Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

MURIEL ET LE VEDETTARIAT

27 Janvier 2009 , Rédigé par patricks Publié dans #CARRIERE DE MURIEL

Muriel Baptiste a connu une gloire éphémère et est vite retombée dans l'anonymat. Mais elle même recherchait-elle la célébrité?
Lorsqu'elle donne une interview à Télé Poche en juillet 1972, le journaliste qui la questionne note: "Muriel s'exprime sur un ton qui se veut de la plus totale neutralité". Quand il lui demande si elle a pris de l'assurance, "Muriel met la tête dans ses mains avec un geste de petite fille à qui l'on pose une question difficile".
En 71, Muriel déclarait à Télé 7 Jous "ne pas vouloir se mettre en avant". Elle a aussi dit que son métier était fait de coups de chance et de rencontres, mais qu'elle misait avant tout sur le travai car "la chance l'inquiétait". Elle était également difficile dans le choix de ses rôles.
Lors de ses dix ans de carrière, elle était connue, aimée, appréciée du public, mais ce n'était pas une grande vedette, et d'ailleurs, on ne la voyait pas dans les émissions de télévision, ni aux "premières" du tout Paris. L'ex-comédienne Martine Redon qui admirait Muriel m'a expliqué que les comédiens se voyaient en dehors des tournages, notamment dans un lieu appelé "La coupole", mais Muriel menait une vie discrète, loin de la foule, Martine Redon ne l'a jamais vue hors plateaux.
Muriel a construit sa carrière essentiellement sur la télévision, et celle-ci reprend vite la gloire qu'elle a donné. Muriel n'avait pas atteint la popularité qui aurait poussé les journalistes et le public à savoir ce qu'elle est devenue à partir de 1974.

Muriel dans "Les rois maudits"


muriel-et-philippe-d-aunay-2.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article