est attaché.

Paul voit une dame dans un fauteuil à bascule, et l’appelle, mais elle ne répond pas car il n’est pas assez proche. Elle n'est pas sourde, mais dans un état de stupeur.

Ensuite, Paul et Bret se disputent et Bret frappe notre héros au visage.

Finalement ils arrivent dans un autre domaine, et parlent à un jeune vachère. Ils veulent travailler, mais l’homme refuse. La sœur leur donne des sandwichs.

Elle dit à Bret qu'il y a du travail à une nouvelle usine dans la ville voisine où elle vit.

Puis ils parlent de la jeune fille, et Paul dit qu'elle était séduisante, mais Brett répond qu'il est un solitaire.

Ils finissent par trouver un endroit pour se laver et attendent un train en faisant un feu de camp.

Bret dit qu'il n'a jamais rien fait en dehors de la cueillette de fruits et légumes, et se demande pourquoi elle a évoqué le travail.

Le moment prend fin lorsqu'un clochard arrive. Bret lui dit de partir, mais Paul l'accueille.

Bret parle de ses projets immédiats, et Paul s'interroge sur l'avenir. Comme Paul et Bret sombrent dans la somnolence, le clochard sort un couteau, et Paul en voulant défendre Bret prend un coup de couteau.

Bret est profondément bouleversé, mais Paul dit avec détermination qu'il ne va pas mourir, et suggère que Bret d’aller chercher de l’aide.

"Il n'y a pas d'aide. Nulle part," répond Bret. Mais Paul affirme qu'il a vu un hôpital des vétérans à environ un mille en arrière.

Bret échange des mots amicaux avec son compagnon et part chercher de l’aide pour lui.

 

Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Jeudi 4 janvier 73 Match contre la vie : Les vagabonds
Lire la suite

Jeudi 4 janvier 2017

31 Décembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Pierre Charby est invité par Stone et Charden chez Danièle Gilbert.

Je rate le 13e épisode de « Match contre la vie », « Les vagabonds »,  qui ne semblait pas folichon, si j’en juge par le résumé détaillé et les photos que vous allez avoir à la suite de cet article.

C’est ensuite « Cadet Rousselle » avec un coup de chapeau à Johnny Hallyday. A ses côtés, Nicoletta, Carlos, Régis, Antoine, Eddy Mitchell, Michel Sardou, Marcel Amont, Mike Brant, Frédéric François, C Jérome, Michel Mallory, Esther Galil. L’émission a été gardée par l’INA.

Pour le septième épisode des « Gens de Mogador », nous sommes au printemps 1890. C’est le premier du cycle Ludivine, joué par le couple Marie-France Pisier et André Laurence. Marie-France donne un ton différent à la série par rapport à Marie-José Nat dont le personnage semblait porter sur ses épaules toute la misère du monde, elle est plus futile, plus légère.

 

Lire la suite

Mercredi 3 janvier 1973

30 Décembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

A « Miditrente », l’invité du jour est Carlos.

Je reste abasourdi d’ennui devant le feuilleton qui remplace « Les globe-trotters » à 15h15 sur la 2, « Voyage au fond des mers ». Le premier épisode, « Le tueur des abîmes » est d’un ennui mortel.

En fait, je ne comprends rien dans cette série qui relève de la science fiction, sans jamais aborder la faune aquatique.

Rien ensuite jusqu’au soir, avec le troisième épisode des « Rois maudits », le premier sans Muriel, « Les poisons de la couronne ».

La série continue d’être passionnante, mais Muriel manque terriblement. Il est souvent question de son personnage, Marguerite de Bourgogne, dans l’intrigue.

On ne peut pas refaire l’histoire de France, mais tant qu’à faire, il est dommage que Druon n’ait pas commencé son histoire plus tôt, par exemple en 1307 lors de l’arrestation des templiers, ce qui nous aurait valu trois épisodes au lieu de deux avec Muriel.

En commençant « Le roi de fer » en 1314, Marguerite mourant l’année suivante, il était difficile de faire durer son personnage.

 

Lire la suite

Mardi 2 janvier 1973

29 Décembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Tony Curtis encore, il présente cette-fois le cirque d’hiver Bouglione à 17h40 sur la une.

A « Miditrente », Stone et Charden invitent Hugues Aufray et Martial Murray.

Le soir, aux « Dossiers de l’écran », il y a un excellent western, « Le train sifflera trois fois », avec Grace Kelly, Gary Cooper et la chanson « Si toi aussi tu m’abandonnes ». Sur la Une, j’ai vérifié sur l’INA, il y avait bien « Bienvenue à Michel Simon » de Guy Béart.

Heureusement que j’aime Muriel Baptiste et pas Catherine Hubeau car Catherine est la vedette du premier feuilleton de la 3, « Les fleurs succombent en Arcadie ».

Les vacances de Noël touchent à leur fin. Je vais pouvoir retrouver Francis et lui parler de Muriel.

 

Lire la suite

Jeudi 28 décembre 1972 et 2017

28 Décembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #CARRIERE DE MURIEL

Il y a 45 ans, jour pour jour, le jeudi 28 décembre 1972 était diffusé « La reine étranglée », deuxième épisode des « Rois maudits » dans lequel Muriel Baptiste est première au générique.

J’ai revu aujourd’hui « Le roi de fer » (1h37) et « La reine étranglée » (1h43) et force est de constater que Muriel bien que bouleversante est en proportion de temps fort peu présente à l’écran.

De ce fait, elle a vite été oubliée, ne trouvant plus que trois petits rôles ensuite, « Les quatre vérités » au théâtre, « Un curé de choc » et « L’affaire Bernardi de Sigoyer ». Elle sombra ensuite dans la misère, ne revenant jamais à l’écran, et à partir de 1981 tomba malade. Ruinée, elle est morte dans un appartement sordide, retrouvée quatre jours après sa mort, et il n’y eut que trois personnes à son enterrement.

Muriel pensait comme moi avoir décroché le jackpot pour la gloire avec le rôle de Marguerite de Bourgogne, mais Barma lui fit un cadeau empoisonné. C’est le personnage de Marguerite qui est important tout au long des six épisodes des « Rois maudits », mais le temps de présence à l’écran de Muriel est trop réduit.

Muriel pensait que l’on referait appel à elle, et le métier l’oublia à jamais. La plus grande injustice de la télévision de cette époque.

 

Lire la suite

Lundi 1er janvier 1973

28 Décembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

1973 commence et c’est pour moi l’année Muriel, pourtant sa carrière, je le sais aujourd’hui, vacillait. Elle ne fit cette année-là que la pièce « Les quatre vérités » à partir du 1er mars au théâtre des Variétés, et à l’automne effectua ses deux derniers tournages : « Un curé de choc » et « L’affaire Bernardi de Sigoyer ». Pourtant, je la croyais au seuil de la gloire. « Les Rois maudits » a finalement été un cadeau empoisonné.

A « Miditrente », Stone et Charden sont les invités de la semaine. En ce jour de l’an, ils ont invité Claude François, Sacha Distel et Paul Préboist.

Pour voir Tony Curtis, j’ai regardé l’insipide film « La grande course autour du monde »  de Blake Edwards (1965).

Pour le reste, les programmes de ce jour de l’an ne m’intéressent absolument pas. Un opéra (« Carmen »), une comédie télévisée (« La vie et la passion de Dodin Bouffant »), un grand film mais que j’étais trop jeune pour apprécier, « Le guépard » de Visconti avec Delon.

 

Lire la suite

Dimanche 31 décembre 1972

27 Décembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

C’est l’inauguration de la 3e chaîne qui n’arrivera à Montélimar qu’en février 1974, juste à temps pour que je voie Muriel dans « L’affaire Bernardi de Sigoyer » le 6 mars.

Toutefois, je raterai Muriel en 1973 dans un épisode de la série « Témoignages », une collection d’histoires dont les vedettes sont différentes à chaque épisode.

Ce dimanche, il y avait un film à 14h20, « Les fêtes galantes » de 1965 avec Jean-Pierre Cassel sur la 2.

Je ne me souviens pas si je l’ai regardé.

Je me rappelle de Marthe Keller et Louis Velle, dans leurs costumes et leurs personnages de « La demoiselle d’Avignon », venus souhaiter une bonne année 1973 dans « Top à 1973 » des Carpentier.

Mes parents allèrent se coucher et me laissèrent seuls devant le poste de télévision.

J’ai regardé « Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages ». Il y a Marlène Jobert,  Françoise Rosay et Bernard Blier dans ce film. J’étais bien trop jeune pour tout comprendre (par exemple l’homosexualité du personnage de Jacky incarné par Mario David).

En fait, je suis passé de 1972 à 1973 en regardant cette ânerie, mais en songeant comme vous le devinez à Muriel Baptiste.

1972 avait été une année en or pour moi avec la rediffusion de « La princesse du rail », mon retour de flamme pour son interprète principale, « Richard Lagrange », « Les Rois maudits », et cette passion folle et merveilleuse, qui m’éveillait au sentiment amoureux.

On peut dire qu’à cause de Muriel, je n’ai pas eu de petite fiancée au collège. Je ne le regrette pas.

Si je fais le bilan de 1972, ce fut une année télévisuelle exceptionnelle, avec la suite des « Envahisseurs », « L’immortel » avec Christopher George », « Mannix », « L’homme qui revient de loin », « Amicalement vôtre » et la rediffusion des « Globe-trotters ».

Mais surtout, l’année avait à jamais gravé dans mon cœur Muriel Baptiste. Si je pouvais monter dans une machine à explorer le temps, j’irai en 1972 au 24 rue Pigalle voir la merveilleuse personne qu’elle était. Je portais une chevalière de Notre Dame de Montligeon, où était inscrit à l’intérieur un « M » pour Muriel.

Avec le recul, je me suis complètement trompé sur la suite des évènements car je pensais qu’après « Les rois maudits », Muriel Baptiste allait devenir une immense vedette.

Dans l’ignorance du destin, je pense que le dimanche 31 décembre 1972, je savourais le bonheur comme jamais. Merveilleux temps de l’insouciance.

 

Lire la suite

Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive

26 Décembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #MATCH CONTRE LA VIE

A 15h10, douzième épisode de "Match contre la vie" : "La fugitive", avec la jeune actrice prodige, Kim Darby, vedette du film "Des fraises et du sang". Si comme dans "Le crime d'Alex", il n'y a pas d'action, l'histoire elle est fantastique. Paul rencontre  dans un autocar Tina, une gamine qui s'est sauvée de chez ses grands-parents pour rejoindre à Albuquerque son père et sa belle-mère. Tout au long de l'épisode, elle mène une partie de ping pong psychologique avec Paul qu'elle fait presque chanter pour qu'il l'aide dans sa fuite. Au cours de l'épisode, pour donner le change à un policier qui recherche Tina, Paul se fera passer pour son père. Au moment où elle arrive à destination, et retrouve son foyer, elle lance à Paul, auquel depuis le début elle veut arracher son secret : "Lors d'une chasse au Congo, vous avez appris que vous étiez atteint d'une maladie incurable". Insolente, impertinente, fougueuse, Tina se rend compte alors qu'elle vient de percer le secret de Paul qui essaie en vain de la détromper. Voici des photos de l'épisode. C'est le 42e, soit le 12e de la saison 2, le titre original étant "Hang down your head and laugh".

Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Samedi 30 déc 1972 Match contre la vie : La Fugitive
Lire la suite

Samedi 30 décembre 1972

26 Décembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Télé Poche consacre à nouveau un cahier couleurs aux programmes des fêtes, cette-fois du nouvel an.

Mais c’est infiniment moins intéressant que la semaine précédente. Nicole Courcel est en couverture pour souhaiter bonne année avec trois chaînes désormais.

« Les indiscrétions d’Aglaé » présente une nouvelle et jolie comédienne, Agnès Desroches, qui vient de tourner le téléfilm « Le feu sous la neige ».

En allant voir sur le site Internet Movie Data Base, je constate qu’elle n’a tenu que huit rôles et que sa carrière s’est arrêtée en 1975.

Beaucoup d’appelées et peu d’élues dans les futures vedettes que présente Télé Poche.

Il y aussi un article sur Suzanne Flon et Jean Richard tournant « Maigret et le corps sans tête ». Un autre sans intérêt sur Salvador Dali.

Télé 7 jours met en couverture Gina Lollobrigida. Des articles sont consacrés à Dalida, les frères ennemis, Anne-Marie David, Rika Zaraï, le pianiste Alexis Weissenberg, André Valmy qui tourne le feuilleton « Les mohicans de Paris », Charles Vanel et un arbre généalogique en photos de la distribution des « Gens de Mogador », Arlette Didier, Robert Dhéry et Colette Brosset, Marie-France Pisier, André Laurence et Micheline Dax.

A « Miditrente », Pierre Perret reçoit Alain Barrière.

La série western « Les Monroe » passe du dimanche au samedi, le sixième épisode, « Dans le silence de la nuit », est programmé à 14h20 et s’achève à 15h10, juste le temps de voir « Match contre la vie ».

Le reste des programmes de la première chaîne est sans intérêt, avec en soirée le deuxième épisode des « Thibault ».

Télé Poche a changé sa présentation à compter de ce numéro 359. Auparavant, il y avait les programmes de la première chaîne en début de magazine, et ceux de la deuxième chaîne en fin. Désormais chaque jour est présenté à la suite avec des index en couleur, gris pour la une, rouge pour la deux, rose pour le trois.

A 15h10, un formidable 12e épisode de « Match contre la vie », « La fugitive », que vous allez découvrir en détail aujourd’hui sur le blog. Il me permet de faire la connaissance de la jeune comédienne Kim Darby connue au cinéma pour « Des fraises et du sang ». En 1977, elle me fera trembler un jeudi soir dans le téléfilm d’épouvante tourné en 73, « Les créatures de la nuit ».

Rien d’intéressant ensuite : « Les mousquetaires au couvent » à 20h30, un opéra comique.

L’émission de Philippe Bouvard, « Samedi soir »,  a été conservée sur le site de l’INA. Les invités sont Adamo, Michel Galabru, Claude Rich, Charles Dumont, Lucien Bodard, Charles Dumont, Jean Wiener, Stéphane Grappelli et Jacques Tati. Adamo, en pleine traversée du désert, chante « Crazy Lue ».

Mais bon, pour moi, il n’y avait de valable que les séries américaines « Les Monroe » et « Match contre la vie » ce jour-là.

 

Lire la suite

Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex

25 Décembre 2017 , Rédigé par patricks Publié dans #MATCH CONTRE LA VIE

A 15h10, onzième épisode de "Match contre la vie", "Le crime d'Alex". Je n'avais pas aimé l'épisode et je me souviens pourquoi. L'histoire s'étire en longueur au sujet d'un des personnages récurrents, Alex Ryder (joué par Bruce Dern, un comédien assez célèbre) et de son épouse Molly (Anne Helm). Molly est la soeur de la fiancée qu'avait Paul quand il a appris sa maladie, elle l'a sauvé des griffes du shérif dans "Les tyrans" mon épisode préféré que j'ai raconté ici. Paul apprend que Molly est devenue veuve, son mari Alex venant de mourir dans un accident d'automobile. En réalité, Alex veut escroquer l'assurance, le mort, brûlé dans l'accident, n'est pas identifiable, mais l'agent d'assurance va avoir l'idée de faire exhumer le corps. Si Alex n'a tué personne, il va cependant finir en prison à la fin pour escroquerie. Paul le convaincra de se rendre, de revenir du Mexique où il s'est réfugié, et surtout de faire éclater l'innocence de Molly qui n'était au courant de rien. On comprend qu'Alex n'est pas près de sortir de prison, or on va le retrouver ensuite dans des épisodes en français. Seulement, aux USA, "Le crime d'Alex" est le 67e épisode, le 7e de la saison 3, sous le titre "At the end of the rainbow, there's another rainbow".La diffusion française totalement dans le désordre rend ici incompréhensible la fin.

Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Vendredi 29 déc 72 Match contre la vie : Le crime d'Alex
Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>