Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Le chagrin

30 Janvier 2009 , Rédigé par patricks Publié dans #DIVERS

Je comprends que la plupart des gens ne parviennent pas à concevoir que j'ai un tel chagrin de la mort de Muriel Baptiste.
Après tout, je n'ai connu la carrière de cette comédienne que durant sept ans (de 1967 à 1974), sans plus jamais avoir de nouvelles ensuite puisqu'elle s'est fondue dans l'anonymat.
Muriel n'aura tenu en dix ans de carrière qu'une vingtaine de rôles et j'en ai vu à peine la moitié.
Et puis, elle et moi ne nous sommes jamais connus personnellement, elle n'a d'ailleurs jamais su que j'existais en tant qu'admirateur.
Muriel Baptiste représente pour moi le monde de l'enfance. Tout n'était pas rose, mais la réalité de la vie d'adulte m'a bien déçu pour que je lui préfère à ce point le souvenir de Noël 1972 par exemple.
Après la disparition médiatique  de Muriel en 1975, et surtout l'échec de mon enquête pour retrouver l'actrice entre 1987 et 1990, j'étais persuadé que jamais plus je n'entendrais parler d'elle.
Cela ne m'empêchait pas de penser à elle, mais avec toujours en tête l'image de Marguerite de Bourgogne.
Lorsque j'ai eu internet, en décembre 2001, j'ai repris des recherches mais l'on ne trouvait aucun élément biographique à propos de Muriel sur la toile.
La seule mention de son suicide se trouvait dans un ouvrage d'Yvan Foucart paru en 1999: "Le dictionnaire des comédiens français disparus", livre que je ne connaissais pas.
Quelques personnes du métier étaient au courant: Hélène Duc, Henri Spade, mais la plupart de ses partenaires ignoraient sa mort.
Je ne l'ai appris en lisant un magazine que le dimanche 6 novembre 2005, et depuis, loin de s'estomper, le chagrin n'a fait que grandir.
Je reste persuadé que si Muriel avait continué sa carrière et vielli, cette passion se serait "normalisée" chez moi avec la maturité. Je l'aimerais sans doute toujours, mais comme une actrice préférée.
On ne refait pas l'histoire, les choses sont ainsi, il reste d'ailleurs autour de la fin de carrière et du suicide de Muriel nombre de mystères dont je connaîtrai jamais la teneur.
J'ai maintenant contacté trop de gens du métier ou ayant connu Muriel et si j'avais dû savoir certaines choses, avec les investigations entreprises, la tenacité dont j'ai fait preuve, ce serait fait.
Muriel a emporté ses mystères avec elle, je suis d'ailleurs persuadé qu'elle a tout fait pour que le public et même ses anciens partenaires de comédie ne sachent pas ce qu'il lui est arrivé.
Il me reste le chagrin, l'amour intact tel que je le ressentais en 1972...


marguerite a chateau gaillard 3

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article